Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le 33e RIMA officiellement dissout mais...RESTRUCTURATION

Salut !

Non, ce régiment est toujours là, mais il n'y a qu'un "rajout".

C.R.-V. France-Antilles Martinique 09.07.2012

165065_fam_13657_06_01_02.jpg

Le drapeau du 33e RIMa est devenu celui du Détachement Terre Antilles. (Wifrid Tereau/ France-Antilles.

La réforme des Forces armées aux Antilles a pris une tournure officielle et émouvante jeudi soir, lors de la dissolution du 33e RIMa, suivi dans la foulée par la création du Détachement Terre Antilles.

Les participants à la dissolution officielle du 33e RIMa de Martinique avaient tous un petit pincement au coeur jeudi soir au Fort Desaix. Et il y avait de quoi! Après plus de 50 ans d'existence, le 33e régiment d'infanterie marine a laissé la place au Détachement Terre Antilles, à l'appellation officielle DTA/33e RIMa. Les traditions demeurent...
La restructuration des Forces armées aux Antilles s'inscrit dans la logique du Livre Blanc et dans la continuité des dispositifs liés à la révision générale des politiques publiques. Elle voit son aboutissement à l'occasion de ces grandes vacances. La dissolution du 33e RIMa fait suite à celle du 44e BIMa de Guadeloupe, qui a eu lieu mercredi soir. Le DTA/33e RIMa remplace, au sein d'un même corps et des emblèmes du 33e RIMa, ces deux anciens régiments.

« UNE NOUVELLE HISTOIRE COMMENCE »

La suite :




Les commentaires sont fermés.