Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

AUJOURD'HUI A 21 HEURES 30 ARGENTEUIL DONNE RENEZ-VOUS A TOUS !

 

Salut !

  Comme vous le savez déjà chers argenteuillais, dans notre ville à 21 heures 30, nous avons tous rendez-vous pour le  Festival .

Du 4 au 20 juin 2011 - Jardins et percussions
La 4e édition du Festival d’Argenteuil est lancée pour trois week-ends festifs qui rassemblent les Argenteuillais de tous âges et de tous les quartiers.Une édition sur le thème des jardins qui réserve bien des surprises, rythmée par le son des percussions et des musiques du monde.

 

La nature reprend ses droits : Grande parade urbaine

Ouverture d’Argenteuil fait son Festival, samedi 4 juin à partir de 21h30 // avenue Gabriel-Péri et friche Henri-Barbusse.

Des insectes géants envahissent le centre-ville : fourmis, araignées, abeilles, criquets et mille-pattes crachent, mugissent, tissent et toisent le public.
Au bout de leur route, un feu immense danse au rythme des percussions et appelle le public à venir vibrer avec lui.
Avec la compagnie espagnole Sarruga et la compagnie les Commandos Percu.

L'équipe des "Commandos Percu" cherche des volontaires pour leur spectacle de percussion et pyrotechnie exécuté pendant la grande parade urbaine du festival d'Argenteuil.

Les Commandos Percu créent la surprise avec leurs instruments de percussion mobiles : la rue se transforme soudain en un monde mystérieux éclairé de flammes et d'étincelles. Le rythme monte et s'amplifie, les musiciens suivent un parcours de feu pour finalement monter sur la scène pour le grand final du Concert De Feu.
Pour ce grand spectacle plein de surprises lumineuses, l'équipe des Commandos Percu organise un stage d'initiation du 30 mai au 4 juin 2011, en proposant aux participants de devenir les acteurs de feu de ce spectacl

 

Rens. et inscriptions : 01.34.23.68.50 (Maison des associations, Ville d’Argenteuil)

    La suite cet aprem.

 

Les commentaires sont fermés.