Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mutés

  • DES ENSEIGNANTS MUTES CONTRE LEUR GRE.

     

    Salut !

    4b64abcec30775138faaf205b3080085120797_fam02.jpgIls ont passé des concours de l'Éducation nationale dans notre académie. Ils ont réussi, souvent brillamment. Mais ils ne sont pas à la fête, car ils sont affectés dans d'autres académies. Le syndicat des enseignants, SE-Unsa, ne décolère pas. Il attend beaucoup de nos parlementaires et lance un appel à la population, pour une mobilisation générale autour de ces 14 Martiniquais sommés de partir.

     

    (Jean-Marc Étifier/FA)

    C'est un combat connu : celui du maintien des lauréats au concours du second degré dans notre académie. Mais c'est aussi un combat particulièrement d'actualité. « Nous avons découvert, avec stupéfaction, que 14 des lauréats 2011 sont affectés en France! » , s'insurge Marie-Michelle Toussaint, secrétaire générale du syndicat des enseignants SE-Unsa. « Or, l'académie peut les accueillir pour leur année de stage, car les supports existent » .
    Sans surprise, sitôt les résultats définitifs connus, le syndicat a demandé la révision des affectations. Sont donc concernés 14 stagiaires (enseignants, conseillers principaux d'éducation...). Dans notre académie 83 candidats ont été admis, sur les 500 non titulaires qui postulaient. Un résultat en augmentation par rapport à l'année dernière, et qui a peut-être pris de court les responsables de l'éducation nationale.
    En à peine un mois - les derniers résultats sont tombés le 19 juillet dernier - ces 14 femmes et hommes devraient donc revoir leur copie pour la rentrée 2011. Ils avaient pourtant tous choisi comme première affectation la Martinique et, depuis les accords de 2009, étaient tous en droit d'espérer être entendus.

    Lire la suite sur :

    http://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/education/des-enseignants-mutes-contre-leur-gre-30-07-2011-120797.php

     OH ! LA ! LA !  POURQUOI VOULOIR LES FAIRE VENIR ICI, ALORS QU'ILS NE VEULENT PAS ?

     ET ON NOUS DIT QU'IL Y A DES ENSEIGNANTS ICI QUI N'ONT PAS DE POSTE FIXE,

      QUI NE FONT QUE DES REMPLACEMENTS.

                                          BONNE CHANCE !

                                                    JCLAVEAU