Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

De la musique pour les astronautes, comme on en a déjà entendu.

Salut,

Pour cette Chronique Radio Espace, Alban Forlot de France Bleu Toulouse et Olivier Sanguy de la Cité de l’espace parlent de la musique, très présente dans les missions spatiales habitées.



Ci-dessous, l’émission du samedi 16 novembre consacrée à la musique. Les astronautes sont en effet souvent réveillés au son de mélodies, sans oublier le Canadien Chris Hadfield qui a récemment fait sensation avec ses chansons enregistrées à bord de l’ISS (cliquez sur la flèche dans le cercle orange pour écouter).

               MUSIQUE SPACE

Qu’il s’agisse des satellites qui tournent autour de nos têtes, des missions des astronautes, de l’exploration du système solaire avec des robots ou encore de l’astronomie, cette Chronique Radio Espace est un rendez-vous destiné à tous et rempli d’anecdotes et d’informations étonnantes. Elle est animée par Alban Forlot de France Bleu Toulouse avec Olivier Sanguy de la Cité de l’espace (et rédacteur en chef d’Enjoy Space).
La fréquence de France Bleu Toulouse pour cette ville : 90.5 FM.

https://soundcloud.com/france-bleu-toulouse-mati/musique-space Quand vous aurez terminé cette musique, vous verrez en haut du post, continuer quelques secondes plus tard d'autres musiques.

Ecoutez bien, vous saurez quand les astronautes entendent jouer de la musique dans l'Espace et cela via Radio Bleu

 cliquez sur ce que vous voyez d'orange pour entendre les diverses musiques

 La musique (une des musiques que les astronautes entendent.) Je ne sais pas où je l'ai posté. Car je l'avais déjà enregistré, mais je ne sais où cette dernière se trouve.


direct-daily2 par martinique1ere

Et dire leur mère est une femme, la mère de leurs enfants est une femme.

Non, par amour au contraire tu la protèges, tu la cajoles,

Non ne détruits pas ta moitié.

Tu l'as choisit parce-que tu l'aimais.


Les commentaires sont fermés.