Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

diplôme

  • Real Madrid : Zidane au centre d’un incroyable imbroglio !

    Salut,

     Nouvelle dont j'ai eu connaissance le même jour. Mais je n'ai pas eu le temps de la poster

    Publié le : 28.08.2014 - 21 h 34

    Par :  Khaled Karouri

    Zinedine Zidane est la cible des éducateurs espagnols, lui reprochant d'exercer la fonction d'entraîneur principal du Real Madrid Castilla sans disposer des diplômes nécessaires...

    Zidane dans le viseur des éducateurs espagnols

    Zidane dans le viseur des éducateurs espagnols  ©Maxppp

    C’est par une défaite face à l’Atlético Madrid B, 2-1, que Zinedine Zidane a officiellement ouvert sa carrière d’entraîneur au sein du Real Madrid Castilla. Un baptême du feu qui s’est donc soldé par un revers, pas de quoi pour autant tirer de grands enseignements sur l’avenir du champion du monde 1998 sur un banc de touche. Mais du côté des éducateurs espagnols, voir Zizou officier comme coach principal fait grincer des dents. En effet, le CENAFE (Centre National de Formation des Entraîneurs, Ndlr) s’est fendu d’un communiqué pour remettre en cause la présence de l’ancien Juventino.

    Selon l’organisme, Zinedine Zidane ne peut officier comme coach principal du Real Madrid Castilla, faute de disposer des diplômes nécessaires : « Zidane endosse la fonction d’entraîneur du Real Madrid Castilla pour la saison en cours. Le Real Madrid ne le nie pas. Sur l’acte officiel de son premier match, il est noté comme entraîneur adjoint et Santiago Sanchez comme entraîneur. Mais cette répartition des tâches n’existe que sur papier. Zidane ne dispose pas des diplômes requis. Selon toutes les informations, Zidane dispose du diplôme d’entraîneur niveau 2 (qui lui permet d’officier comme coach principal au niveau régional, ou comme assistant au plus haut niveau. Pour être entraîneur principal au plus haut niveau, un diplôme d’entraîneur niveau 3 est requis, Ndlr). Ce diplôme ne lui permet pas d’exercer comme entraîneur de la Castilla, mais M. Zidane exerce la fonction d’entraîneur dans cette équipe. Cela constitue clairement une infraction de l’article 104.1 du Code disciplinaire de la RFEF ».

    L’attaque est lancée, et le président du CENAFE, Miguel Galán, d’en remettre une couche : Cette couche, elle est ici via ce lien  Suite : http://www.footmercato.net/liga/real-madrid-zidane-au-centre-d-un-incroyable-imbroglio_137446?utm_source=taboola&utm_medium=referral                                                                                                 

                                          JCLAVEAU

     

  • Immolation de quatre jeunes diplômés à Rabat.

    Salut !

    Comment allez-vous ? Prêt pour demain ? Les enfants seront à la maison, pas d'école.

    Où pensez-vous après les devoirs terminés les emmener ?

    J'essaie de vous trouver quelques bons plans. En attendant :

    Cela s'est passé il y a quelques jours au Maroc.

    Publiée le 20 janv. 2012 par

    Environ 160 jeunes sont postés depuis le 5 janvier sur la terrasse d'un bâtiment du ministère de l'Education. Ils sont issus du mouvement des "diplômés chômeurs", ces jeunes qui en juillet dernier avaient obtenu un accord prévoyant leur recrutement dans la fonction publique en 2012.

    Mais l'embauche n'a pas eu lieu.

    Il n'a pas survécu à ses blessures. L'un des deux diplômés au chômage qui avaient tenté de s'immoler par le feu la semaine dernièer à Rabat, au Maroc, est décédé mardi 12 janvier. "Abdelwahab Zeidoun est décédé vers cinq heures du matin des suites de ses blessures", a indiqué un médecin de l'hôpital Ibn Rochd de Casablanca. 

    La victime, âgée de 27 ans et titulaire d'un master en documentation de l'université de Fès (centre), faisait partie d'un groupe de diplomés du supérieur qui participent depuis deux semaines à un sit in dans une annexe du ministère de l'Education à Rabat pour revendiquer un emploi dans la fonction publique.

    Lire la suite sur :

    http://www.francetv.fr/info/le-chomeur-marocain-qui-s-etait-immole-par-le-feu-est-mort_54265.html

    JCLAVEAU ajoute :

    Je vous invite à aller sur You Tube et de lire les commentaires.

    Pour que le feu prenne aussi rapidement, c'est qu'ils s'étaient déjà aspergés d'essence.

    L'église catholique aussi condamme le suicide, mais il y a quelquefois de la tolérance de sa part.

    On ne peut se mettre à la place de ces jeunes, mais ils devaient être assez désespérés.

    Car avoir fait des études, avoir eu son diplôme et quand même se suicider alors qu'ils avaient sûrement un autre projet pour l'avenir...

    Ne pas juger.

     Sachez aussi :

    Maroc :  Après sa tentative d’immolation, un autre chômeur est décédé.

    L’un des trois chômeurs qui avaient tenté, mercredi 18 janvier, de s’immoler par le feu est décédé aujourd’hui à Casablanca. « Abdelwahab Zeidoun est décédé vers cinq heures du matin (GMT) des suites de ses blessures », a indiqué à l’AFP un médecin du centre hospitalier universitaire l'hôpital Ibn Rochd. Le défunt, âgé de 27 ans, titulaire d’un master en documentation de l'université de Fès, souffrait de brûlures au deuxième degré.

    Après un sit-in qui a duré deux semaines devant l’annexe du ministère de l’Éducation nationale à Rabat, trois diplômés chômeurs avaient tenté la semaine dernière de s’immoler par le feu. Ils revendiquent un emploi dans la fonction publique.

        Pour en savoir plus, cliquez sur "à l'AFP" dans le texte (pour les nouveaux internautes).

    Je ne vous ai pas mis de photo, ce n'est pas beau à voir. Mais vous pouvez les voir et connaître les noms de ces étudiants.

                                                   jclaveau