Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Libération.fr nous apprend que : L'expulsion du campement de Roms... de Bobigny a débuté.

... De Bobigny a débuté.

Salut,

L'expulsion du campement de Roms de Bobigny a débuté

Publié le 21 octobre 2014 à 17h42    

L’expulsion du campement des Coquetiers à Bobigny (Seine-Saint-Denis), où habitaient environ 200 Roms, a débuté ce mardi vers 13 heures dans le calme. Depuis l’aube, les familles attendaient cette opération annoncée la veille par la préfecture de Seine-Saint-Denis. Une large partie des occupants avaient même commencé à vider leurs cabanes et caravanes, transportant leurs effets personnels dans des Caddie.

Lu via la poste.net avant de voir l'URL principal : http://www.liberation.fr/societe/2014/10/21/l-expulsion-du-campement-de-roms-de-bobigny-a-debute_1126389?xtor=rss-450

                                                               II)

En direct - Enquête pour «homicides involontaires» après la mort de Christophe de Margerie

LIBERATION 21 octobre 2014 à 01:33 (Mis à jour : 21 octobre 2014 à 14:46)

Christophe de Margerie le 1er juillet 2013 à Paris.Christophe de Margerie le 1er juillet 2013 à Paris. (Photo Fred Dufour. AFP)

DIRECT

L'avion du PDG de Total a heurté une déneigeuse sur la piste de l'aéroport de Vnoukovo, à Moscou, causant la mort de quatre personnes.

L'essentiel

• Le président de Total, Christophe de Margerie, est mort lundi soir avec les trois autres occupants de son jet privé lorsque l'appareil s'est écrasé au décollage de l'aéroport de Vnoukovo, à Moscou.

• L'avion a percuté une déneigeuse sur la piste, a indiqué le BEA, qui envoie des experts sur place pour tenter d'éclaircir les circonstances de l'accident. Le crash s'est produit à 23h58 locales (21h58 en France).

La suite de cette pénible histoire qui m'a étonnée et étonnée certains d'entre vous 

http://www.liberation.fr/economie/2014/10/21/le-directeur-general-de-total-christophe-de-margerie-decede-dans-un-crash-d-avion-en-russie_1126111

13h30, il est dit :

Négligence criminelle

13h30. L’accident d’avion est dû à une «négligence criminelle» de la direction de l’aéroport, affirme le comité d’enquête russe. «Il ne s’agit pas d’un tragique concours de circonstances, mais d’une négligence criminelle des fonctionnaires» qui ont échoué à coordonner dûment le travail de leurs employés, a indiqué le comité dans un communiqué.

Selon le comité d’enquête, le conducteur de la dé-neigeuse – Vladimir Martynenko qui a été interpellé pour 48 heures dans le cadre de l’enquête – était «en état d’ivresse» au moment de l’accident, une accusation démentie par son avocat. Parmi les scénarios possibles retenus par les enquêteurs figurent «une erreur des aiguilleurs du ciel», «les mauvaises conditions météorologiques» et une «erreur de pilotage». Les aiguilleurs du ciel de Vnoukovo seront ainsi «examinés au sujet de la consommation d’alcool et de substances psychotropes», indique le communiqué.

11h40.«Total doit continuer à aller de l’avant» après le décès accidentel de son PDG, déclare le secrétaire général du groupe pétrolier, Jean-Jacques Guilbaud.

 Suite :   

Retrouvez ici les réactions à la mort de Christophe de Margerie et ici le portrait du président de Total paru en 2009 dans Libération.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.