Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

nasa

  • La Cité de l’espace et son site web d’actualités spatiale Enjoy Space ont pensé à... nous...

    ... Nous, ils nous souhaitent une bonne et heureuse année 2015.

    Salut,

    Regardez ce qu'ils nous offrent comme "présent" pour cette nouvelle année.

    La Cité de l’espace et son site web d’actualité spatiale Enjoy Space vous souhaitent une bonne et heureuse année 2015. Pour commencer ce nouveau tour de Soleil de notre planète, nous vous proposons cette photo réalisée depuis l’ISS par l’Italienne de l’Agence Spatiale Européenne Samantha Cristoforetti :

    Crédit : ESA

    Notre étoile y éclaire la fine couche d’atmosphère qui fait de notre «vaisseau spatial Terre» l’oasis de vie qu’elle est et dont il faut prendre soin, comme les astronautes le font avec la Station là-haut.
    Publié le 1er janvier 2015

     Et une partie des dernières actualités.

    La théorie de la vie sur Mars rebondit avec Curiosity

    Le robot Curiosity de la NASA a détecté des fluctuations dans la présence de méthane à la surface de Mars. Cette image illustre les différentes façons dont le méthane pourrait apparaître avec des pics à la surface de la planète, puis disparaître. Les microbes ne sont... Qu'une hypothèse.
    Crédit : NASA/JPL-Caltech/SAM-GSFC/Université du Michigan/Traduction Enjoy Space
    La recherche de traces d'une vie présente ou passée sur Mars, qui obsède les scientifiques, pourrait prendre un nouveau tournant avec la détection de méthane et de composés chimiques organiques par le robot américain Curiosity. Le robot a détecté à quatre reprises à la grande surprise des spécialistes, dans son environnement proche, un dégagement de méthane dix fois plus important qu'à d'autres endroits, avant de revenir à la normale. «Cette augmentation temporaire de méthane - une forte hausse, puis une baisse - nous révèle... Pour le savoir : Le lien, l'URL précédent                                         
                              POUR TOI SURTOUT "HAUTETFORT".

    Renouvellement de Contrat 2015

    Selon notre accord de 2014

    Après un examen sérieux et attentif,

    je t'informe que notre


    "Accord d'Amitié"

    est renouvelé en l'an 2015.



    Envoie ce mignon petit chien

    à tous ceux que tu ne veux pas perdre en

    2015 !

     

    BONNE ANNÉE !

       

        Je pense qu'il y aura un "souci", l'image étant trop grande. Si c'est le cas, j'arrangerai plus tard.

         Dès maintenant, je vous présente mes excuses.

         Post commencé chez Firefox-Mozilla et terminé chez Google. Ce petit "souci" continue à me ralentir pour tout.

     

  • FBToulouse - Toulouse, Capitale des étoiles vous présente et vous parle de :

    Salut,

    Comment allez-vous ? Et les enfants ? Ils se portent bien n'est-ce-pas ?

    Quelques nouvelles ayant pour thèmes : l'Espace, les fusées, départs etc...

     France Bleu

     

     (Re)écouter cette émission  Disponible jusqu'au 20 juillet 2017

     Posté le : Samedi 25 octobre 2014 à 06h40

     Ce qui suit, c'était le 19 octobre 2014 à 20 h 28.

     

    Image d’artiste montrant la comète Siding Spring passant à proximité de Mars.
    Crédit : JPL/NASA

    Le 3 janvier 2013, l’astronome Robert McNaught de l’observatoire de Siding Spring en Australie détecta une nouvelle comète qui reçut le matricule C/2013 A1. L’astre vagabond est toutefois surtout identifié par le nom de l’observatoire. Les premiers calculs de trajectoire montrèrent que Siding Spring vient du nuage de Oort, un réservoir de comètes situé aux confins de notre Système solaire à plus de 20 000 fois la distance Terre-Soleil. Surtout, la course suivie par l’astre passe proche de Mars. Tellement proche, qu’une collision ne pouvait alors être écartée. Toutefois, avec des observations complémentaires, l’orbite de la comète fut affinée et tout risque d’impact écarté.
    On sait désormais que Siding Spring «frôlera» Mars à seulement 135 000 km de distance (donc 3 fois plus près environ que la Lune ne l’est de la terre) le 19 octobre à 20h28 heure française.

     

    Les 5 sondes qui tournent actuellement autour de Mars (la planète rouge).Crédit : NASA/ESA/ISRO/Enjoy Space

    Les sondes concernées sont :  De gauche à droite en haut :                                      Mars Odyssey, Mars Reconnaissance Orbiter et MAVEN de la NASA, Mars Express de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et Mars Orbiter Mission de l’ISRO (Inde).La communauté scientifique a mis sur pied des campagnes d’observation cordonnées afin de tirer profit de cet événement.
    La vidéo NASA ci-dessous résume la situation.

    Comet Siding Spring: A Close Encounter with Mars

     S’il existe de réelles opportunités scientifiques, un risque subsiste pour les sondes. Une collision avec le noyau de la comète est exclue, mais comme tout noyau cométaire qui s’approche du Soleil, celui-ci dégaze en raison de la chaleur et émet gaz et poussières, ce qui forme ce qu’on appelle la coma, sorte d’atmosphère qui entoure le noyau. Le problème est que les particules ainsi émises arriveront dans l’environnement martien avec une vitesse relative très élevée (environ 200 000 km/h !). Selon la taille de ces particules, les sondes peuvent être endommagées, voire détruites.

     

  • Embarquez à bord d’Orion pour son premier essai orbital, enfin si vous...

    ... Voulez participer. Cette occasion vous est offerte, mais je vous laisse lire.

    Salut,

    Comment allez-vous ? Et les enfants ? Bientôt un départ. Mais quel départ ! Nous sommes invités à participer (comme la dernière fois, souvenez-vous). Non, vous n'êtes pas parti(e)s, cela ne vous dit rien ? Oui, dans l'espace. Cela ne vous dit rien. Tant pis. Continuez votre lecture, cela vous reviendra. Bref ! Si certains d'entre vous n'ont pas eu cette occasion, elle est à nouveau possible. Bref ! Lisez.

    Publié le 8 octobre 2014.

    Au début du mois de décembre, la NASA procédera au premier essai orbital de sa capsule Orion. Aucun astronaute ne sera à bord, mais vous pouvez inscrire votre nom sur internet et il partira au sein d’une puce mémoire placée dans Orion.                orion-carte-titre_-_copie.jpg

    Crédit : NASA/Enjoy Space
    Emporter les noms des internautes qui le désirent est désormais une «vieille» tradition à la NASA qui a ainsi amené sur Mars, à bord d’une navette ou prochainement Pluton des millions de patronymes (vous vous souvenez maintenant ?). Bien évidemment, cette participation symbolique au programme spatial est une stratégie de communication qui vise à mieux faire connaître auprès du grand public l’action de l’agence américaine. Mais ne boudons pas notre plaisir ! Cette fois-ci, vous êtes invités à prendre place au sein d’Orion, le futur vaisseau habité de la NASA. Cette capsule doit en effet accomplir son premier vol d’essai orbital le 4 décembre prochain. Un vol baptisé EFT-1 pour Exploration Flight Test 1 (explications plus bas). Et pour donner à cette participation la part de rêve qu’elle mérite, une fois que vous aurez entré vos noms et prénoms (complétés de votre pays d’origine, code postal et e-mail), vous obtenez une superbe carte d’embarquement sur votre écran (libre à vous de l’imprimer pour faire plus «vrai»). Au sein d’Orion, votre patronyme sera stocké (avec tous les autres) dans une puce mémoire.

              orion-boardingcard.jpg

                              Crédit : NASA/Enjoy Space

    Pour obtenir votre «ticket pour l’espace», allez sur cette page de la NASA et remplissez le formulaire. On notera que cette initiative est clairement placée sous la logique de l’exploration martienne avec la perspective d’une mission habitée sur la planète rouge. En effet, Orion n’est pas conçu prioritairement pour amener des astronautes vers la Station Spatiale Internationale. Cette tâche sera confiée au secteur privé et l’agence américaine a d’ailleurs récemment sélectionné Boeing et SpaceX : ces deux sociétés recevront respectivement 4,2 et 2,6 milliards de dollars pour finir de mettre au point leur vaisseau et le certifier pour les vols habités (voir cet article).
    Orion est donc prévu pour les missions habitées au-delà de l’orbite basse avec notamment l’envoi d’astronautes autour de la Lune où ils iront prélever des échantillons sur un petit astéroïde qui aura préalablement été détourné pour orbiter autour de notre satellite naturel par un engin robotique. Mais Orion est également présenté par la NASA comme le vaisseau qui servira (associé à des modules additionnels) pour une mission habitée vers Mars.
    Avant d’en arriver là, le nouveau véhicule habité de l’agence doit être testé. Et c’est le rôle de la mission EFT-1. Début décembre, une fusée Delta IV Heavy décollera du pas de tir SLC-37 de la Cape Canaveral Air Force Station en Floride (à proximité du centre spatial Kennedy) et placera sur orbite une capsule Orion au sommet d’un étage propulsif. À la deuxième orbite, Orion et cet étage atteindront l’altitude maximale de 5 790 km, ce qui permettra de vérifier si la capsule protège suffisamment ses futurs occupants des radiations rencontrées lorsqu’on quitte le cocon protecteur du champ magnétique qui entoure la Terre. Ensuite, environ 4 heures et demie après le décollage, Orion se détachera et rentrera dans l’atmosphère à 32 186 km/h, soit proche d’une vitesse correspondant à retour depuis la Lune. Il s’agit de voir si le bouclier thermique supporte bien la température de 2 200 °C qui en résultera ! La vidéo NASA ci-dessous résume en animation ce vol EFT-1.

           

    Orion: Exploration Flight Test-1 Animation (with narration by Jay Estes)

     C’est donc à ce vol d’essai que la NASA vous convie via vos noms et prénoms. Le décollage est prévu pour le 4 décembre prochain à 7h05 heure locale de Floride (soit 13h05 heure française). Remarquez que votre « carte d’embarquement » indique prudemment un créneau du 4 au 6 décembre (un report étant toujours possible, notamment en cas de mauvaise météo). En revanche, ne perdez pas de temps : les inscriptions seront closes le 31 octobre.

                   BONNE CHANCE POUR LE 4 DÉCEMBRE 2014.

     P.S : Il est 0 h 53 le 11/10/2014 et je regarde il y a déjà un moment : Le grand Bêtisier sur TF1 via : Wat.tv. Vous avez certainement eu la chance de regarder la séquence réservée aux animaux. Non ? Zut alors, vous avez raté le meilleur. Mais ne vous en faites pas. Maintenant, c'est la 2ème partie.  http://www.tf1.fr/live/

         Les journaux télévisés des DOM-TOM concernant le 10/10/2014 sur France Ô

                                    http://www.franceo.fr/direct

                                             A PLUS TARD.

     

  • Mission accomplie le 28 mai 2014 pour l'Espace et cela par un russe...

    ... Un allemand et un américain.

    Salut ,  

    Le Soyouz TMA-13M a quitté Baïkonour à 21h57 heure de Paris le 28 mai et a atteint son orbite neuf minutes plus tard. L’amarrage à la Station a eu lieu à 3h44.

    Credits: ESA–S. Corvaja, 2014

    L’équipage du TMA-13M (de gauche à droite) : Alexander Gerst, Maxim Suraev et Reid Wiseman.
    Crédit : NASA

    Ce mercredi 28 mai à 21h57 heure française, mais le 29 mai à 01h57 du matin heure locale de Baïkonour, le vaisseau Soyouz TMA-13M a quitté le célèbre cosmodrome situé au Kazakhstan pour rejoindre la Station Spatiale Internationale (ISS).
    La vidéo ci-dessous est l’enregistrement du direct EnjoySpaceTV de la Cité de l’espace de Toulouse réalisé lors de ce lancement.

    • European Space Agency, ESA

          

          Soyuz TMA-13M liftoff

          European Space Agency, ESA European Space Agency, ESA     1 612 vues

     

    Next ISS Crew Meets Officials as Launch Approaches

    NASA NASA       1 899 vues

     

    Expedition 40/41 Crew Undergoes Final Training Outside Moscow

    NASA NASA    4 026 vues     

    Ajoutée le 7 mai 2014

    Expedition 40/41 Soyuz Commander Max Suraev of the Russian Federal Space Agency (Roscosmos), NASA Flight Engineer Reid Wiseman and Flight Engineer Alexander Gerst of the European Space Agency and their backups, Anton Shkaplerov of Roscosmos, Terry Virts of NASA and Samantha Cristoforetti of the European Space Agency, conducted final qualification training at the Gagarin Cosmonaut Training Center in Star City, Russia May 6 and 7. Suraev, Wiseman and Gerst are scheduled for a May 29 launch, Kazakh time, in the Soyuz TMA-13M spacecraft to begin a six-month mission on the International Space Station.

    JCLAVEAU : Une expédition pour une durée de six mois.
     

    Détails

    • Title Liftoff of Soyuz TMA-13M on 28 May 2014
    • Released 28/05/2014 11:30 pm
    • Copyright ESA–S. Corvaja, 2014
    • Description

      On Wednesday 28 May 2014, Soyuz TMA-13M spacecraft lifted off from the Russian Baikonour cosmodrome in Kazakhstan.

      After their launch, on board this Soyuz, Expedition 40/41 flight engineer Alexander Gerst of the European Space Agency, Soyuz commander Max Suraev of the Russian Federal Space Agency and flight engineer Reid Wiseman of NASA, are making their way to the International Space Station.

     Pour en savoir plus, regardez les vidéos qui se trouvent à droite via cette adresse :

      http://www.youtube.com/watch?v=Q-BNa_0hbYM&index=2&list=PLbyvawxScNbu6OVBM1dEZgbNk8njQDnHd

        Dernière conférence avant les départ des cosmonautes russes.

    Ajoutée le 28 mai 2014

    The liftoff of Expedition 40/41 with ESA astronaut Alexander Gerst, NASA astronaut Reid Wiseman and Roscosmos commander Maxim Suraev from Baikonur Cosmodrome in Kazakhstan on 28 May 2014, in Soyuz TMA-13M, en route for the International Space Station.

    Soyuz TMA-13M liftoff

    European Space Agency, ESA European Space Agency, ESA      1 612 vues

                                                        JCLAVEAU

  • Du Jacques Prévert durant ce mois de la Poésie pour les p'tits bouts...

    ... Mais vous parents et les grands enfants, vous êtes invités à les regarder, et cela SANS MODÉRATION.

       Salut,

    Peut-être avez-vous eu la chance de voir le premier épisode, car c'était dimanche 23 mars 2014 donc hier.

    Non, vous étiez entrain de dormir ? Ils étaient seuls devant le petit écran ?

    Cela, ne fait rien, j'essaie de vous trouver les deux premiers épisodes de la série de 13.

    Tout d'abord, je vous invite à découvrir la bande-annonce de ces "petits bouts" de Jacques Prévert.


    En sortant de l'école - Bande-Annonce - France 3 par france3

    A partir du dimanche 23 mars à 11h10 sur France 3.
    En sortant de l'école est une collection de 13 courts métrages d’animation de 3 minutes, qui se propose d’associer poétiquement, dans la liberté artistique la plus exigeante, 13 poèmes de Prévert à l’univers graphique... Suite sous la vidéo via Dailymotion.

     
    Jamie a des tentacules du 23-03 par france3

       En direct de la Nasa en passant par ustream.tv, regardez ce que sont en train de faire des handicapés

      avec des petits robots. Je crois même que c'est un jeu ou un concours. Autre chose pour les étudiants.

      
    Live stream by Ustream                                      BISOUS LES P'TITS.

     

  • LA NASA RECRUTE DES SES FUTURS ASTRONAUTES.

    Salut !

    Êtes-vous américain ? Vous voulez faire partie de cette grande famille ?

    Sachez donc :

    L’agence américaine a officiellement lancé sa 21ème campagne de sélection d’astronautes. La précédente datait de 2009. La NASA souligne que ces futurs professionnels de l’espace (une quinzaine est envisagée) participeront au programme de la Station Spatiale Internationale, mais aussi aux projets à venir d’exploration au-delà de l’orbite terrestre comme une mission habitée vers un astéroïde d’ici 2025.
    Quelques conditions préliminaires pour se présenter : être citoyen américain, mesurer entre 1,57 et 1,90 m ou posséder un «bachelor’s degree» (équivalent à Bac +3 ou +4 en France). Tous les préalables sont précisés sur cette page.
    Ci-dessous, la vidéo réalisée pour faire la promotion de ce recrutement.

      
    Je vous aurai dit de tenter votre chance même si vous n'êtes pas Américian, mais l'Amérique est très méfiant envers l'étranger,envers l'autre.

                            BON COURAGE AUX AMERICAINS.

                                         JCLAVEAU


  • REGARDEZ ! ILS REVIENNENT DEMAIN NORMALEMENT.

    Salut !

     

     
    Broadcasting live with Ustream


    Streaming by Ustream

  • POUR SUIVRE LE RETOUR DE LA NAVETTE SPATIALE DEPUIS CE BLOG.

     Salut !

    Demain 21 juillet 2011, vous pourrez suivre le retour de la navette spatiale

    en passant par ce site ou même sur ce site, dans la mesure où j'arrive à tout mettre à temps.

     Sachez que pour l'instant.

    Suivez en direct avec commentaires en français l’atterrissage d’Atlantis et de ses 4 astronautes. Un événement historique qui marque la fin des 30 ans du programme navette de la NASA.

    Atlantis a quitté la Station Spatiale Internationale ce 19 juillet et son équipage la prépare pour son retour sur Terre. Si la météo en Floride le permet, la dernière navette atterrira au centre Kennedy le jeudi 21 juillet à 5h56 du matin heure locale, soit 11h56 heure française.  Cette page sera réactualisée en fonction des mises à jour de l’agence américaine afin de vous avertir d’un éventuel changement d’horaire.

    La fenêtre ci-dessous retransmet le direct Enjoy Space qui débutera donc le 21 juillet à 11h30 heure française. Pour le direct NASA TV en anglais, cliquez ici.


    Live video by Ustream COMPTE A REBOURS. 5 ème jour de vol enregistré le 13/072011 en direct à 5 h 43 PM

    J"espère qu'on l'aura ! car e ne me souviens plus de mon mo de passe pour me connecter.

      Je vais essayer de tout trouver.

      Attenton pour la première vidéo, c'est demain normalement.

         J'essaie d'avoir les jours 4 à 1.

     

  • POUR FRANCE-ANTILLES MARTINIQUE LA NASA RETIENT SES LARMES.

     Salut !

    Astronautes et ingénieurs de la Nasa retenaient leurs larmes mercredi, moins de 24 heures avant le retour sur Terre d'Atlantis, dont la mission marque la dernière d'une navette spatiale américaine dans l'espace.

    Si le temps le permet, l'orbiteur doit se poser jeudi matin au Centre Spatial Kennedy en Floride (sud-est des Etats-Unis) à 5H56 locales (9H56 GMT), bouclant un périple de treize jours dans l'espace, et 42 ans jour pour jour après que Neil Armstrong ait posé le pied sur la Lune.

    Mercredi, quelques heures avant le retour de la navette dans l'atmosphère, la chaîne de télévision de la Nasa montrait des images en direct du centre de contrôle de la mission et de la Terre vue d'Atlantis, qui s'était désamarrée de la Station spatiale internationale (ISS) avec succès la veille.

    Au cours de leur mission de près de huit jours amarrés à l'ISS, Atlantis et ses quatre astronautes ont livré 4,2 tonnes de marchandises et de pièces de rechange dont 1,2 tonne de denrées alimentaires permettant à l'ISS et à son équipage permanent de tenir un an.

    Atlantis rapporte dans sa soute 2,57 tonnes de déchets et matériels usagés qui se trouvaient dans la Station.

    La suite :

    http://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/international/la-nasa-retient-ses-larmes-a-24-heures-du-retour-d-atlantis-sur-terre-20-07-2011-119578.php

     Astronautes et ingénieurs de la Nasa retenaient leurs larmes mercredi, moins de 24 heures avant le retour sur Terre d'Atlantis, dont la mission marque la dernière d'une navette spatiale américaine dans l'espace. - Ho (Nasa/AFP)

       AFP via FranceAntilles.fr