Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

médecins

  • La Chine nous apprend : Scandale médical en Inde.

    Salut !

    Comment allez-vous ? Et les enfants ?

    Bref ! Je vous mets deux ou trois annonces, tout d'abord, certaines provenant de Chine, via la chaîne française en Chine que vous connaissez déjà.

    Source: CNTV.cn | 01-06-2012 14:28

    En Inde, la révélation d’un scandale médical a choqué le pays tout entier. Des médecins de l’Etat du Madhya Pradesh ont conduit des tests médicamenteux sur des enfants. De plus, les 12 médecins incriminés n’ont reçu pour toute punition qu’une amende de 94 dollars. Le scandale enrage la population.

    Une jeune victime du scandale médical. Le garçon a été vacciné deux jours après sa naissance. Sa condition physique s’est ensuite rapidement dégradée. Mais ses parents n’ont réalisé ce qui se passait que récemment après la révélation du scandale dans la presse.

    Le père d’une victime.

    "Nous ne sommes pas des médecins et nous n’avons aucune connaissance médicale. Nous sommes allés voir le médecin parce que nous avions confiance en son professionnalisme."

    Un éditorial publié dans l’Indian Times parle de l’utilisation de médicaments sans informations aux patients comme d’un crime grave. D’autres médias indiens appellent à une enquête pour déterminer les causes profondes du problème. Mais le mal est déjà fait. La peur a saisi la population de tout le pays. La réputation du personnel médical est désormais entâchée. Plus préoccupant encore, ce scandale pourrait n’être que la pointe émergée de l’iceberg. La chaîne de télévision ZeeTV rapporte que rien qu’à Calcutta, des tests de ce genre ont été effectués sur plus de mille 800 enfants, entre autres patients. Le gouvernement indien a exprimé sa détermination à ce que justice soit faite. Il assure qu’il prendra des mesures pour assurer une totale transparence dans l’enquête qui sera menée.

    Vincent Cusson, CCTV.

    La vidéo en cliquant ci-dessous.

    http://fr.cntv.cn/program/journal/20120106/117495.shtml

    Rédacteur: Tao Ruogu

    Attention : Quand vous avez terminé de regarder la vidéo,

                     Reculez d'une page avec la flèche adéquate, sinon vous serez obligé de vous reconnecter

                     sur ce blog. (pour ceux qui ne le savent pas, les nouveaux dans le monde de l'internet).

  • AU LIBAN, UNE EXPLOSION BLESSE CINQ SOLDATS FRANCAIS.

    Bonjour !

    Encore des soldats français blessés au Liban. 

    hosseinsharifi20110726175805433.jpg

                        Une troupe française la FINUL qui a été blessée dans une explosion dans le sud du Liban est en cours d'évacuation par des médecins sur le site de l'explosion, Juillet 26, 2011.

     L'explosion d'une bombe dans la ville du sud du Liban de Sidon a blessé cinq soldats français servant la Force Intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).

      Selon les responsables de la sécurité libanaise, l'explosion a eu lieu le mardi,
    alors que les soldats français se trouvaient dans un véhicule circulant sur une route côtière à proximité de l'entrée sud de la ville.

    "Selon les rapports préliminaires, à 18h00 environ, aujourd'hui (15h00 GMT) une explosion visant un convoi de la FINUL a eu lieu le long de l'autoroute à Saïda», a dit Neeraj Singh, le porte-parole de la force de paix de l'ONU.
    Trois des soldats blessés ont été transférés à l'hôpital pour traitement, dont  l'un d'eux dans un état critique, a rapporté l'AFP.

    Selon un porte-parole militaire, la bombe, qui avait été enterrée sur le bord de la route, a été déclenchée alors que le convoi arrivait à FINUL par l'entrée sud de Saïda.

    «Nous travaillons en coordination avec l'armée libanaise afin de déterminer les circonstances  exactes de l'incident", a expliqué Singh.
    Dans un attentat similaire en bordure de route en mai, six soldats italiens de la Finul avaient été blessés à Saïda.
    La FINUL a été créée en 1978 pour surveiller la frontière sud du Liban et a reçu un rôle plus large après qu'Israël ait mené une guerre contre le Liban en 2006. Environ 1200 ressortissants libanais, civils pour la plupart, ont perdu la vie dans le conflit.

    En août 2010, le Conseil de Sécurité a décidé de proroger le mandat de la FINUL au Sud Liban. Le mandat actuel expire le 31 août 2011.

      Sources journalistes et photographe : HSN / HJL / MAB / MGH

                                               QUAND SE TERMINERONT TOUTES CES GUERRES A TRAVERS LE MONDE ?
                                                                      
                                                                              BONNE JOURNEE !