Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

achoura

  • Les Irakiens se sont préparés pour la Journée de l'Achoura depuis le 4/12/11.

     Salut !

    Les irakiens se sont préparés depuis le 4 décembre 2011, pour l'Achoura dont c'est la célébration aujourd'hui.

    kolahdooz20111205084837733.jpg

    Les musulmans irakiens ont pris part à une cérémonie religieuse pour la préparation de la commémoration de l'Achoura dans le quartier de Kadhimiya de Bagdad, le 4 Décembre 2011 et cela à l'occasion du meurtre de l'imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet, dans la bataille de Karbala. 

    f_gholipour20111003134932793.jpg

                                       Le dramaturge iranien Behrouz Gharibpour a présenté son opéra "Achoura"

                                      constituée de marionnettes dans des pays européens et arabes. 

    Accompagné par la troupe d'Aran, Gharibpour présentera son opéra de marionnettes religieux à des festivals de théâtre en Pologne, en Espagne, en Algérie et en Syrie, a rapporté l'agence Mehr Nouvelles.

    Le spectacle de marionnettes de l'opéra de l'"Achoura", dépeint les incidents qui ont mené au martyre de l'imam chiite de la troisième et de ses disciples sur le 10e jour du mois islamique de Muharram.
    Achoura Gharibpour a été chaleureusement reçu au Festival International du théâtre de marionnettes de Charleville-Mézières en Septembre 2011, il a même donné deux représentations supplémentaires.
    Connu pour ses recherches approfondies sur les Qajar marionnettes, Behrouz Gharibpour a mis en scène sa marionnette joué dans de nombreux festivals nationaux et étrangers, y compris le 11e Festival mondial des Arts de marionnettes de Prague et le 2008 International Incanti Figure Festival de théâtre en Italie.

    Il est également connu pour ses travaux innovants, Macbeth, Mowlavi et Rostam et Sohrab.

    FGP / TE

  • Les musulmans chiites, commémorent aujourd'hui l'Achoura.

    Salut !

    Comment allez-vous ?

    Moi, cela peut aller pour l'instant, car je suis à l'intérieur. Mais dehors, il y a du bruit à cause des travaux.

    L'animal de ma fille ne peut sortir sous la balcon, elle a un peu peur du froid. La seule chose qui peut la faire sortir, c'est si un pigeon ou un autre oiseau vient sur le rebord. Là qu'il fasse froid ou non, elle sort et essaie d'attrapper ce dernier.

    Il lui arrive d'en attraper, et de les amener dans la chambre de sa maîtresse.

    Une fois, elle lui a fait une surprise en lui emmenant un serin. Une autre fois, un oiseau qui avait de très belles couleurs. Mais malheureusement après quelques jours le premier est décédé, l'autre toute la journée a chanté, mais n'a pas voulu manger ni boire. Il est mort  à la nuit tombée. 

    Bref ! Avant de partir, quelques annonces.

    Des millions de personnes vêtus de noir,dans de nombreux pays musulmans tel que l'Iran organisent aujourd'hui des cérémonies de deuil pour rendre hommage à l'Imam Hossein (PSL), le petit-fils du prophète Muhammad (PSL), et à un certain nombre de ses fidèles compagnons qui ont été tués en combattant pour la justice à Karbala, en Irak, il y a environ 1.300 ans.

    fathi20111206062734717.jpg

                      Musulmans chiites iraniens organisent des rituels de deuil en commémoration de 
                      l'anniversaire du martyr de troisième imam chiite, l'Imam Hussein (psl).

    Pour les musulmans en Iran, l'occasion a été pour eux les jours précedents l'Achoura de commémorer ce dernier, qui est le dixième jour du premier mois de l'année du calendrier lunaire, Muharram.

    Beaucoup de fervents musulmans à travers le monde ont également organisé des cérémonies de deuil de l'événement qui est l'une des occasions les plus importantes du calendrier chiite.

    Achoura, qui tombe le Décembre 6 cette année, marque le jour où les forces du deuxième calife Omeyyade Yazid martyrisé l'Imam Hussein (psl) et 72 de ses compagnons à Kerbala.


     Les cérémonies de l'Achoura symbolisent la position éternelle et inébranlable de la vérité contre le mensonge et la lutte de l'humanité contre la tyrannie.

     Les iraniens en général se rassemblent dans les mosquées pour se lamenter, dirent des récitations poétiques concernant cet événement tragique ou Ta'zieh, afin de ne pas oublier ce martyre. 

    SF / GHN / HJL

                                          BONNE JOURNEE !