Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

armés

  • Terrible nouvelle pour le ministre des armées, mais aussi pour nous...

    ... le Peuple.

    Salut,

    Toujours pour ces deux soldats disparus :

    Mise à jour : 10/12/2013 14:57

    Le lundi 9 décembre 2013, peu avant minuit, une section de la force SANGARIS est prise à partie à très courte distance, au cours d’une patrouille dans Bangui. Durant l’échange de tirs, les parachutistes LE QUINIO et VOKAER ont été grièvement blessés.

    Ils ont été immédiatement pris en charge par leurs camarades, avant d’être évacués vers l’antenne chirurgicale avancée sur l’aéroport de M’Poko, où ils sont décédés des suites de leurs blessures.

    Le soldat de 1re classe Antoine LE QUINIO et son camarade le soldat de 1re classe Nicolas VOKAER sont les deux premiers militaires français à mourir au combat depuis le lancement de l’opération SANGARIS en République Centrafricaine. Ils sont morts pour la France

    Qui étaient-ils ? Pour le savoir suivez ce lien :

    http://www.defense.gouv.fr/terre/a-la-une/mort-de-deux-soldats-francais

     La France déplore la mort de deux français engagés dans l'opération Sangaris.

    Mise à jour : 10/12/2013 16:41

    Paris, le mardi 10 décembre 2013

    Communiqué de presse du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian

    La France déplore la mort de deux soldats engagés dans l’opération Sangaris

    Le ministre de la Défense a appris avec tristesse et émotion la mort au combat de Nicolas Vokaer et Antoine Le Quinio, appartenant au 8e régiment de parachutistes d’infanterie de marine de Castres (Tarn).

    Hier soir, peu avant minuit, une section de la force Sangaris a été prise à partie à très courte distance par des individus munis d’armes légères d’infanterie, au cours d’une patrouille menée à Bangui. Les militaires français ont immédiatement riposté. Durant l’échange de tirs, deux militaires français ont été grièvement blessés. Ils ont immédiatement été pris en charge par leurs camarades avant d’être évacués vers l’antenne chirurgicale avancée sur l’aéroport de M’Poko, où ils sont décédés des suites de leurs blessures.

    Le ministre de la Défense s’associe aux compagnons d’armes de nos deux soldats et à l’ensemble de la communauté militaire pour adresser ses plus sincères condoléances à leur famille et à leurs proches. Un hommage national sera prochainement rendu à nos deux militaires, morts pour la France.

    Le 1re classe Antoine Le Quinio, âgé de vingt-deux ans et militaire depuis novembre 2011, avait déjà participé à trois engagements extérieurs en Centrafrique et au Gabon.

    Son camarade le 1re classe Nicolas Vokaer, vingt-trois ans, avait participé aux mêmes opérations extérieures. Tous deux, jeunes soldats aguerris et titulaires de récompenses militaires, ont toujours fait preuve de professionnalisme et de sang froid dans la réalisation de leurs missions.

    Suite de cette terrible nouvelle : http://www.defense.gouv.fr/salle-de-presse/communiques/ministre/la-france-deplore-la-mort-de-deux-soldats-engages-dans-l-operation-sangaris

          Sachez aussi :

    Mise à jour : 10/12/2013 22:24

    Point sur les opérations de la force Sangaris en Centrafrique

    A Bangui, dans la nuit du 9 au 10 décembre 2013, peu avant minuit, une section de la force Sangaris a été prise à partie à très courte distance au cours d’une patrouille à pied conduite dans le cadre de la mission de désarmement des groupes armés présents dans la capitale centrafricaine. Les militaires français ont immédiatement riposté. Durant l’échange de tirs, deux militaires français ont été grièvement blessés. Ils ont immédiatement été pris en charge par leurs camarades avant d’être évacués vers l’antenne chirurgicale avancée (ACA) sur l’aéroport de M’Poko, où ils sont décédés des suites de leurs blessures. Les militaires français tués au cours de cette action sont deux soldats du 8erégiment parachutiste d’infanterie de Marine (8e RPIMa) de Castres. Il s’agit des deux premiers militaires français à mourir au combat depuis le début de l’opération Sangaris en République Centrafricaine.

     Suite : http://www.defense.gouv.fr/operations/actualites/sangaris-point-de-situation-du-10-decembre

                                ENCORE UNE FOIS, NOS CONDOLÉANCES.

  • Quelques nouvelles en provenance de Chine et de ses environs.Mais avant...

    Salut

    Vous pouvez éteindre la télévision chinoise si vous voulez voir un autre journal.

    Quelques nouvelles en provenance de Chine et de ses environs

    afin de savoir ce qui se passe effectivement de l'autre côté de la planète.

    Mais avant  ceci s'est passé à Nice Source MYTF1 via la poste.net  :

    Edité par Morgane SENOTIER avec AFP
    le 09 septembre 2013 à 16h43

    Jeux de la Francophonie : 10 sportifs de la RD Congo disparaissent.

    Depuis samedi et jusqu'au 15 septembre, se tiennent les Jeux de la Francophonie à Nice. La délégation de la République Démocratique du Congo a annoncé dimanche que 10 de ses sportifs avaient disparu.

    7 sportifs de la délégation du Congo ont disparu le 8 septembre à Nice
    7 sportifs de la délégation du Congo ont disparu le 8 septembre à Nice / Crédits : Valery Hache / AFP

    Évaporés dans la nature. Sept basketteuses, deux cyclistes et un footballeur de la RD Congo ont disparu dimanche, alors qu'ils étaient venus participer aux Jeux de la Francophonie, à Nice. Une disparition au goût amer pour Barthélémy Okito Oléka, chef de la délégation congolaise qui se dit "inconsolable" car l'équipe de basketteuses "était qualifiée pour le quart de finale de ces Jeux".

    Source :

    http://lci.tf1.fr/sport/jeux-de-la-francophonie-10-sportifs-de-la-rd-congo-disparaissent-8261731.html

    "Elles ont toutes disparu, ainsi que les deux meilleurs cyclistes du pays et qu'un footballeur, après avoir touché leur prime" de 1.000 euros, a-t-il ajouté. Cette prime est versée à tous les sportifs par la délégation afin de payer les dépenses personnelles pendant les Jeux, les organisateurs français prenant en charge le logement, la nourriture et le transport. La délégation de la RD Congo comptait initialement 74 membres, dont 37 sportifs.

    Des agents sportifs qui recrutent clandestinement.
    Les passeports de ces sportifs seraient cependant restés aux mains de leurs entraîneurs, après que des "agents sportifs" agissant "en bande organisée" eurent été repérés, précise le chef de délégation congolais.

     Le journal du 09 09 2013 de 14 heures en Chine.  Source: CCTV.com | 09-09-2013 15:37

    CCTV LE JOURNAL Edition de 9h du 09 septembre 2013 (Beijing) 09/09/2013

    Source: CCTV.com | 09-09-2013 10:27

    J'ai enlevé la vidéo du journal télévisé du 09 09 2013, mais vous pouvez le retrouver ci-dessus.

    http://fr.cntv.cn/program/journal/20130909/101739.shtml

    En chine il y avait aussi : (que j'avais mis de côté pour vous)

    http://fr.cntv.cn/program/journal/20130829/103416.shtml

    Dernier journal via Moscou

     Une attaque chimique peut être lancé à Israël par les rebelles syriens des territoires contrôlés par le gouvernement comme une «provocation majeure", dit un certain nombres de sources à RT.

    Les nouvelles viennent  au ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a proposé que la Syrie mette son arsenal d'armes chimiques sous contrôle international pour la destruction subséquente afin d'éviter une frappe militaire possible contre la république déchirée par la guerre.

    Moscou a également exhorté les autorités syriennes à adhérer à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques. L'offre a déjà été adoptée au cours d'entretiens avec la syrienne des Affaires étrangères Walid al-ministre Mouallem, qui a rencontré M. Lavrov à Moscou pour des entretiens lundi.  

    "Nous ne savons pas si la Syrie va accepter l'offre, mais si imposant un contrôle international sur les armes chimiques stockées dans le pays peut aider à éviter des frappes militaires, nous sommes immédiatement allons commencer à travailler avec Damas", a déclaré M. Lavrov.

    http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://rt.com/&prev=/search%3Fq%3Drt.com%2Ben%2Bfran%25C3%25A7ais.%26client%3Dfirefox-a%26hs%3DbOS%26rls%3Dorg.mozilla:fr:official

     La nouvelle vidéo qu'on a vu montrant des soldats exécutés par des rebelles avant qu'ils soient "jetés" dans un puits date du mois d'avril. Lisez donc. source toujours de RT.com (la télévision russe).
    Temps Publié: Septembre 06, 2013 09:53
    http://on.rt.com/qo6km4

    AFP Photo / Mezar Matar

    AFP Photo / Mezar Matar

    Une vidéo de contrebande sur la frontière syrienne par un ancien rebelle dispose d'une exécution en masse de soldats gouvernementaux par le Jund al-Sham groupe combats Assad. Le dernier exemple de la brutalité rebelle intervient alors que Washington se prépare à intervenir dans le conflit.

    La vidéo, obtenue par le New York Times et qui a été mis en ligne virale, est un enregistrement de téléphone portable d'une exécution qui a eu lieu en Avril.

    Sept soldats gouvernementaux sont montrés torse nu sur leurs genoux en position fœtale peu avec leurs visages vers le sol. Certains ont les mains liées derrière le dos.

       Il est dit que cela est fait par des rebelles, mais on ne sait pas si c'est vrai, ni si vraiment c'est en avril.

      Les médias ne nous ont pas dit cela. Par ailleurs, on me dit de ne pas oublier que ces sont les russes qui disent cela.

                                             A PLUS TARD.

  • Des hommes armés ont attaqué le site de l'ONU à Mogadiscio (15 morts).

    Salut,

    Quelques nouvelles en Provenance d'Afrique dont celle-ci :

    Quinze morts dans l'attaque à l'intérieur de l'ONU dans la capitale somalienne, Mogadiscio

    Les secouristes transportent un survivant blessé après une explosion dans le bureau de l'ONU à Mogadiscio le 19 Juin 2013.

    Les secouristes transportent un survivant blessé après une explosion dans le bureau de l'ONU à Mogadiscio le 19 Juin 2013.

    Mer 19 juin 2013 14:00 GMT Dernière mise à jour.
     
    Au moins 15 personnes ont été tuées dans un attentat contre le principal camp de l'ONU dans la capitale somalienne, Mogadiscio.

    Les responsables de la sécurité locale ont déclaré que le kamikaze a fait sauter des explosifs à la porte du bueau d'entrée du Programme de développement des Nations Unies (PNUD) mercredi.

    Après l'explosion, plusieurs hommes lourdement armés sont entrés dans l'enceinte et ont ouvert le feu.

    Cependant, les forces de la police ont éclaré que la situation est sous contrôle et les forces pro-gouvernementales ont repris le bâtiment.

    Les blessés ont été transportés à un hôpital voisin pour traitement médical, mais on s'attend à ce que le nombre de morts augmente du fait que certains des blessés soient dans un état critique.
       Suite :

    ONU condamne l'attaque meurtrière en Somalie

     Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon (photo d'archives)
    Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon (photo d'archives)
    Jeu 20 juin 2013 21:58 GMT.

    Nations Unies : Le Secrétaire général Ban Ki-moon, a condamné une attaque meurtrière sur la base principale de l'ONU dans la capitale somalienne : Mogadiscio.

    Dans un communiqué, M. Ban a condamné l'attaque qui a eu lieu le 19 Juin qui a tué au moins 15 personnes, dont huit qui travaillaient pour l'ONU en disant qu'il était "profondément préoccupé et indigné par l'attaque méprisable."

    Des responsables de la sécurité locale ont déclaré qu'un kamikaze a fait sauter des explosifs à la porte du bureau d'entrée du Programme de développement des Nations Unies (PNUD).

    Après l'explosion, plusieurs hommes lourdement armés sont entrés dans l'enceinte et ont ouverts le feu.

    Le composé est proche de l'aéroport de la capitale, qui sert de base principale pour une force de maintien de la paix africaine contre les combattants en Somalie.

    Quelques heures après l'attaque, le porte-parole adjoint Eduardo del Buey de Ban a publié une déclaration disant que «Le Secrétaire général s'est entretenu aujourd'hui par téléphone avec le président de la Somalie, M. Hassan Sheikh Mohamud ... a remercié le président et exprimé sa préoccupation et ses condoléances pour l'attaque contre le complexe de l'ONU à Mogadiscio ".

    Des combattants d'al-Shabab locales ont revendiqué la responsabilité de l'attaque.

    Un haut responsable d'Al-Shabab a déclaré: «Nos commandos ont attaqué le camp de l'ONU ... nous partons d'une explosion et nous avons pénétré dans l'enceinte ".

                                              
                                        BONNE FIN D'APRES-MIDI.

  • AU PAKISTAN, DES HOMMES ARMES ATTAQUENT UN BUS SCOLAIRE.

    Salut !

    Toujours sur cctv, un bus scolaire a été attaqué par des hommes armés.

    Des hommes armés ont attaqué un bus scolaire dans la banlieue de Peshawar, au Nord-Ouest du Pakistan. Selon la police, 3 enfants, un enseignant et le chauffeur ont été tués dans l'attaque à Matani. Au moins 5 autres personnes ont été blessées.

    1315965815014_1315965815014_r.jpg

    Pakistan : des hommes armés attaquent un bus scolaire.

    La police a indiqué que le bus ramenait les enfants chez eux quand les hommes armés ont frappé. La zone est la scène d'un conflit entre des armées tribales soutenues par le gouvernement et des militants islamistes liés à al-Qaïda et aux Talibans. Des militants cherchant à renverser le gouvernement pakistanais, qui est soutenu par l'Occident, ont mené des centaines d'attaques ces dernières années. La plupart de ces attaques de militants visent les forces de sécurité, ou des cibles gouvernementales ou occidentales, mais des civils ont aussi été touchés.

    1315965880218_1315965880218_r.jpg

     PAUVRES INNOCENTS. Leurs chaussures, leurs cartables, des enfants qui ne demandaient qu'à s'instruire.