Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Meurtres en Essonne : le détenu nie toute implication.

Salut !

Le monde.fr via la poste.net nous apprend que :

Michel Courtois, détenu pour le premier des quatre meurtres de l'Essonne a nié, mercredi 11 avril devant le juge à Evry, toute implication dans ces affaires, notamment avoir un lien quelconque avec l'auteur en fuite des trois derniers homicides, a indiqué son avocate, Nadine Meydiot.

Son audition par le juge, qui a commencé vers 9 h 30, s'est terminée peu avant 12 h 30. "Ces trois heures d'audition, ça ne s'est pas forcément bien passé sur le plan des réponses, mais c'est toujours la même position : il n'a rien fait, il n'a pas de moto, il ne connaît pas celui qui est dehors et qui court toujours", a précisé Me Meydiot à la sortie du cabinet du juge d'instruction.

Sur les lieux du meurtre d'une femme de 47 ans, tuée par balles le 5 avril à Grigny.

Sur les lieux du meurtre d'une femme de 47 ans tuée par balles le 5 avril à Grigny.

AFP/Pierre Verdy.

Détenu depuis décembre, cet homme, âgé de 46 ans et originaire de Bois-Colombes (Hauts-de-Seine), s'était rendu à la police et s'était accusé du meurtre, commis le 27 novembre à Juvisy-sur-Orge de Nathalie Davids, une jeune femme de 35 ans avec laquelle il avait entretenu une liaison. Il avait été mis en examen le 3 décembre mais s'était ensuite rétracté.

EN PRISON LORS DES TROIS DERNIERS CRIMES.

La suite :

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/04/11/meurtres-en-essonne-le-detenu-nie-toute-implication_1683831_3224.html

                                      BONNE SOIREE !

                                              
                                        JCLAVEAU

Les commentaires sont fermés.