Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

inde

  • A Lens, une fontaine au service des eaux pour tous, même les touristes...

    ... Ne sont pas oubliés.

    Salut,

     Très bonne idée que de remettre au "goût du jour" des fontaines publiques.

     Sachez donc que : Ville de foot et de culture avec le « Louvre autrement », Lens réinvente le concept de fontaine publique. Une manière simple et ludique d'encourager à la consommation de l'eau du robinet.

    Enjeu

    Comment sensibiliser le public au fait que l'eau du robinet est plus qu'un simple dû et représente un investissement important de la part des collectivités pour la rendre accessible à tous et irréprochable ? De quelle manière, enfin, offrir un service de l'eau, immédiat - à tout moment - aux populations locales (enfants, personnes âgées ou à mobilité réduite) ainsi qu'aux visiteurs-touristes ? Lens a répondu avec Veolia Eau en réinventant l'idée de fontaine publique.

    Solution

    Installée dans un parc à proximité de la gare et du Louvre Lens, elle se présente sous la forme d'une sculpture originale, mêlant le bois et l'inox. Techniquement, Veolia Eau a doté le dispositif des technologies les plus récentes. La fontaine délivre de l'eau plate ou pétillante (grâce à un injecteur de CO2), deux poussoirs permettant de choisir l'eau fraiche (10°) désirée. Gage de qualité optimale, un générateur d'ultra violets anti bactérien a été installé.

    Proposer des solutions sur mesure, en partenariat avec les acteurs locaux.

    Bénéfice

    Pour la communauté d'agglomérations de Lens-Liévin, la fontaine est une autre manière de prouver la qualité des Eaux de l'Artois-Veolia Eau. Elle permet aussi d'offrir un service gratuit aux résidents comme aux touristes.

    La consommer revient à réduire son empreinte carbone (environ 10 kg de bouteilles en plastique économisés par an et par personne)

    Pour en savoir +, surtout entre deux... Cliquez sur... http://www.veolia.com/fr/realisations/fontaine-publique-lens.htm

    Véolia ne s'arrête pas aux frontières de la France, mais se bat afin que bien des peuples aient accès à l'eau même dans les bidonvilles.

    Un exemple :  Inde, Karnataka... De l'eau pour tous en permanence

    Au Karnataka, Veolia prouve qu'il est possible de délivrer une eau potable, 24 heures sur 24, y compris aux habitants des bidonvilles. C'est une révolution, avant tout pour les femmes indiennes.

     

     Objectif :  Être reconnu comme l'entreprise qui contribue à concilier le développement des activités humaines et le respect de l'environnement.

    Elle fédère les savoir-faire du groupe dans 4 métiers essentiels à la vie : l'eau, l'énergie, la gestion des déchets et les transports.

                                                                           A PLUS TARD.

     

  • La Chine nous apprend : Scandale médical en Inde.

    Salut !

    Comment allez-vous ? Et les enfants ?

    Bref ! Je vous mets deux ou trois annonces, tout d'abord, certaines provenant de Chine, via la chaîne française en Chine que vous connaissez déjà.

    Source: CNTV.cn | 01-06-2012 14:28

    En Inde, la révélation d’un scandale médical a choqué le pays tout entier. Des médecins de l’Etat du Madhya Pradesh ont conduit des tests médicamenteux sur des enfants. De plus, les 12 médecins incriminés n’ont reçu pour toute punition qu’une amende de 94 dollars. Le scandale enrage la population.

    Une jeune victime du scandale médical. Le garçon a été vacciné deux jours après sa naissance. Sa condition physique s’est ensuite rapidement dégradée. Mais ses parents n’ont réalisé ce qui se passait que récemment après la révélation du scandale dans la presse.

    Le père d’une victime.

    "Nous ne sommes pas des médecins et nous n’avons aucune connaissance médicale. Nous sommes allés voir le médecin parce que nous avions confiance en son professionnalisme."

    Un éditorial publié dans l’Indian Times parle de l’utilisation de médicaments sans informations aux patients comme d’un crime grave. D’autres médias indiens appellent à une enquête pour déterminer les causes profondes du problème. Mais le mal est déjà fait. La peur a saisi la population de tout le pays. La réputation du personnel médical est désormais entâchée. Plus préoccupant encore, ce scandale pourrait n’être que la pointe émergée de l’iceberg. La chaîne de télévision ZeeTV rapporte que rien qu’à Calcutta, des tests de ce genre ont été effectués sur plus de mille 800 enfants, entre autres patients. Le gouvernement indien a exprimé sa détermination à ce que justice soit faite. Il assure qu’il prendra des mesures pour assurer une totale transparence dans l’enquête qui sera menée.

    Vincent Cusson, CCTV.

    La vidéo en cliquant ci-dessous.

    http://fr.cntv.cn/program/journal/20120106/117495.shtml

    Rédacteur: Tao Ruogu

    Attention : Quand vous avez terminé de regarder la vidéo,

                     Reculez d'une page avec la flèche adéquate, sinon vous serez obligé de vous reconnecter

                     sur ce blog. (pour ceux qui ne le savent pas, les nouveaux dans le monde de l'internet).