Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

car

  • Le Mexique frappé par l'ouragan Patricia mais aussi...

    Salut,

       De catastrophes en catastrophes, le monde ne va vraiment pas bien.

    Il est pourtant dit à l'homme qu'à cause de lui, l'environnement se déchaîne et que tous ces "malheurs" deviendront de plus en plus "terribles".

    Et pourtant, ce dernier continue. En cause le plus souvent, l'argent,l'argent.

    Comme on dit, l'argent attire l'argent.

    Ils n'ont jamais assez. Et pourtant, mon conjoint me dit qu'en Martinique, ce que les grandes personnes disent : "On n'a jamais vu un terrain suivre un corbillard." En gros les enfants : Toute la richesse qu'on peut avoir, on la laisse, elle ne suit personne quand on meurt. Donc, inutile de se battre. Pensons-y.

                                                                       I)

    L'ouragan a frappé la côte ouest du Mexique ce samedi 24 octobre. Une équipe de France 2 fait le point sur la situation.

    FRANCE 2Francetv info

    Mis à jour le 24/10/2015 | 22:52 , publié le 24/10/2015 | 22:52

    Le JT
     http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-samedi-24-octobre-2015_1132893.html

    Les vents ont atteint les côtes mexicaines à une vitesse record de 270km/h. L'ouragan Patricia s'est formé au-dessus du Pacifique avant de menacer toute une région.
    Dans la ville balnéaire de Puerto Vallarta, les automobilistes se sont vite retrouvés pris au piège. Mais le principe de précaution a conduit les habitants de la région à se calfeutrer chez eux bien avant l'arrivée des premières bourrasques.

    De nombreuses évacuations

    Les avertissements du gouvernement toute la journée d'hier ont sans doute permis d'éviter d'importants dommages. Des milliers de touristes notamment des Américains avaient été évacués.
    L'ouragan, transformé en tempête tropicale a perdu de sa force, mais il est remonté jusqu'au Texas où il a provoqué le déraillement d'un train de marchandises. Dans la région de San Antonio, 70 personnes ont dû être secourues. Une personne est portée disparue et une centaine de vols ont même été annulés.

                                                            II)

    Synode sur la famille : les évêques remettent au pape un rapport consensuel

    Les évêques appellent à un "discernement au cas par cas" pour les divorcés remariés, sans évoquer leur accès à la communion.

    Le pape François lors de son arrivée au dernier jour du synode sur la famille, le 24 octobre 2015 au Vatican.

    Le pape François lors de son arrivée au dernier jour du synode sur la famille, le 24 octobre 2015 au Vatican. (ANDREAS SOLARO / AFP)

     Par Francetv info avec AFP

    Mis à jour le 24/10/2015 | 20:08 , publié le 24/10/2015 | 20:08

    Les 270 évêques participant au synode sur la famille ont approuvé, samedi 24 octobre, un texte qui a été remis au pape François. Chacun des articles de ce rapport consensuel a été approuvé à la majorité qualifiée des deux-tiers.

    Un "discernement au cas par cas" pour les divorcés remariés

    Sur le sujet très sensible des divorcés remariés, le texte appelle à un discernement au cas par cas et à leur pleine intégration dans l'église, sans aller jusqu'à parler explicitement d'un accès éventuel à la communion. Les trois paragraphes concernant ce sujet ont été adoptés de justesse, avec les scores les plus faibles.

    Le porte-parole du Saint-Siège, Federico Lombardi, a souligné samedi soir le caractère de proposition du document, à charge ensuite au pape de décider des orientations à prendre. Les pères synodaux ont d'ailleurs demandé au pontife argentin de produire un "document sur la famille".

     La suite en passant par ici : http://www.francetvinfo.fr/monde/vatican/pape-francois/synode-sur-la-famille-les-eveques-remettent-au-pape-un-rapport-consensuel_1143361.html

                                                                  III)

    Accident à Puisseguin : le père et la compagne du conducteur du camion s'adressent aux médias.

    Saint-Germain-de-Clairefeuille (Orne), le village natal du chauffeur du camion décédé dans l'accident à Puisseguin (Gironde) est plongé dans le deuil.

    http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/accident/accident-a-puisseguin/accident-a-puisseguin-le-pere-et-la-compagne-du-conducteur-du-camion-s-adressent-aux-medias_1143417.html

                                   Á Vous :

                              

    P.S : A voir dès maintenant :

             http://www.bfmtv.com/mediaplayer/live-video/

            Pour ceux qui aiment voir les départs en mer de...

                Je vous laisse découvrir.

     

  • Il dit avoir menti aux autorités sur le lieu de naissance de sa famille.

    Salut,

    Je pense que vous êtes au courant de ce qui se passe actuellement. Sinon, en voici une partie. Cela fait un moment que j'essaie de vous l'envoyer, mais il y avait un souci.

    Le père de Leonarda dit avoir menti aux autorités sur le lieu de naissance de sa fille

    Mis à jour le17/10/2013 | 18:21, publié le17/10/2013 | 17:18

    Sa femme et tous ses enfants seraient nés en Italie, et non au Kosovo.

    Leonarda Dibrani, 15 ans, après son expulsion de France, le 17 octobre 2013 à Mitrovica (Kosovo).

    Leonarda Dibrani, 15 ans, après son expulsion de France, le 17 octobre 2013 à Mitrovica (Kosovo).

    (HAZIR REKA / REUTERS)

    Par Francetv info avec Reuters

    Mis à jour le17/10/2013 | 18:21, publié le17/10/2013 | 17:18

    Il affirme avoir menti aux autorités françaises pour obtenir l'asile. Le père de Leonarda Dibrani, collégienne rom expulsée de France avec sa famille, a déclaré, jeudi 17 octobre, que sa femme et ses enfants n'étaient pas nés en Kosovo mais en Italie.

    "Toute la famille, ma femme et mes enfants, sont nés en Italie. Ils n'ont rien à voir avec le Kosovo", raconte Reshat Dibrani à l'agence Reuters. "Ils sont nés en Italie et puis nous sommes venus en France. Nous avons menti aux autorités en disant que nous étions du Kosovo. Nous avons demandé l'asile en France et nous ne pouvions pas montrer nos papiers italiens. Nous avons dit que nous avions fui le Kosovo", ajoute cet homme de 43 ans.

    "Je n'ai rien ici. Je ne sais pas pourquoi je suis au Kosovo"

    Le gouvernement kosovar verse une aide mensuelle de 150 euros pour leur hébergement au deuxième étage d'une maisonnette dans un quartier populaire de Mitrovica, ville du nord du Kosovo.

    La suite : http://www.francetvinfo.fr/societe/roms/expulsion-de-leonarda/le-pere-de-leonarda-dit-avoir-menti-aux-autorites-sur-la-nationalite-de-sa-fille_437564.html#xtor=AL-48

    Sur BFMTV, suivez donc le déroulement de cette affaire, et surtout les étudiants et professeurs, il y a un message pour vous, pour aujourd'hui vendredi.

    Encore d'autres chômeurs ou futurs chômeurs. Qui parmi eux ont mis un bulletin avec l'espoir que le gouvernement aurait amélioré leur "sort", leur "vie", leur pouvoir d'achat ?

    Combien vont se retrouver criblés de dettes ? Ceux qui n'ont pas terminé de payer leur maison ?  Du travail pour les huissiers ? J'espère qu'une solution sera trouvée.

    On dit qu'on ne peut reculer et revenir au franc. Comment a-t-on fait pour l'euro ? Il suffit de faire l'inverse. Ainsi la ménagère ne verra pas son porte-monnaie vide 15 jours après le début du mois. Tout le monde n'a qu'à s'y mettre pour changer les prix qui ont augmenté 3 fois + que si nous étions "en franc". Allez pour le retour au franc, un délai de 2 ans pour le changement si on ne peut faire autrement...

     ATTENTION : Ou vous écoutez la radio africaine à droite ou vous écoutez cette vidéo. il faut éteindre une sinon...