Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pour être près des étoiles vous pouvez passer par la "Ferme des Etoiles".

Salut,

A Ciel Ouvert

Trois associations sans but lucratif (loi de 1901) ont mis en commun leur savoir-faire et leurs moyens pour porter un projet de culture scientifique sur le thème des sciences de l'Univers et de la Terre :

Association du Festival International du Ciel et de l'Espace qui assure l'organisation d’évènements ponctuels, notamment le Festival d'Astronomie de Fleurance, le Marathon des sciences et le Festival Astro-Jeunes

  • Association A Ciel Ouvert qui a en charge la conception et la mise en oeuvre des contenus pédagogiques et dispose des ressources humaines et des équipements et matérielles nécessaires à ces activités
  • Association La Ferme des Etoiles qui gère l'hébergement du même nom

Ces trois structures sont regroupées sous le « label » commun : « Le Monde de la Ferme des Etoiles »
Parrainé par Hubert REEVES, le projet s'adresse à un large public et s'inscrit dans une double démarche à la fois scientifique et citoyenne :

  • La démarche scientifique :
    • Faire découvrir et aimer la science au plus grand nombre, notamment les jeunes
    • Apporter des formations permettant une pratique de loisir (initiation) ou de passion (perfectionnement) des activités liées au Ciel et à l'Espace (astronomie, aéronautique, astronautique)
  • La démarche citoyenne :

Pour le savoir cliquez ici : http://www.fermedesetoiles.fr/presentation/page/6/qui_sommes_nous

                 Avant de vous laisser, pour ceux qui aiment : "Amour Océan" Maintenant sur France Ô à 12 h 49.

Je vous conseille de regarder de nouveau France Ô. Et cela à 15 heures 12 du 16/08/2013. Et là, je crois que c'est là l'épisode que je préfère. Si ce n'est pas cet épisode, je vais le chercher et vous le poster.

                                       http://www.franceo.fr/direct

                                                 A PLUS TARD.

                                                             

Les commentaires sont fermés.