Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

européen

  • Jean-Yves Le Gall : « 2014, une chance pour l'Europe »

    Salut,

    CE 6 JANVIER 2014.

    Le président du CNES, Jean-Yves Le Gall, avait donné rendez-vous aux journalistes ce lundi 6 janvier 2014, au siège du CNES à Paris, pour présenter ses vœux à la presse mais aussi annoncer les orientations et les grands rendez-vous du CNES pour l'année à venir.

    Un moteur d'innovation pour l'emploi et la compétitivité

    Le président du CNES, Jean-Yves Le Gall a présenté ses voeux à la presse ce lundi 6 janvier 2014, au siège du CNES à Paris. Crédits : CNES/S. Charrier.

    Le président du CNES, Jean-Yves Le Gall, a présenté ses voeux à la presse ce lundi 6 janvier 2014, au siège du CNES à Paris. Crédits : CNES/S. Charrier.

    Pour Jean-Yves Le Gall, « le CNES est aujourd’hui une référence incontestable et il est le moteur de la stratégie spatiale européenne. Fort de ses 2450 collaborateurs passionnés et enthousiastes, il est un vecteur d’innovation pour l’emploi et la compétitivité. Avec un programme fédérateur Ambition 2020, il a les moyens de maintenir la place de la France dans la conquête spatiale, en Europe et dans le monde. »
    En 2014, le CNES aura à relever de nombreux défis.
    Parmi les projets phares, peuvent être cités, pour la Défense, Athena-Fidus, dont le lancement aura lieu en janvier ; pour les Télécommunications, le satellite à propulsion électrique qui est l’un des 34 projets retenus au titre de la Nouvelle France industrielle ; pour l’Observation, IASI-NG, exemplaire d’une coopération réussie entre le CNES, l’ESA et Eumetsat ; pour les sciences Rosetta qui, 10 ans après son lancement s’apprête à rejoindre la comète Churyumov-Gerasimenko pour y faire atterrir le robot Philae et enfin pour Ariane, la future Ariane 6.

    Enregistrement audio de la conférence de presse

    Le CNES en 2014 ?
    Conversation vidéo (Hangout) avec Jean-Yves Le Gall, président du CNES
    Les voeux 2014 du président du CNES, Jean-Yves Le Gall, à la presse
    Posted 1 day ago1 day
     
     
    Les voeux 2014 du président du CNES, Jean-Yves Le Gall,
    à la presse. Posted 1 day ago1 day
              JE VOUS REMETS LA VIDÉO DANS LE POST SUIVANT.
                                  BONNE ÉCOUTE ET BON VISIONNAGE.
                                                                JCLAVEAU
     
     
     
      
                                  



  • Les révoltés de l'histoire à la Réunion en décembre 2012.

     Salut !

    Comment allez-vous ? Et les enfants ? 

    header

    PEUPLES ET MIGRATIONS / EDITO


    Que la diversité soit au cœur de nos sociétés, nul ne peut en douter. Loin des polémiques soulevées par le débat sur « l’identité nationale » lors du dernier quinquennat, les citoyens de l’Hexagone comme de l’Outre-mer manifestent depuis toujours une réelle curiosité sur le phénomène des migrations humaines. Inhabitée lors de l’arrivée des premiers Européens au XVIe siècle, La Réunion s’illustre à cet égard comme une terre d’immigration, contrainte ou non, et comme un modèle d’intégration qui rayonne aujourd’hui à travers le monde.

    Changements climatiques, crises économiques ou tensions politiques, les causes et les mécanismes des migrations humaines aux XIXe et XXe siècles restent encore sujets à de multiples interprétations. Au fil du temps, ces peuples, ou ces fragments de peuple, se sont par ailleurs recomposés, métissés ou acculturés, impulsant de nouvelles dynamiques sociales et expressions culturelles dans leur pays d’accueil. Ceci dit, s’interroger sur le migrant, c’est d’abord se questionner sur l’autre, celui que l’on ne connaît pas, et dépasser la problématique de l’identité pour envisager celle de l’altérité.
    Le Festival : Les Révoltés de l'Histoire qui souffle cette année sa troisième bougie, vous propose entre 
     le samedi 1er et le samedi 8 décembre 2012, dans le cadre du Mois de l’Histoire et de la fêt’kaf’ (20 désanm), un cycle de films documentaires consacrés à quelques peuples parmi d’autres et à leurs migrations à travers le monde. Lieu de rencontres et d’échanges, il conjuguera, en journée comme en soirée, là des projections et débats avec nos spectateurs afin de faire cheminer les images et les paroles, mieux saisir le réel au-des apparences .
    Gageons dès lors que cette manifestation comblera à nouveau les exigences esthétiques d’un vaste public autant qu’elle stimulera sa réflexion civique.

    Renseignements et Réservation :

    Mme Indy Dargaï,Direction du Développement Culturel de Saint-Denis (Réunion)

    Téléphone : 06 92 34 52 95.

    Si vous avez l'intention d'aller à la Réunion, pourquoi ne pas profiter et aller à ce Festival ?

    L'an dernier je pense, c'était ça :

    Publiée le 22 nov. 2012 par              24 vues + 1.

    Association Protea (les Révoltés de l'histoire)

    Interview de Bruno Maillard sur Réunion première 

    Le Père Noël nourrit les animaux et vous laisse le temps les enfants pour être sages et bien travailler à l'école avant de vous apporter les joujoux demandés.

                                        JCLAVEAU

                                         

  • POUR UNE NOUVELLE SERIE SUR CANAL+.

    Salut !

                    
    POUR Postuler : luciecast@gmail.com
                                                                    CLOS LE 31/10/2011.
                                                                            RÉMUNÉRÉ.
                                                                       BISOUS À TOUS !
                                                                            JCLAVEAU
     
     
  • 7 770 PARTICIPANTS A CE CONCOURS ET VOUS BLOGUEURS DE...

    ...HAUTETFORT ?

    Salut !

    Peut-être que vous participez déjà ou peut-être pas encore, mais ce post vous donnera sûrement envie ?

    Pour cela, que faire ? Mais avant, si on en parlait ? Et blogueurs d'Argenteuil, vous avez envoyé votre ou vos photo(s) ?

     

    Actualités
    Il y a actuellement 7770 participations au concours.

     

    Wiki Loves Monuments* est un projet européen visant à valoriser les monuments historiques d’Europe, via les projets Wikimédia (principalement Wikipédia et Wikimedia Commons).

    Il existe dans tous les pays de nombreux monuments historiques. L’objectif du projet Wiki Loves Monuments est d’inciter chacun à prendre des photographies de ces monuments et les placer sous licence libre pour permettre au plus grand nombre d’y accéder via Internet. Dans ce cadre, un concours européen a lieu durant tout le mois de septembre 2011. Ce site présente le concours pour la France.

    Wikimédia France, association pour le libre partage de la connaissance, soutient le projet Wiki Loves Monuments.

    Vous habitez ou avez pris des photos dans un autre pays ? Regardez s’il participe !

    Pays participant à <em>Wiki loves Monuments</em>

    Hoteld%27Almeyras-P3-027.jpg

    Dernière photographie postée par : 

    Bruno befreetv

    D'autres photos dont les dernières :

    http://wikilovesmonuments.fr/derniersajouts.php

    8 PHOTOS ONT ETE AJOUTEES.

    Le règlement ici : http://wikilovesmonuments.fr/reglement.php

    Pour participer : http://wikilovesmonuments.fr/participer.php

    10 jours après le début de Wiki Loves Monuments, 4775 photos de monuments historiques français ont été mises en ligne sur Wikimedia Commons par 340 participants. La France est en deuxième position du concours européen, derrière l’Allemagne (5710 photos) mais devant la Suisse (4221), les Pays-Bas (3625) et l’Espagne (3140). Au total, ce sont plus de 30000 images qui ont déjà été recueillies tous pays confondus.

    APRES 10 JOURS,CERTAINS DEPARTEMENTS NE SONT PAS REPRESENTES. SI C'EST LE CAS POUR VOTRE DEPARTEMENT, VITE PHOTOGRAPHIEZ LES MOMUNENTS DE VOTRE DEPARTEMENT, DE VOTRE VILLE.

    Les photographies représentent 1311 monuments différents. Les plus représentés sont les abbayes Notre-Dame de Morienval dans l’Oise (109 clichés)  et Saint-Ménélé de Menat, dans le Puy-de-Dôme (107). En revanche plus de la moitié des monuments n’ont qu’une seule photographie. N’oubliez pas que vous pouvez proposer autant de clichés que vous le souhaitez. N’hésitez pas à présenter un même bâtiment sous différents angles, avec des photographies des différentes façades ou de l’intérieur.

    Parmi les départements les plus représentés, on retrouve Paris avec 78 monuments photographiés, puis l’Aude (64), le Nord (55), la Haute-Garonne (44) et le Vaucluse (44).

    Aucune photo des départements suivants n’a encore été enregistrée : les Ardennes, la Creuse, l’Indre, le Lot-et-Garonne, la Haute-Marne, la Mayenne, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Saône, le Tarn-et-Garonne, les Vosges et la Seine-Saint-Denis. Outre-mer, seule la Guyane a été illustrée ; la Guadeloupe, la Martinique et la Réunion attendent leurs premières photos. Si vous êtes dans l’un de ces départements : participez !

    AUCUNE PHOTO DES ANTILLES SAUF LA GUYANE QUI EN A POSTE.

    En plus du trophée souvenir de leur succès à ce concours, les trois premiers lauréats recevront :

    • 1er prix : un coffret cadeau de baptême de l’air en hélicoptère (d’une valeur de 199 €) et 500 € de chèques cadeaux pour l’achat de matériel photographique
    • 2e prix : 500 € de chèques cadeaux pour l’achat de matériel photographique
    • 3e prix : 300 € de chèques cadeaux pour l’achat de matériel photographique

     En outre, les dix premiers recevront leur photo primée au format poster, et leur photo sera automatiquement sélectionnée pour le jury européen.

    ET SI LES ECOLIERS PARTICIPAIENT AVEC LEURS PROFESSEURS ?

                                              BONNE CHANCE A TOUS !

                                                      JCLAVEAU

    P.S : Pour les nouveaux, en cliquant sur les mots soulignés, plus de renseignements vous aurez.