Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 février 1525. Ce grand dadais de François Ier est fait prisonnier...

...à Pavie. La honte !  (LE JOURNALISTE PARLE COMME LES JEUNES)

Salut !

Une histoire qu'on a appris à l'école, au lycée, mais dont nous ne nous souvenons certainement qu'un peu ou plus.

Pour les lecteurs, le point.fr en parle et même via la poste.net.

L'histoire commence ainsi :


publié le 24 février 2013 à 00:00

24 février 1525. Ce grand dadais de François Ier est fait prisonnier à Pavie. La honte !
 Fasciné par l'Italie comme ses prédécesseurs, il ne rêve que de victoire. Mais il ne fait que se jeter dans la gueule du loup.

Sur son cheval caparaçonné, François Ier se bat comme un beau diable. Il est impressionnant. À 31 ans, ce géant est au mieux de sa forme. Revêtu de son armure, il découpe en tranches les lansquenets qui l'entourent. À ses côtés, les gentilshommes de sa maison combattent avec le dernier acharnement. Autour d'eux, des milliers de gents d'armes s'éventrent. Des boulets fendent les airs. Les trompettes relaient les ordres. Mais les troupes françaises cèdent peu à peu, l'armée impériale prend le dessus. Les cavaliers français alourdis par leurs armures sont jetés bas par la piétaille et poignardés à la jointure des cuirasses sans pouvoir se défendre. Ils sont saignés comme des porcs. Indifférents à la mitraille, les employés de Spanghero parcourent le champ de bataille à la recherche des cadavres de chevaux.

Le roi voit se précipiter vers lui le marquis de Civita Sant' Angelo. Il n'a que le temps de mettre sa lance en arrêt pour empaler son assaillant. Son entourage tente de rameuter des troupes, mais elles ne parviennent pas à se frayer un chemin dans la cohue. Dans le camp impérial, des cris s'élèvent : "Victoire ! Victoire ! Espagne ! Espagne ! Le roi est pris !" En entendant ces cris, les soldats du camp français s'enfuient épouvantés. Bonnivet, voyant combien il a mal conseillé le roi, enlève son heaume et fonce vers l'ennemi pour mourir. De nombreux soldats français, dans leur hâte à quitter le champ de bataille, plongent dans le Tessin sous les caméras de TF1. Splash ! Ils meurent noyés en compagnie de Jean-Luc Lahaye...

 Pour connaitre la suite cliquez sur cet URL :

http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/24-fevrier-1525-ce-grand-dadais-de-francois-ier-est-fait-prisonnier-a-pavie-la-honte-24-02-2013-1631586_494.php

                                 BONNE LECTURE ET BONNE JOURNEE

P.S : Voir les journaux des DOM-TOM maintenant et cela jusqu'à 8 heures environ.

         Certains sont terminés, mais vous pouvez voir les autres en direct ici :

         Voir sur ce blog dans la catégorie radios et télévisions ou à l'accueil de ce blog via play-tv en cliquant sur France Ô.



Les commentaires sont fermés.