Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mogadiscio

  • Des hommes armés ont attaqué le site de l'ONU à Mogadiscio (15 morts).

    Salut,

    Quelques nouvelles en Provenance d'Afrique dont celle-ci :

    Quinze morts dans l'attaque à l'intérieur de l'ONU dans la capitale somalienne, Mogadiscio

    Les secouristes transportent un survivant blessé après une explosion dans le bureau de l'ONU à Mogadiscio le 19 Juin 2013.

    Les secouristes transportent un survivant blessé après une explosion dans le bureau de l'ONU à Mogadiscio le 19 Juin 2013.

    Mer 19 juin 2013 14:00 GMT Dernière mise à jour.
     
    Au moins 15 personnes ont été tuées dans un attentat contre le principal camp de l'ONU dans la capitale somalienne, Mogadiscio.

    Les responsables de la sécurité locale ont déclaré que le kamikaze a fait sauter des explosifs à la porte du bueau d'entrée du Programme de développement des Nations Unies (PNUD) mercredi.

    Après l'explosion, plusieurs hommes lourdement armés sont entrés dans l'enceinte et ont ouvert le feu.

    Cependant, les forces de la police ont éclaré que la situation est sous contrôle et les forces pro-gouvernementales ont repris le bâtiment.

    Les blessés ont été transportés à un hôpital voisin pour traitement médical, mais on s'attend à ce que le nombre de morts augmente du fait que certains des blessés soient dans un état critique.
       Suite :

    ONU condamne l'attaque meurtrière en Somalie

     Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon (photo d'archives)
    Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon (photo d'archives)
    Jeu 20 juin 2013 21:58 GMT.

    Nations Unies : Le Secrétaire général Ban Ki-moon, a condamné une attaque meurtrière sur la base principale de l'ONU dans la capitale somalienne : Mogadiscio.

    Dans un communiqué, M. Ban a condamné l'attaque qui a eu lieu le 19 Juin qui a tué au moins 15 personnes, dont huit qui travaillaient pour l'ONU en disant qu'il était "profondément préoccupé et indigné par l'attaque méprisable."

    Des responsables de la sécurité locale ont déclaré qu'un kamikaze a fait sauter des explosifs à la porte du bureau d'entrée du Programme de développement des Nations Unies (PNUD).

    Après l'explosion, plusieurs hommes lourdement armés sont entrés dans l'enceinte et ont ouverts le feu.

    Le composé est proche de l'aéroport de la capitale, qui sert de base principale pour une force de maintien de la paix africaine contre les combattants en Somalie.

    Quelques heures après l'attaque, le porte-parole adjoint Eduardo del Buey de Ban a publié une déclaration disant que «Le Secrétaire général s'est entretenu aujourd'hui par téléphone avec le président de la Somalie, M. Hassan Sheikh Mohamud ... a remercié le président et exprimé sa préoccupation et ses condoléances pour l'attaque contre le complexe de l'ONU à Mogadiscio ".

    Des combattants d'al-Shabab locales ont revendiqué la responsabilité de l'attaque.

    Un haut responsable d'Al-Shabab a déclaré: «Nos commandos ont attaqué le camp de l'ONU ... nous partons d'une explosion et nous avons pénétré dans l'enceinte ".

                                              
                                        BONNE FIN D'APRES-MIDI.