Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mossoul

  • Pour la fête du baptême du Seigneur, le Pape nous invite via cette vidéo a y participer.

    Salut,

    Dès 9 heures 30, nous pourrons suivre ce dimanche en direct de Rome à la Fête du Baptême du Seigneur.

    Le Pape baptisera des enfants durant cette Eucharistie. Pour suivre cette manifestation, qui aura lieu dans la Chapelle Sistine du Vatican. Vous êtes invité(e)s à regarder cette vidéo dès 9 heures 15 jusqu'à 11 h 15 environ.

    1506521_10153026177907605_5568911536210045804_n

     

    Eucharist with Baptism of infants - 2015.01.11

     Prévu le 11 janv. 2015

    Starts at 9:30am - On the Feast of the Baptism of our Lord, Pope Francis presides over the Eucharist with the baptism of some infants.
    Papa Francesco presiede la Santa Messa e il battesimo di alcuni bambini nella festa del battesimo del Signore.                                                           II)

                                                     II)                       

    La terreur de "l'Etat Islamique" se poursuit dans la plaine de Ninive.

    Les miliciens djihadistes du prétendu « Etat islamique » ont expulsé de Mossoul 10 chrétiens chaldéens et syro-catholiques âgés trouvés au cours d’un ratissage organisé dans les villages de la plaine de Ninive et temporairement accueillis dans la deuxième ville d’Irak, et ce après que le groupe ait refusé d’abjurer sa foi chrétienne pour se convertir à l’islam. Le 7 janvier, le groupe de personnes âgées – dont certaines présentant de graves problèmes de santé – a été accueillis à Kirkuk après avoir passé deux jours dans le froid au sein du no man’s land situé entre les villages occupés par les milices du prétendu « Etat islamique » et la zone placée sous le contrôle des peshmergas kurdes.

    ,« Ils nous avaient chassés de nos villages et de nos maisons pour les occuper – raconte Rachel, l’une des femmes âgées du groupe, contactée par l’Agence Fides – puis ils nous ont rassemblés dans une résidence de Mossoul. Nous avons survécu grâce à l’assistance fournie par un certain nombre de familles musulmanes qui nous portaient de la nourriture et ce dont nous avions besoin. Puis, à un certain moment, ceux du califat nous ont dit que nous pouvions rester là seulement si nous nous convertissions à l’islam. Mais moi, qui me nourrissait toujours du Corps du Christ et allait toujours au sanctuaire pour prier Sainte Barbara, comment pouvais-je renier tout cela ? Je leur ai dit : je ne peux pas le faire. Si vous voulez, chassez-moi ».Une fois expulsés de Mossoul, les personnes âgées ont pu entrer à Kirkuk grâce à l’intercession du Patriarche de Babylone des Chaldéens, S.B. Louis Raphaël I Sako, qui a convaincu les autorités civiles de suspendre le bloc des entrées dans la ville mis en place pour raisons de sécurité. Avec les 10 personnes âgées, a également été accueillie à Kirkuk l’une des familles musulmanes de Mossoul qui les avait aidées. (fides)

    Source : http://fr.radiovaticana.va/news/2015/01/09/la_terreur_de_letat_islamique_se_poursuit_dans_la_plaine_de_ninive_/1117616

     

  • Pour visiter cette semaine et cela jusqu'au 24 décembre 2014... Mais, hélas...

    ... Faire plusieurs choses à la fois, cela nous trouble.

    Salut,

    Désolée, je croyais que je vous avais posté ceci à temps, il semble que non. J'espère ne pas trop vous décevoir . J'ai cru que je savais que je vous l'avais ajouté à temps. Bref ! Si vraiment, vous voulez faire un geste, cela ne vous en empêche pas. Lisez et regardez...

                DINER DE CHARITE EN FAVEUR DES CHRETIENS D'IRAK

     Jeudi 18 décembre 2014, 19h30 à Sarcelles (à l’Espace Venise, 30 Route de Groslay), aidez les chrétiens d'Irak en participant au dîner de charité donné en leur faveur, avec la présence exceptionnelle de Mgr Emil Nona, archevêque de Mossoul (Irak) et Mgr Stanislas Lalanne.

    Une soirée organisée par la Mission-Chaldéenne (Église chaldéenne de la région parisienne), et le CSCI (Comité de Soutien aux Chrétiens d’Irak, avec la participation et le soutien des associations AACF, UACF, Mésopotamie et Mor Severios), soutenues par l’Oeuvre d’Orient et l’AED (Aide à l’Eglise en Détresse).

    Commandez vos places et aidez les chrétiens d'Irak par ce geste. La totalité des fonds collectés seront reversés en Irak et servirons à l’acquisition d’équipements pour aider les populations déplacées à passer cet hiver dans de bonnes conditions, au chaud et dignement...

    Réservations :
    – Prix : 30 € (avec un stand de collecte de dons pour ceux qui veulent donner plus…);
    – Sur internet :     www.billetweb.fr
    – Permanence de vente des entrées à la paroisse Saint Thomas de Sarcelles les dimanches 7 et 14 décembre de 10h à 19h;
    – Auprès des associations citées plus haut et des salles de réception Espace Venise et Palace de Villiers.
    - Date limite de réservation : 16 décembre 2014

    Contact:
    chretiendirak@gmail.com - 06.13.74.12.11

     https://www.billetweb.fr/gala-de-charite-pour-les-chretiens-dirak

    DINER DE CHARITE EN FAVEUR DES CHRETIENS D'IRAK
    jeu. 18 déc. 2014 de 19h30 à 22h30

     Suivez virtuellement le chemin pour y aller, mais aussi pour découvrir certaines pièces de ce lieu.

    https://www.google.fr/maps/@48.9839306,2.3676676,3a,75y,16.78h,87.26t/data=!3m4!1e1!3m2!1s6l1MGc9sMHIKj0coVgljTg!2e0!6m1!1e1

     P.S : Je vous conseille de regarder surtout si vous aimez les chansons des années 60- 80 :

                          http://pluzz.francetv.fr/france3   le 27 12 2014 à  15 h 43.

     

  • ن, la lettre devenue symbole des chrétiens d’Irak. Reprise sur les réseaux sociaux.

    Salut,

    Par Anne-Julie Contenay avec AFP

    Publié le 28 juillet 2014 à 14h59 Mis à jour le 28 juillet 2014 à 14h59

    Ce symbole est utilisé par ceux qui souhaitent soutenir les chrétiens d'Irak.

    Ce symbole est utilisé par ceux qui souhaitent soutenir les chrétiens d'Irak. © REUTERS

    LE SIGNE - Sur les réseaux sociaux, la lettre arabe ن est devenue un signe de soutien aux chrétiens d’Irak, persécutés par les djihadistes.

    Dimanche, plusieurs centaines de personnes manifestaient sur le parvis de Notre-Dame à Paris en soutien aux chrétiens d’Orient. Ces derniers sont en effet menacés par les djihadistes de l’Etat islamique (EI), qui ont pris le contrôle d’une partie de l’Irak. A Mossoul, la deuxième ville du pays, les chrétiens ont dû fuir en masse après un ultimatum de l’EI qui ne leur laissait que quelques heures pour quitter les lieux. Devant Notre-Dame, les manifestants avaient déroulé une banderole exhortant la France à "tourner [son] regard vers l’Irak". Ils étaient aussi nombreux à arborer un symbole devenu emblématique du sort des chrétiens de Mossoul : ن. A l’origine ce signe était pourtant emblématique de leur persécution par les djihadistes.

    ن# pour les Chrétiens d'Irak à Notre Dame.

    Permalien de l'image intégrée

    Le "n" de l’alphabet arabe. Car ce symbole est en réalité une lettre. Il s’agit du "n" arabe, qui se prononce "noun".

    Permalien de l'image intégrée

    Cette lettre correspond au mot "nazaréen", un terme qui désigne les chrétiens en arabe, explique la chaîne Euronews.

    >> LIRE AUSSI - Irak : le "califat islamique" de l'EIIL, fantasme ou réalité ?

    Un symbole d’infamie.... Mais depuis que les djihadistes de l’EI ont pris la ville de Mossoul, cette lettre est devenue un symbole d’infamie. Car elle a été utilisée pour marquer les maisons des chrétiens de la deuxième ville d’Irak. Après s’être montrés relativement cléments dans un premier temps, les djihadistes ont subitement lancé un ultimatum fin juillet : les chrétiens avaient le choix entre se convertir à l’islam, payer une taxe spéciale ou quitter la ville. Après expiration de l’ultimatum, leurs maisons devaient appartenir à l’Etat islamique. Résultat : les chrétiens ont fui en masse. D’après le Comité de soutien aux chrétiens d’Irak, il ne resterait plus actuellement que quelques familles chrétiennes à Mossoul, contre 35.000 personnes il y a dix ans.

    … devenu signe de ralliement. Mais voilà que ce caractère est en train de connaître une autre vie : les réseaux sociaux s’en sont en effet emparés pour afficher leur soutien aux chrétiens d’Irak, avec le hashtag #WeAreN.

    Outre-Manche, l’Eglise d’Angleterre a même affiché le symbole sur son compte Twitter officiel. D’autres organisations chrétiennes dans le monde ont fait de même.

    En France aussi, le symbole a été mis en avant par plusieurs personnalités, notamment du monde politique. L’eurodéputée Rachida Dati affiche ainsi la lettre "noun" sur Twitter, de même que les député UMP Thierry Mariani et Sébastien Huyghe, la déléguée générale adjointe de l’UMP Valérie Debord ou encore le député socialiste Yann Galut.

    Pour en savoir un peu plus : http://www.europe1.fr/International/la-lettre-devenue-symbole-des-chretiens-d-Irak-2191745/#

    Les dernières actualités "International" en vidéo