Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pour ce 65 ème festival, le cinéma américain est à l'honneur.

Salut !

C'est ce que nous apprend le journal le figaro.fr

Le cinéma américain est à l'honneur de ce 65e Festival de Cannes. Découvrez la liste des films en lice pour la palme d'or.

Alléchante et excitante, voilà ce qu'on peut dire en deux mots de la sélection de Cannes 2012. La 65e édition arbore une compétition au dosage très ajusté.

Trois constats: tout d‘abord, un cinéma américain ambitieux refait surface, hors les sentiers des films indépendants type Sundance ou les autoroutes balisées hollywoodiennes. Wes Anderson, Jeff Nichols, Lee Daniels taillent leur propre route…

Ensuite, une sélection française éclectique, du vétéran Alain Resnais et son Vous n'avez encore rien vu à la sélection surprise du cinéaste prodigue Leos Carax avec Holy Motors, sans oublier le retour du prophète Jacques Audiard (Grand Prix à Cannes en 2009) avec De rouille et d'os. On ne sait pas si Amour de l'Autrichien Michael Haneke, réalisé, produit et financé en France avec Emmanuelle Riva, Jean-Louis Trintignant et Isabelle Huppert, peut être considéré comme un film français.

Enfin, on note clairement un renouvellement de génération, qui suit l'élan de celle déjà excellente de l'an dernier. Le «bal des têtes» très proustien, qui semblait d'année en année voir se succéder les mêmes cinéastes en compétition dans la sélection, s'estompe au profit de nouveaux venus dont les films promettent la lune.

Cette année, parmi 1779 films soumis à la sélection, seuls cinquante-quatre ont été retenus en compétition pour la palme d'or. Au total, vingt-six pays sont représentés.

» Moonrise Kingdom, de Wes Anderson, inaugurera le Festival. Le film tourné sur une île de la Nouvelle-Angleterre, qui réunit Bruce Willis, Tilda Swinton et Bill Murray, suit l'étonnante histoire d'amour de deux enfants de 12 ans qui décident de partir seuls à l'aventure, durant l'été orageux de 1965. Parents, scouts, shérif, assistance sociale: toute la ville se mobilise alors pour les retrouver.

Le noms des autres films et une partie de descriptions :

http://www.lefigaro.fr/festival-de-cannes/2012/04/19/03011-20120419ARTFIG00471-festival-de-cannes-la-selection-officielle.php

                      JCLAVEAU

Les commentaires sont fermés.