Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

décédée

  • Comme vous le savez déjà, surtout si ce matin vous avez regardé BFMTV, "Sassa"...

    ... a été inhumé dans son île natale : La Martinique.

    Salut,

    Il y a eu beaucoup d'émotions durant la cérémonie qui a vu des centaines de personnes accompagnées Clarissa à sa dernière demeure au cimetière de Sainte-Marie (Martinique).

    Revenons à certains moments forts avant, pendant cet hommage.

    Mais écoutons d'abord le journal et l'avis d'obsèques ou les avis.

    http://medias2.francetv.fr/videosread/rfo/mp3/martinique/edition_du_matin/edition_du_matin_2015-01-20.mp3

    La mort de Clarissa plonge Sainte-Marie au cœur du terrorisme

    • Par Joseph Nodin
    • Publié le 19/01/2015 | 14:55, mis à jour le 19/01/2015 | 19:53

    Clarissa Jean-Philippe est enterrée ce lundi après-midi au cimetière de Sainte-Marie. La jeune policière martiniquaise, tuée par le terroriste Amédy Coulibaly, le 8 janvier dernier près de Paris, a reçu dimanche soir dans sa commune, un ultime hommage populaire et républicain.

    Le cercueil de Clarissa Jean-Philipe dimanche soir à Sainte-Marie © Martinique 1ère
    © Martinique 1ère Le cercueil de Clarissa Jean-Philipe dimanche soir à Sainte-Marie
     

    La salle du Palladium à Sainte-Marie a accueilli dimanche soir, près de 3 000 personnes. Des habitants de la ville, des autres communes de l'île, des représentants de l'état dont la ministre des Outremer, de nombreux politiques de tous bords.Tous venus rendre un dernier hommage à Clarissa Jean-Philippe, policière martiniquaise, tuée dans l'exercice de ses fonctions par le terroriste Amédy Coulibaly. 

    Des soutiens de toute l'île

    Ce qui frappe d'emblée les observateurs c'est le soutien populaire à la famille de Clarissa. Les habitants viennent de toute l'île dans une unité propre aux événements tragiques. "On est très touché par cet événement et on se doit d'être là pour soutenir la famille", dit un papa. "Je suis venue jusqu'ici, parce que je suis très touchée, et tous ensemble nous devons nous battre contre le terrorisme", déclare une jeune fille.

    La peine de mort est réclamée

    Au milieu des louanges à Dieu et des paroles de réconfort à l'adresse de la famille de Clarissa, un propos rageur de Jean Laurent, adjoint au maire de Montrouge qui... Suite : http://martinique.la1ere.fr/2015/01/19/la-mort-de-clarissa-plonge-sainte-marie-au-coeur-du-terrorisme-223016.html

     Résumé de ce dimanche de veillée à Sainte-Marie.

     

    Veillée pour Clarissa

    Une plaque ou une rue bientôt au nom de Clarissa à Sainte-Marie.

     Toujours dans le même lien situé plus haut, écoutez ce que dit Monsieur le Maire, si vous ne l'avez pas encore fait.

    L'hommage populaire et républicain à Clarissa Jean-Philippe

    • Par Joseph Nodin
    • Publié le 18/01/2015 | 19:32, mis à jour le 18/01/2015 | 19:32

    Clarissa Jean-Philippe, jeune policière de 26 ans, tuée par le terroriste Amédy Coulibaly, le 8 janvier près de Paris, a reçu un hommage populaire et républicain, ce dimanche à Sainte-Marie en présence de plus d'un millier de personnes.

    Pour découvrir ce qu'il y a entre ces deux articles : voir l'URL

     Dans notre journal télévisé de ce dimanche soir, présenté par Karine Baste-Régis, écho de la veillée au Palladium de Sainte-Marie, qui ne devait commencer que deux heures après l'heure prévue en raison du retard de la ministre des Outre-Mer.

     

    Veillée

     Le lien à visiter : http://martinique.la1ere.fr/2015/01/18/l-hommage-populaire-et-republicain-clarissa-jean-philippe-222636.html

     P.S : Désolée, mais depuis quelques temps, on me demande pour installer des "liens" sur le blog afin de m'offrir des liens qui peuvent m'intéresser. Mais le fait que j'ai vu un article, cela ne veut pas dire que je veux revoir cet article. Par ailleurs, plusieurs personnes dont mon fils m'ont dit que j'ai bien fait. Surtout que je clique sur : Refuser, mais rien à faire. Les vidéos sont bloquées. Je clique plusieurs fois, mais tout reste bloqué durant un petit moment.

    Je regardais Eurospot en LIVE en même temps. Je vais peut-être poster des liens concernant tous ces buts.

     Écrit le 20/01/2015

     P.S : Le 22/01/2015 : Je vous propose de regardez si vous voulez 4 mariages pour une Lune de Miel à 17 h 29. A PLUS TARD.   Demain le dernier mariage. Au bout, le couple qui partira en lune de miel

     Suivi maintenant de Bienvenue au Camping. A VOIR ABSOLUMENT. Enfin si vous voulez bien sûr !

    Vous avez entendu le nouveau mot ? Uri-botte de foin ou uribotte de foin.

     

  • Quelques unes des dernières nouvelles de la Guadeloupe.

    Salut,

    Quelques nouvelles en provenance de la Guadeloupe avant de revenir sur celle qui a endeuillée toute la Guadeloupe.

    25 ans, morte poignardée chez elle, à Capesterre-Belle-Eau

    • Christelle Martial/ Catherine Le Pelletier
    • Publié le 09/05/2014 | 14:58, mis à jour le 09/05/2014 | 14:58

    Elle avait 25 ans. Elle a été retrouvée aujourd’hui un couteau planté dans la poitrine, chez elle, à St Sauveur, Capesterre-Belle-Eau.

    © maps
    © maps

     Drame

    Une jeune femme baignant dans son sang, un couteau planté dans la poitrine, a été  découverte à son domicile de St Sauveur, Capesterre Belle Eau, ce matin. La jeune femme, âgée de 25 ans, est décédée. Les circonstances de ce drame ne sont pas encore connues.
    Ce nouveau drame porte à 7, le nombre de victimes d’homicides chez nous, depuis le début de l’année… L’enquête déterminera les conditions de cet homicide.
    Pour le moment, le compagnon de la jeune femme est recherché par les forces de l’ordre.

    La Guadeloupe à la pointe de la chirurgie cardiaque

              Par Catherine Le Pelletier

    • Publié le 8/05/2014 | 09:49, mis à jour le 08/05/2014 | 09:49

    Attention. Certaines images peuvent choquer. La chirurgie cardio-vasculaire est désormais une réalité en guadeloupe. Désormais, les prothèses peuvent aider les problèmes d’anévrisme.

    © Guadeloupe 1ère
    © Guadeloupe 1ère

    Le secteur médical s’enrichit d’une nouvelle technique en Guadeloupe, avec la pose, au Centre Hospitalier Universitaire de Pointe-à-Pitre/Abymes, de la pose de la 1ère endo prothèse aortique.
    C’est une opération innovante, qui vise à réduire les problèmes liés à l’anévrisme.
    Attention, certaines images peuvent choquer. (Sauf si votre ou vos enfants ont envie de devenir chirurgien ou même s'occuper de malades). Beau métier en passant. Se mettre au service des autres.
    Pour voir et écouter ce reportage de Christelle Théophile et de Christian Danquin :

    http://www.dailymotion.com/video/x1th03h_chirurgie_news?start=9

    Une ONG met en garde contre les robots tueurs

    Dans un rapport, Human Right Watch estiment que les armes entièrement autonomes menacent les droits humains, en temps de paix comme en temps de guerre.

     Par Francetv info

    Mis à jour le 12/05/2014 | 23:00 , publié le 12/05/2014 | 22:59

    C'est un avertissement que lance l'ONG Human Right Watch. A la veille de la première réunion d'experts sur les systèmes d'armes autonomes létales à l'ONU, l'ONG publie lundi 12 mai un rapport sur les dangers de ces robots tueurs, capables de donner la mort sans intervention humaine.

    "Le jugement humain reste indispensable pour toute décision concernant le recours à une arme mortelle, qu’il s’agisse d’une situation de guerre ou d’application de la loi", estime Steve Goose, directeur de la division Armes de l'organisation. Pour lui, les gouvernements doivent interdire les robots tueurs "préventivement dès maintenant, avant qu'il ne soit trop tard".

     Lu sur Guadeloupe 1ère vous pouvez aussi retrouver cet article chez : http://www.francetvinfo.fr/monde/une-ong-met-en-garde-contre-les-robots-tueurs_598533.html#xtor=AL-48

    Le parent d’élève frappe le directeur de l’école

    • Par Catherine Le Pelletier
    • Publié le 07/05/2014 | 07:31, mis à jour le 07/05/2014 | 07:3

    On atteint un degré d’horreur difficilement imaginable, lorsqu’aux Abymes, le directeur d’une école primaire se fait rouer de coups par un parent d’élève.

     Pour la suite de ce post : http://guadeloupe.la1ere.fr/2014/05/07/le-parent-d-eleve-frappe-le-directeur-de-l-ecole-149831.html

                                                  A PLUS TARD.

     

  • Les policiers recherchent une voiture qui aurait permis à la mère de Justine...

    ... De partir avec elle.

    Salut,

    Toujours concernant la disparition de la petite Justine :

    • Martinique 1ère
    • Publié le 06/05/2014 | 17:43, mis à jour le 06/05/2014 | 17:49

    Plusieurs patrouilles de gendarmes recherchent la petite Justine, disparue depuis dimanche soir alors qu'elle était avec sa mère au Robert. Des moyens importants sont mis en place et les gendarmes demandent des renseignements à propos de la voiture qui a permis de transporter la fillette.

    La voiture de marque japonaise dans laquelle la mère aurait transporté la petite Justine © Gendarmerie

    © Gendarmerie La voiture de marque japonaise dans laquelle la mère aurait transporté la petite Justine

    Les gendarmes fouillent le secteur du quartier Lestrade au Robert, et surtout la zone de la Caravelle à Trinité à la recherche de la petite Justine Larode, disparue depuis dimanche dernier. Ils enquêtent avec des chiens spécialisés à la Caravelle, car la mère avait l'habitude de s'y baigner.
    La plus grande inquiétude entoure ces recherches compte-tenu de l'état psychologique de Sarah, c'est le nom de la mère de l'enfant. Les enquêteurs ont la certitude que la mère a transporté sa fille dans un véhicule de marque japonaise.

    Suite : http://martinique.la1ere.fr/2014/05/06/qui-vu-cette-voiture-149637.html

     Ce que nous redoutions (certains d'entre nous) est arrivé.

    [ECOUTER] Horrible ! La fillette a été tuée par sa mère !

    • Par Joseph Nodin
    • Publié le 07/05/2014 | 05:50, mis à jour le 07/05/2014 | 07:09

    Les enquêteurs ont retrouvé le corps de la petite Justine à Sable Blanc au Robert. Sa mère avoue avoir tué son enfant dans la nuit de samedi à dimanche au Robert avant d'aller cacher le corps quelques kilomètres plus loin. Détails à suivre ce matin en radio et dans le journal télévisé de 13h00.

    Le corps de la petite Justine avait été transportée par sa mère dans cette voiture . © Martinique 1ère
    © Martinique 1ère Le corps de la petite Justine avait été transportée par sa mère dans cette voiture .

    Les gendarmes ont retrouvé le corps de la fillette mardi soir, dans le jardin d'une maison de vacances inoccupée, à Sable Blanc au Robert, sur les indications de Sarah Larode, la maman. Le corps de la petite victime était enveloppé dans un tissu et posé sur une feuille de tôle.

    Quelques instants auparavant, la mère âgée de 24 ans, encore hospitalisée pour ses troubles psychologiques, à l'hôpital du Lamentin, a avoué à une source proche de l'enquête, avoir tué la fillette dans la nuit de samedi à dimanche dans la maison de ses parents au Robert.
    Source pour découvrir la suite de ce triste article :Dont : INFOS DU 07/05/2014.
     
                                        
     
                             CONDOLÉANCES AU PÈRE ET À LA FAMILLE.
     
  • "Si seulement" elle était là pour voir le film "Edith Lefel, une vie" ?

    Bonjour,

    Comment allez-vous ? Vous allez bien ? Et les enfants bien aussi ?

    Certains d'entre vous chers parents avez connu cette chanteuse et c'est avec stupéfaction que vous avez appris sa mort survenue à la suite d'un malaise cardiaque. Mais je vous laisse lire ce qui suit.

        Source :

    • Par Raphaël Bastide
    • Publié le 17/01/2014 | 23:45, mis à jour le 17/01/2014 | 23:45

    A l'annonce de son décès, le 20 janvier 2003, des milliers de personnes se réunissent au funérarium des Batignolles à Paris, mais aussi en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane, pour rendre un dernier hommage à Edith Lefel. Le film "Edith Lefel, une vie" retrace la vie de la chanteuse guyanaise.

               © DR
    Née à Cayenne, le 17 novembre 1963, Edith Lefel débute la musique aux côtés de son grand frère Laurent. C'est le début de la carrière musicale d'une chanteuse exceptionnelle. Edith Lefel est décédée le 20 janvier 2003, des suites d'un malaise cardiaque et laisse une trace indélébile dans la musique antillaise.
    "Edith Lefel, une vie" retrace la vie de la chanteuse

     
    Edith Lefel par martinique1ere

    Edtih Lefel au Père-Lachaise

    © Jean Ayissi / AFP
    Des milliers d'anonymes avaient assisté aux obsèques de la chanteuse le 25 janvier 2003

     D'autres photos et autres : http://www.la1ere.fr/2014/01/19/la-tombe-d-edith-lefel-est-l-une-des-plus-fleuries-du-pere-lachaise-100961.html#xtor=EPR-1-[NL_1%C3%A8re]-20140119-[info-titre1]

     Et surtout, n'oubliez pas que vous l'aimiez ou non :   Hommage à Edith Lefel sur France Ô

    France Ô consacrera une soirée hommage à Edith Lefel le vendredi 24 janvier. Seront diffusés le documentaire inédit d'Eric Basset et Teddy Albert, "Edith Lefel, une vie", ainsi qu'un concert-hommage enregistré au Cabaret sauvage samedi.                                              

    0011.gif