Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

affaire

  • En Martinique dans le milieu de l'église, Monseigneur Méranville est prié...

    ... De faire la lumière sur cette dernière "affaire".

    Salut,

    Et oui, même aux Antilles, un scandale il y a quelques années. Les personnes qui parlent étaient eux aussi des enfants.

    • Par Joseph Nodin
    • Publié le 25/02/2014 | 17:53, mis à jour le 25/02/2014 | 17:53

    "Au regard de la fermeté actuellement affichée, comment comprendre votre manque de réaction lorsqu’à l'époque, un prêtre du diocèse reconnaissait dans un procès publique son homosexualité active devant vos représentants ?" Question posée par des catholiques à leur évêque.

    Monseigneur Michel Méranville © paroissesasainteanne.fr
    © paroissesasainteanne.fr Monseigneur Michel Méranville

    Après les révélations des prêtres de l'église de Martinique (13 février 2014), les sanctions à leur encontre, puis la marche de protestation, des catholiques critiquent sévèrement la position de Michel Méranville. Malgré sa récente mise au point, publiée sur notre site, l'évêque de Martinique, actuellement hors de l'île, est invité par les membres de son église, à faire la lumière sur le fond de l'affaire.

    http://image.slidesharecdn.com/lettreouverte-140225144509-phpapp02/95/slide-1-638.jpg?cb=1393361145

    Si vous n'arrivez pas à lire ci-dessus, cliquez sur l'URL précédent puis sur la loupe.

    http://image.slidesharecdn.com/lettreouverte-140225144509-phpapp02/95/slide-1-638.jpg?cb=1393361145

    Précédemment toujours pour cette affaire :

    • Par Joseph Nodin
    • Publié le 22/02/2014 | 11:17, mis à jour le 22/02/2014 | 19:48

    Entre 300 et 400 catholiques ont manifesté dans les rues de Fort de France ce samedi matin. Ils s'opposent à la décision de l'évêque de sanctionner cinq prêtres qui dénoncent les agissements, jugés équivoques, du vicaire général. L'évêque réplique et attend le pardon de ces prêtres.

    Entre 300 et 400 catholiques  dans les rues de Fort de France © Martinique 1ère
    © Martinique 1ère Entre 300 et 400 catholiques dans les rues de Fort de France

    A l'issue d'une manifestation spontanée, des catholiques de toutes conditions ont dit non à l'évêque Michel Méranville. "La décision de sanctionner les cinq prêtres est arbitraire", a t-on entendu entre la cathédrale et l'église des Terres-Sainvilles, ce samedi matin à Fort de France.

    Dans le cortège, des enfants, beaucoup de femmes et des hommes. Politiques, syndicalistes, avocats, huissiers, artisans, retraités ou demandeurs d'emploi, prétendent défendre la même cause : celle des cinq prêtres sanctionnés par leur chef pour avoir révélé, les agissements jugés équivoques, du vicaire général, Jean-Max Renard.

     La suite se trouve dans le mot souligné : "la marche".

          

           Manifestation catholique. vidéo suivie de d'autres images via le lien dans : "la marche".

                                                 A PLUS TARD. MAIS....

                                                                Au secours !

    woman_4.gif (9488 octets)

    J'en peux plus !!!

                                                Y a queq'chose qui cloche
                                                     avec mon ordinateur !

                                                                    Peux-tu m'aider ?

     

  • MONSIEUR JEAN-LUC DELARUE : FIN DE LA GARDE À VUE

     Salut !

    Après dix heures de garde à vue, Jean-Luc Delarue a été finalement relâché.L'animateur qui a été entendu dans une affaire de stupéfiants, est reparti libre.

    Direction les locaux de France Télévisions, où il doit enregistrer son émission : "Toute une histoire" (c'est le cas de le dire) à partir de 18 heures.

      On ne sait pas encore, quelles suites sera données à cette affaire.

             Source : Actustar.com :   

     

    photo_1284457221103-7-2diaporama480x320.jpg      

     Photo source : Jean-Luc Delarue le 3 septembre 2010, lors de la conférence de presse de rentrée de France Télévisions, à Paris.

    (Photo : Alfred Dufour/AFP/Archives)

      BONNE SOIRÉE !