Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

italie

  • Les derniers journaux télévisés via CCTV-Français afin de savoir ce qui...

    ... Est Vraiment organisé pour retrouver cet avion. Et ce qui est organisé pour la Journée de la Femme.

     Salut,

    Je vois que les enfants sont heureux d'être dehors. Mais j'espère qu'ils n'oublient pas les devoirs ?

    Et bien sûr, le Parc principal (entre les 2 qui se trouvent entre les immeubles des Musiciens) est rempli d'enfants dont les plus petits avec leurs mamans. Ils ne veulent pas aller dans le deuxième qui leur est dédié, car ce dernier n'a qu'un toboggan qui est trop grand pour eux. et un tourniquet...

     http://fr.cntv.cn/program/journal/20140311/102209.shtml

    PLUS TARD, JE VOUS CHANGERAI L'URL.  Pour + cliquez sur les URL

    CCTV LE JOURNAL Edition de 9h du 11 mars 2014 (Beijing) 03/11/2014

    Comme convenu, j'ai enlevé la vidéo, cliquez donc sur l'URL précédent (pour les nouveaux précédent).

    Source: CCTV.com | 03-11-2014 10:25

     http://fr.cntv.cn/program/journal/20140310/105284.shtml

    CCTV LE JOURNAL Edition de 20h du 10 mars 2014 (Beijing) 03/10/2014

    AVEC ENTRE AUTRES : La police de Beijing facilite les procédures d’obtention de passeports pour les proches des passagers de l’avion disparu.

    Le Service des entrées et des sorties du territoire dépendant du Bureau de la Sécurité publique de la municipalité de Beijing est resté ouvert pour parer à l’urgence de la situation. Les policiers ont accompagné les familles tout au long de la procédure pour s’assurer qu’elles obtiennent leurs passeports en une heure. 

    Suite : http://fr.cntv.cn/program/journal/20140310/104849.shtml

    Source: CCTV.com | 03-10-2014 21:46

    http://fr.cntv.cn/program/journal/20140310/105284.shtml

    Source: CCTV.com | 03-10-2014 20:29

    http://fr.cntv.cn/program/journal/20140310/103471.shtml

    CCTV LE JOURNAL Edition de 14h du 10 mars 2014 (Beijing) 03/10/2014

    Source: CCTV.com | 03-10-2014 15:31

     Cela fait déjà plus de 70 heures que l’avion de la Malaysia Airlines a disparu, et malgré les moyens considérables pourtant déployés, aucun signe de l’appareil n’a pu être détecté. Xu Yongling, expert en aviation militaire, nous explique ce qui a pu arriver au vol MH370.

    Xu Yongling

    Expert en aviation militaire

    "Il y a 2 possibilités. L’une d’entre elles est une grave désintégration dans les airs. L’avion peut avoir été brisé en petits fragments dispersés sur une large zone. De tels débris ne peuvent être que difficilement détectés. L’autre possibilité est... VIA le journal et même :

    http://fr.cntv.cn/program/journal/20140311/101693.shtml

    Vol MH370:l’avion désintégré en vol

    Source: CCTV.com | 03-11-2014 09:19

    Rédacteur: Juliette

     N'oubliez pas (pour les nouveaux), vous pouvez voir en plein écran en cliquant à droite sur le rectangle qui se trouve sous la vidéo.

    Vol MH370:des images des suspects remises au service de renseignements

    http://fr.cntv.cn/program/journal/20140311/101682.shtml

    Source: CCTV.com | 03-11-2014 09:17

                    DÉSOLÉE, PLUS TARD JE VAIS ARRANGER. Un petit souci.

    Fais de beaux rêves !

                                                                        QUI QUE TU SOIS,

                                                                              JE TE DIS :

    Fais de beaux rêves !

                                                                            Bonne nuit !

     

  • Presstv la télévision iranienne, nous apprend que deux indiens ont avoué...

    ... Avoir tué une iranienne en Italie.

    Salut,

    Comment allez-vous ? Et les enfants ? J'espère que malgré tout ce qui se passe, ils sont bien ? Bref ! Aujourd'hui dimanche laissons-les dormir, profiter encore de ces quelques heures qu'ils leur restent, de la chaleur de leur lit.

    Sachez qu'un drame s'est déroulé en  Italie le 28 janvier2014. Je vous laisse regarder, écouter et lire.

    349327_Mahtab-Savoji.jpg

     

     Un couple indien en détention dans les locaux de la police en Italie dans la ville de Milan, a avoué avoir tué une femme iranienne Mahtab Savojid, rapporte Press TV.

    Le corps de Savoji a été retrouvé dans une valise dans un canal à Venise, le 28 Janvier 2014.

    Le couple indien, Rajeshwar Singh et Kaur Gagandeep, qui a partagé l'appartement de l'AC Milan avec la victime iranienne de 29 ans,  Savoji Suffocated  estmorte par suffocation après qu'elle ait refusé une proposition sexuelle.

    Singh et Kaur ont alors emballé le corps de Savoji,  dans un costume de créateur iranien, puis l'ont mis dans une valise à roulettes et ont pris un train pour le lac de Côme, au nord de Milan, avec apparemment l'intention de se débarrasser du corps dans le lac.

    Cependant, après avoir appris qu'il y avait trop de gens dans la région, ils ont choisi de se rendre à Venise, afin de se débarrasser du corps dans un canal.

    Les deux indiens ont été filmé par les caméras de surveillance comme agissant étrangement à la gare de Venise. Ils ont été arrêté le lundi 3 Février, par la police italienne comme suspects potentiels dans le cas d'assassinat.

    La police italienne a déclaré que le couple indien a d'abord nié toute implication dans l'assassinat de Savoji, mais les preuves fournies par les images de la caméra de sécurité ont ensuite été utilisées contre eux et conduit à des aveux.

    Un examen post-mortem a révélé que Savoji est morte d'asphyxie. Dans ses poumons, il n'y avait pas d'eau. Ce qui indique aux enquêteurs que la femme iranienne a été tué avant  d'être jetée dans le canal.

    Savoji vivait à Milan pour poursuivre une formation de deux mois dans la conception de costumes de standing à la célèbre Académie italienne.

    Les procédures judiciaires qui attendent les meurtrIers indiens n'ont pas encore été annoncées. 

    HJL/HMV/HRB

     

  • Urgent : Costa Concordia : les corps de Mickaël Blémand et Mylène Litzler...

    ...ont été identifiés.

    Salut !

    Comment allez-vous ? Bien ?

    C’est la fin d’une insoutenable attente pour la famille de Mickaël Blémand, le corps du jeune de 25 ans a été identifié, a annoncé l’agence italienne Ansa en citant la préfecture de Grosseto.

    Les corps de sept victimes, ont été officiellement identifiés mardi. Les sept victimes identifiées dont les deux Français Mylène Litzler, 23 ans, et son compagnon, originaire de Guadeloupe, Mickaël Blémand, 25 ans, trois Allemands ainsi qu’une fillette italienne de 5 ans, Dayana et son père, William Arlotti.

    Plus de détails à suivre sur RCI !      Cette radio a été ajoutée sur ce blog.

    Celle de Guadeloupe (RCI.fm Guadeloupe) sera mise dans quelques instants ou plus tard.

    A droite sous la radio africaine de la paix. Cliquez sur l'image. Voius serez dirigé. Vous pourrez écouter d'autres journaux, mais aussi voir et lire les noms des personnes décédées, et envoyer un message de condoléances.

       Ecoutez donc le journal du 13/03/12. Vous saurez un peu plus sur ces jeunes.

                          Malgré tout, bonne journée.

    image

          JCLAVEAU

  • Peut-être un miracle pour les français disparus ? Ces russes me...

    ... donnent l'envie d'y croire..

    Salut !

    Ceci je l'ai depuis hier, mais je n'ai pas pu vous l'envoyer.

    Voilà ce qui peut nous faire penser, que l'on retrouvera certainement les français vivants.

    Un couple russe qui se trouvait à bord du navire "Costa Concordia" ayant été évacué a été séparé dans un vacarme chaotique et terrifiant, et a été à nouveau enfin réuni à Rome, à 150 kilomètres de la catastrophe.

    keeled-aerial-january-13.n.jpg

    Quand tout ce s'est passé : le navire de croisière italien s'est échoué au large d'une île, Isola del Giglio. Au moins trois personnes - deux passagers français et un membre d'équipage du Pérou - ont été tuées et 67 ont été blessées. Environ 40 passagers sont toujours portés disparus. 3200 passagers de 62 pays, dont 108 citoyens russes, étaient à bord du navire.

    Aleksandr Khoroshikh, 65 ans, et sa femme Angela étaient dans une cabine quand le navire a heurté le récif.

    .. "Le lit a secoué. Après deux minutes, la lumière s'éteignit, je ne pouvais pas ouvrir le coffre-fort, où nous avons gardé l'argent, j'ai perdu mon téléphone - il a volé quelque part Le personnel était juste assis là silencieux et ne voulait pas me laisser sortir [. de la cabine]. Ils nous ont dit "Tout est OK, aucun problème." Mais le navire avait basculé au sérieux », se souvient-il les premières minutes de l'accident.

    Plus tard, Aleksandr fait son chemin sur le pont. A ce moment, le côté droit du paquebot a commencé à être submergé. On s'est déplacé avec les autres passagers du côté gauche du navire où nous avons grimpé au-dessus du niveau des mers. 

    "Je me suis précipité pour aider ma femme. Moi, je suis un grimpeur, mais elle ne pouvait pas monter. J'ai attrapé une corde et elle était couverte d'huile. Je ne pouvais pas tenir plus longtemps ... et puis je suis tombé. J'ai perdu ma veste. Je suis tombé et ai  touché l'eau vraiment très dur. C'était une chute assez haute, comme à partir d'un bâtiment de six étages », explique Alexandre.

    Sur l'impact Aleksandr a brièvement perdu conscience, mais il a rapidement récupéré et a commencé à nager vers le rivage. Il fut sauvé par un pêcheur local, qui l'a traîné à son bateau et l'a emmené à l'embarcadère. Il a été suivi par des médecins.

    «Ils m'ont emmené dans l'ambulance. J'ai essayé d'appeler ma femme, mais ne pouvais l'atteindre. Respirer était difficile, et mes côtes me font encore mal quand je respire. Les médecins voulaient m'emmener à l'hôpital, mais j'ai refusé, je voulais retrouver Angela. J'ai été à sa recherche, pensant qu'elle s'était noyée. Dans le même temps, elle me cherchait ", at-il dit.

    Angela était restée avec un groupe assez important de passagers qui attendait de l'aide.

    «Nous avons été parmi les derniers à être évacués du navire. Pendant longtemps, nous étions sur la proue. Des hélicoptères ont tourné autour, mais ils n'ont pas baissé pour les passagers. Puis les sauveteurs sont tombés, nous ont compté et ont commencé à  emmener les gens vers l'hélicoptère. Mais ils ont pris seulement deux ou trois, mais il y avait beaucoup plus de gens », explique Angela.

    En fin de compte, dit-elle, les gens allaient à la poupe à partir de laquelle des échelles de corde avaient été abaissé avec des bateaux de sauvetage d'attente ci-dessous. Angela descendit l'une des échelles et a été transporté à la sécurité.

    Cependant, le sort de son mari, Alexandre, restait inconnu d'elle pour le reste de la journée. Ils se sont rencontrés seulement à Rome, à 150 kilomètres de l'épave, dans un hôtel où les Russes du célèbre paquebot ont été prises.

    D'autres touristes russes ont également été logés dans des hôtels aux aéroports de Milan, Rome et Nice.

    Ce n'était pas le seul moyen d'échapper miraculeusement à partir du Costa Concordia. Auparavant, les travailleurs de secours ont réussi à sauver un couple qui avait été emprisonné à l'intérieur du navire de croisière. Le couple sud-coréen était en lune de miel.

    L'opération de sauvetage est toujours en cours. Au moins trois personnes ont été confirmées mortes et des dizaines sont encore portées disparues après l'incident. Arturo Cerulli, le maire de Porto Santo Stefano, qui est à seulement une heure à travers la mer du Giglio, affirme que les membres de l'équipage du paquebot pourrait encore être pris au piège dans le ventre du bateau.

    Parallèlement, les médias italiens ont rapporté samedi que le capitaine du navire de croisière a été arrêté alors l'objet d'enquêtes sur des allégations d'homicide involontaire et d'abandonner son navire. Les experts se sont demandés comment  à 52 ans, Francesco Schettino, avec 11 ans  métier pour le propriétaire du navire, pouvait passer si près de l'île de Giglio avec des données de voies maritimes d'Italie bien cartographiées.

    Voilà pourquoi je dis qu'un MIRACLE...

                                                    JCLAVEAU

  • La famille Blémand est arrivée en Italie.

    Salut !

    Concernant le jeune guadeloupéen qui se trouvait avec sa copine dans le navire, lors du naufrage :

    Pas encore de nouvelle, mais...

     costa-concordia2.jpgToujours sans nouvelle de leur fils Mickaël, disparu dans le naufrage du paquebot Costa Concordia ce week-end, les parents sont arrivés à Santo Stephano ce mercredi après-midi.

    Un dernier sms à 23h15 vendredi et puis plus rien. Ce message provenant du téléphone de Mickaël Blémand est le dernier témoignage avant le naufrage du Costa Concordia au large de la Toscane dans la nuit de vendredi à samedi. Parti en croisière avec sa compagne Mylène Lizler, ce Guadeloupéen de 25 ans résidant à Sarcelles n’a depuis ce sms plus donné de nouvelles. "Ya le bato ki est penché. On a les gillets de sauvetages. C’est juste pour vous prévenir qu’on doit partir dans les petits bato. C’est la merde car toute le monde se pousse. On vous informe dès qu’on a des nouvelles", a expliqué le jeune homme. Sans nouvelle, malgré des contacts permanents avec le quai d’Orsay, les parents de Mickaël ont décidé de s’envoler ce mercredi matin pour l’Italie. Joints par la journaliste de France Ô, Karine Sigaud-Zabulon, ils espéraient en savoir plus en allant sur place. Le couple fait parti des quatre français qui sont toujours portés disparus depuis le naufrage.

                                                         BON COURAGE À LA FAMILLE ET AUX AMI(E)S.

    Cliquez sur l'adresse ci-dessous (excuse-me) pour voir le dernier journal de la Guadeloupe.

    Tout d'abord le journal du 17/01/2012.

    http://info.francetelevisions.fr/video-info/player_html/index-fr.php?id-video=rhozet_guadeloupe_20120118_141_19012012112127_LA1ERE&chaine=&id-categorie=&ids=&timecode=false&sequence=false

    Ssi vous n'avez pas vu le journal du 17/01/2012, cliquez sur le journal du jour ou autre date.

    ATTENTION : Regardez et écoutez tout le journal.

    Certaines nouvelles concernent tous les français SURTOUT LES MÉDECINS ET LES JOURNALISTES.

                                                                JCLAVEAU