Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pour ce jour, lepoint.fr nous raconte l'histoire de Billie Holiday survenue le 17/07/1959.

Salut !

Encore une histoire du passé, bien racontée enfin écrite par

FRÉDÉRIC LEWINO et GWENDOLINE DOS SANTOS

Nous sommes le 17 juillet 1959. L'aube est déjà en deuil, Billie Holiday, l'une des plus grandes stars du jazz, gît en piteux état sur son lit du Metropolitan Hospital de Harlem. La peau sur les os, respirant à peine, quasiment dans le coma, elle est en train de payer 30 années de consommation de drogues : cirrhose, insuffisance rénale et, maintenant, une congestion cérébrale. Cette fois, elle est vraiment foutue. Il y a deux jours, elle a reçu les derniers sacrements, la mort va débarquer.

juillet-627753-jpg_432724.JPG

On l'avait prévenue en début d'année que sa cirrhose avait bien progressé et qu'il fallait qu'elle arrête le tabac, l'alcool, et surtout la drogue..., mais rien n'y a fait. Voilà un mois et demi qu'elle est bouclée dans cette piaule d'hôpital. Le pire, c'est qu'elle s'y est fait livrer de la dope et que les flics l'ont chopée. Non seulement elle agonise, mais elle est, en plus, en état d'arrestation. Bref, si par miracle elle ne crève pas à l'hôpital, elle devra filer directement en prison. Pas question, elle a déjà trop goûté aux geôles !  À 3 heures 10 du matin, Billie arrête de respirer. Elle a seulement 44 ans, sa vie entière n'aura été qu'un enchaînement de malheurs.

La suite : http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/17-juillet-1959-l-ultime-note-de-cette-geniale-pute-et-camee-de-billie-holiday-16-07-2012-1486182_494.php

BONNE LECTURE ET PROFITEZ POUR "JETER" UN REGARD ET PLUS SUR LES AUTRES ARTICLES.

Cette chanson a son histoire.

Ajoutée par  le  5 sept. 2011

"L'amour se mesure à ce que l'on accepte de lui sacrifier" - Ava Gardner [Mémoires]
Frank Sinatra a dédié cette chanson à celle qui restera son grand amour, l'actrice Ava Gardner. (Songwriters: Joel Herron, Frank Sinatra, Jack Wolf)
Ce titre sera repris, par Billie Holiday, sur l'Album Lady In Satin (1958).
I'm A Fool To Want You (Je suis fou de te vouloir)

Je suis fou de te vouloir
Je suis fou de te vouloir
De vouloir un amour qui ne peut être vrai
Un amour qui est là pour les autres aussi
Je suis fou de te désirer
Tellement fou de te désirer
De vouloir un baiser qui ne sera pas seulement le mien

La suite : via You Tube en cliquant sous la vidéo à droite sur You Tube (pour les nouveaux sur la Toile).

La suite donc :

http://www.youtube.com/watch?v=VcWG0NUjgdU

Triste chanson bien interprétée.

Ajoutée par  le 20 juil. 2010       merci le point.fr

JCLAVEAU dira plutôt  :  " Je suis un fou de vouloir de toi" ou tout simplement :

   "Je suis fou de toi".  A qui vais-je dire cette belle phrase ?

     YO NO SE. BISOUS A TOUS;

    ET BONNE ECOUTE.

          JCLAVEAU


Les commentaires sont fermés.