Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

OTAGES, ILS SONT, ILS ETAIENT

  • Thierry Dol comme les autres ex-otages, heureux de retrouver son pays...

    ... Mais aussi sa famille, ses amis.

     Salut,

    Concernant Thierry Dol, la suite :

    Thierry Dol en Martinique : "je suis éprouvé et fatigué...."

    • Par Jean-Claude Samyde
    • Publié le 08/11/2013 | 22:54, mis à jour le 10/11/2013 | 01:07

    Thierry Dol, L'ex-otage au Sahel,  accompagné de ses parents Mari-Jo et Alex, est arrivé ce vendredi soir en Martinique,  où il a pris la parole pour la première fois depuis sa libération, afin de remercier les habitants de l'île pour leur soutien.

    © Photo : jean-claude Samyde
    © Photo : jean-claude Samyde

    Souriant et détendu, il s'est aussitôt fendu d'une déclaration à la presse : "Je viens remercier le peuple qui a manifesté pour encourager le gouvernement à nous sortir du Mali, tout simplement". "Je suis éprouvé et fatigué", a-t-il reconnu au micro des journalistes, notamment sur ses conditions de détention.

    L'ex otage a tenu à lire un texte qu'il avait soigneusement rédigé au préalable : "Depuis ma libération le 29 octobre 2013, c'est la première fois que je m'exprime. Et croyez-moi, ce n'est pas facile". "J'apprends depuis dix jours, l'importance de la mobilisation de tout un pays, de tout mon pays, autour de ma cause et celle de mes compagnons d'infortune", a-t-il dit.

    "Vous comprenez que je réservais mes premiers mots à vous, mes compatriotes, mes amis et ma famille. 

     Suite : http://martinique.la1ere.fr/2013/11/08/thierry-dol-en-martinique-je-suis-eprouve-et-fatigue-83897.html

    La liesse populaire autour de Thierry Dol

    • Par Joseph Nodin
    • Publié le 09/11/2013 | 19:54, mis à jour le 09/11/2013 | 19:54

    Plusieurs centaines de personnes autour de Thierry Dol samedi après-midi au François. L'ex otage martiniquais a remercié chaleureusement tous ceux qui l'ont soutenu pendant ces trois ans de captivité dans le désert du Sahel.

    Thierry Dol, chez lui au François. © Martinique 1ère
    © Martinique 1ère Thierry Dol, chez lui au François.
     
    "Je sors de là plus fort et plus riche" a dit Thierry Dol dans un bref discours à l'adresse de la population dans le bourg du François. L'ingénieur martiniquais a affiché une étonnante sérénité après 1139 jours de captivité dans le désert. Il a affronté la foule, supporté sans difficulté apparente, un rythme soutenu pendant plusieurs heures. Comme prévu, l'enfant du pays a dévoilé une nouvelle affiche à l'entrée du bourg, "pour saluer cette exceptionnelle et généreuse mobilisation", a t-il déclaré.
     
         
           T.Dol au François

    Thierry Dol: "Foss nou sé identité nou"

    • Par Joseph Nodin
    • Publié le 10/11/2013 | 00:20, mis à jour le 10/11/2013 | 00:15

    Avec ses mots, avec son coeur, Thierry Dol a lu un texte à la population. Un texte enrichi par la chaleur de l'accueil qu'il reçoit depuis son retour au pays natal.

    Le slogan vulgarisé par Thierry Dol © Martinique 1ère
    © Martinique 1ère Le slogan vulgarisé par Thierry Dol
    Dans cette lettre à la population martiniquaise, Thierry Dol explique que chaque jour lui donne des raisons de dire merci. Il découvre l'ampleur de la mobilisation en sa faveur. "Je suis libre, j'ai encore du mal à y croire, ne cesse-t-il de répéter. Il avoue sa peur, "peur de tout, j'ai eu peur depuis ma libération", ajoute l'ingénieur martiniquais. Voici l'intégralité de sa déclaration à la population martiniquaise.

     

     

     

     

     

     

     

     

     Discours

     Je profite pour vous mettre le journal du samedi 09/11/2013 de 19 h 30.

     http://pluzz.francetv.fr/videos/info_1ere_,92107390.html

     http://pluzz.francetv.fr/videos/info_1ere_,92107389.html

     

  • Thierry Dol, départ et arrivée en Martinique suivi de son discours

    Salut,

    Quand les entreprises, le Conseil Général les élus ont entendu que Thierry Dol était libre ainsi que ses compagnons, leur joie était immense.   entre autres, une preuve :

      

      
    Contact entreprises from josephnodin

    Le François brille pour accueillir Thierry Dol

    • Martinique 1ere
    • Publié le 08/11/2013 | 15:29, mis à jour le 08/11/2013 | 15:30

    Demain samedi, le François va honorer Thierry Dol. L'enfant du pays va décrocher son portrait, accroché pendant sa détention et prononcer un discours de remerciements à l'égard de ceux qui l'ont soutenu.

    © Martinique 1ère
    © Martinique 1ère
     
    Les services techniques de la mairie du François sont sur la brèche depuis plusieurs jours pour faire de ce samedi 9 novembre, le plus beau jour de l'année 2013. Un samedi en présence de Thierry Dol, l'ex otage martiniquais, libéré depuis le 29 octobre dernier, en compagnie de ses trois autres compagnons d'infortune. 

    Malgré cette atmosphère d'allégresse, le maire du François et son conseil municipal tiennent à protéger Thierry Dol. L'ingénieur de 32 ans, est fragile après 1139 jours dans le désert et doit  patienter avant de retrouver une vie normale.
     
      
       DIPOSITIF SECURITE AU FRANCOIS

      De temps en temps, nous en avons parlé ici. Il est donc normal que nous prenons des nouvelles de Thierry en Martinique, surtout dans sa commune : Le François.

    Les premiers mots de Thierry Dol à la Martinique : "Merci pour tout"

    • Par Joseph Nodin
    • Publié le 08/11/2013 | 17:22, mis à jour le 08/11/2013 | 17:58

    L'avion qui ramène Thierry Dol et ses parents sur leur terre natale est arrivé à 16h49 précisément à l'aéroport Aimé Césaire.

    Thierry Dol est chez lui, à la Martinique © Marinique 1ère
    © Marinique 1ère Thierry Dol est chez lui, à la Martinique
     
    Thierry Dol est de retour à la Martinique, une semaine après sa libération et 1139 jours de captivité dans le désert du Sahel, aux mains des terroristes Al-Qaida au Maghreb islamique. Il est arrivé en compagnie de ses parents et du sénateur et maire du François, Maurice Antiste.

    Dans le hall de l'aéroport, il a adressé quelques mots à la presse locale."J'ai réservé mes premiers à mes compatriotes". Vous ne pouvez pas imaginer le poids de cette épreuve", a t-il dit à l'un des journalistes présents. "je tiens à remercier mes parents et mon épouse qui n'a pu se joindre à moi, merci pour tout", a t-il dit  encore à l'adresse des martiniquais.
    Suite : http://martinique.la1ere.fr/2013/11/08/les-premiers-mots-de-thierry-dol-la-martinique-merci-pour-tout-83881.html

        Suite dans un autre post.

                                                

     

  • Otages français au Sahel : contact renoué avec les kidnappeurs.

    Salut,

    Comment allez-vous ? Et les enfants bien aussi j'espère ?

    Bref ! Sachez que pour les otages, un ESPOIR.

    Ce qui suit est écrit par: Publié le: 20 juin 2013
    Le contact a été renoué avec les ravisseurs de Thierry Dol, Marc Féret, Pierre Legrand et Daniel Larribe, les quatre otages français enlevés il y a plus de 1 000 jours sur le site de la mine d’uranium d’Arlit au Niger.

    Ils seraient aux mains de Yahia Abou el-Hammam, le nouveau chef d’AQMI pour la zone sahélo-saharienne après la mort d’Abou Zeid, qui serait disposé à négocier leur libération.Les touaregs qui jouent les négociateurs pour la libération des otages affirment que ces derniers sont en Algérie, divisés en deux groupes. Les ravisseurs sont décidés à trouver un accord financier pour en finir avec cette affaire et ce, le plus rapidement possible comme le montre leur grande disponibilité à négocier. Mohamed Akoté, un ancien rebelle touareg devenu ministre de l’Environnement au Niger aurait rencontré Yahia Abou el-Hammam pour une nouvelle tentative de négociation. Celle-ci, portant sur le paiement d’une rançon de plus de 40 millions de dollars US, n’aurait pas abouti. Côté français, l’Etat affirme que plus aucune rançon en argent ne sera versée aux terroristes. Il se consacre désormais à la recherche d’un accord politique. Au début de ce mois, dès que l’information sur la détention des otages en Algérie lui est parvenue, la DGSE française a dépêché un émissaire à Alger où les autorités seraient disposées à coopérer. L’idée de la France est d’obtenir la libération de ses ressortissants contre celles de responsables d’AQMI dont un certain nombre est détenu dans les prisons algériennes.

    Merkel-obama-672x359.jpgAvec la barre des mille jours de détention franchise, la pression monte du côté de la France où le président François Hollande s’est personnellement saisi du dossier. Les familles des otages organisent ce samedi une journée nationale de mobilisation. Elles seront reçues le 4 juillet prochain par le président.

    MALGRE TOUT BONNE NUIT,  ET PRIONS AFIN QU'IL Y AIT UN ABOUTISSEMENT HEUREUX.  

    P.S : Actuellement à 4 h 07 sur France Ô :

    La mort effroyable de Johnny Catherine surnommé le Lion.

    http://www.franceo.fr/direct

    Sur l'île de la Réunion, le 26 décembre 2004, Johnny Catherine, ancien champion du monde de boxe française, est assassiné de manière particulièrement barbare. Pris dans une embuscade dans le quartier déshérité de Saint-François où il a grandi, il est attaqué par une trentaine de...

                                  

  • Les otages français du Niger seraient en Algérie depuis plus d'un mois ou environ..

    Salut,

    Depuis jeudi environ, ceci circule via certains journaux français, mais  surtout africains.

    Les otages français du Niger seraient en Algérie

    Le Monde.fr |20.06.2013 à 11h55 • Mis à jour le 20.06.2013 à 14h27

    Manifestation de soutien à Pierre Legrand, à Nantes, le 1er juin 2013.

    Les quatre otages français enlevés en septembre 2010 à Arlit, dans le nord du Niger, ont été transférés en Algérie où ils sont aux mains du nouveau chef d'Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), Yahia Abou El Hamam, affirme Le Nouvel Observateur, jeudi 20 juin. Sur France Info, le ministre français de la défense, Jean-Yves Le Drian, s'est refusé à tout commentaire, conformément à la doctrine du gouvernement.

    Marc Féret, Pierre Legrand, Thierry Dol et Daniel Larribe ont été capturés lle 16 septembre 2010 par AQMI dans le nord du Niger, à Arlit, un site d'extraction d'uranium.

    L'hebdomadaire s'appuie sur le témoignage d'un émissaire touareg qui se serait efforcé d'établir un contact avec les preneurs d'otages d'AQMI. Selon lui, l'ancien chef d'AQMI, Abou Zeïd, tué lors des combats dans le massif des Ifoghas, dans le nord du Mali, avait acheté une Toyota pour exfiltrer les otages après l'intervention française, mais il n'en a pas eu le temps.

     

    Yahia Abou El Hamam, qui lui a succédé, s'en serait donc chargé, d'autant que les conditions de détention dans le désert devenaient très difficiles pour les otages, épuisés par leurs placements continuels. L'un d'eux se serait blessé à un doigt mais serait hors de danger.

     

    L'hebdomadaire précise que l'ancienne équipe de négociateurs s'active toujours et qu'un représentant du président du Niger "a fait le voyage pour rencontrer Yahia". Il serait toutefois reparti sans résultat immédiat.

     La suite : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/06/20/les-otages-francais-du-niger-seraient-en-algerie_3433390_3212.html

    BON COURAGE AUX FAMILLES DE LA PART DE LA COMMUNAUTE "HAUTETFORT". NOUS PRIONS POUR EUX, ET CELA, QUE CE SOIT NOTRE RELIGION.

              


     

                                              JCLAVEAU


  • Thierry Dol et les autres otages attendent. Pendant ce temps, on se mobilise.

    Salut !

    C'est vrai, on ne peut pas les aider (ce qu'on aimerait faire), mais nous sommes avec eux en pensée et surtout Thierry Dol, cet enfant de la commune du François est attendu par les habitants, afin qu'il enlève sa photo sur le mur de la Mairie.

    Mais pour l'instant :

    Publiée le  6 oct. 2012 par                25 vues + 1.

    Edition speciale Thierry dol by teleAntilles.com

    Publiée le 17 sept. 2012 par                  79 vues + 1

    Marche Thierry Dol - Club Presse Martinique

    Ajoutée par le  2 févr. 2012                 44 vues+ 1

    Marche silencieuse de soutien à Thierry Dol pour ses 500 jours de captivité, organisée par le Club Presse Martinique et le Collectif des associations du François le dimanche 29 janvier 2012.

    7h15 reçoit Awri DOL épouse de l'otage (Thierry DOL) Emission du 17/09/12.

    Publiée le 17 sept. 2012 par            90 vues+ 1

                     BONNE SOIREE A TOUS.