Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

otages

  • Des milliers de personnes ont pleuré l'émir Ado Abdullahi Bayero de Kano.

    Salut,

    Certainement que ce musulman vous en avez entendu parlé ? Et même vous le connaissiez peut-être ?

    000_par7900907.jpg

    Des milliers de personnes ont envahi vendredi 6 juin Kano, la deuxième ville du Nigéria, à l'annonce de la mort de l'émir Ado Abdullahi Bayero, l'un des principaux dignitaires musulmans du pays. L'émir de Kano est décédé d'un cancer à l'âge de 83 ans. Il était une personnalité clé dans le nord du Nigéria, à majorité musulmane et ravagé par les violences du groupe islamiste Boko Haram.

    Après les prières, des milliers de fidèles ont suivi vendredi le cortège funèbre jusqu'au dernier repos de l'émir, tandis qu'une foule compacte occupait les trois kilomètres du parcours. « Nous avons perdu un père et un leader » a déclaré en larmes à l'AFP un mécanicien venu rendre un dernier hommage à l'émir.

    Malade, l'émir était resté très en retrait au moment du rapt de plus de 200 lycéennes à Chibok (nord-est) par la secte islamiste Boko Haram qui avait attiré l'attention du monde entier. Ado Abdullahi Bayero avait survécu, comme son homologue le shehu de Borno (Nord-est) a des tentatives d'assassinat de la part de la secte islamiste qui leur reproche de trahir l'islam en se soumettant à l'autorité du gouvernement nigérian.

    Le président nigérian Goodluck Jonathan a estimé que la mort de l'émir est une perte pour la Nation et a décrit le dignitaire musulman comme un des chefs traditionnels les plus respectés, doté d'une « immense sagesse ». Il a « utilisé sa position afin de construire l'unité et l'harmonie dans notre pays », a déclaré le chef d'Etat.

    Pour continuer cette lecture : http://www.fait-religieux.com/dans-le-nord-du-nigeria-les-musulmans-pleurent-la-mort-de-l-u2019emir-de-kano   

    Source : AFP      Et ce deuxième personnage ???

                                                II)

    Bulgarie : mendiant, centenaire, et plus gros donateur de l'Eglise.

    La rédaction | le 28.05.2014 à 10:16

    Il est mendiant, centenaire, et principal donateur privé de l'Eglise bulgare. Le désintéressement de Grand-père Dobri, en qui les fidèles de Sofia veulent voir un saint, met du baume au coeur de son pays rongé par la corruption. Vêtu d'un manteau noir raccommodé, barbe et cheveux blancs épars, dos voûté, le vieillard fait tinter les pièces dans le gobelet en plastique qu'il tend aux fidèles devant la cathédrale Alexandre Nevski de Sofia. Ceux qui s'arrêtent pour faire un don s'inclinent et lui baisent la main. « Prenez du pain, il vient de Dieu! » leur dit-il en offrant des brioches que d'autres lui ont apportées.

    Depuis une vingtaine d'années, Dobri Dobrev, 100 ans cet été, a ainsi récolté sur les porches des dizaines de milliers d'euros reversés intégralement à l'Eglise orthodoxe, selon des témoignages concordants. Il est devenu son plus gros donateur privé dans le pays. « Dobri est un phénomène rarissime. Il nous a offert 35.700 leva [18.000 euros] en 2009, alors qu'il vit sans le moindre confort », atteste l'évêque Tihon de la principale cathédrale orthodoxe à Sofia. La somme est considérable en Bulgarie, où le salaire mensuel ne dépasse pas 420 euros.

    Plusieurs monastères et églises confirment avoir reçu de 2.500 à 10.000 euros chacun. Dobri est un personnage réconfortant pour les Bulgares, désespérés par la corruption qui sévit à tous les niveaux dans leur pays, explique Théodora Karamelska, sociologue des religions à la Nouvelle université de Sofia.

     La suite de cette belle histoire : Cliquez sur l'image suivante.

                                           III)

    Irak : des heurts entre police et djihadistes font 59 morts à Mossoul.

    La rédaction | le 07.06.2014 à 15:45

     Toujours par : fait-religieux.com

    Irak : des heurts entre police et djihadistes font 59 morts à Mossoul.

    La rédaction | le 07.06.2014 à 15:45
    De violents combats entre la police irakienne et des djihadistes du groupe l'Etat islamique en Irak et au Levant (EILL) ont fait 59 morts samedi 7 juin à Mossoul dans le nord de l'Irak. Au moins 21 policiers ont péri lors d'affrontements dans un quartier de l'ouest de la ville tandis que 38 membres de l'EILL ont été tués lors de combats dans d'autres secteurs de Mossoul.
    La grande ville du nord de l'Irak est le théâtre de violences depuis 48 heures alors que l'EILL a lancé une série d'attaques dans le pays. 36 personnes y sont mortes vendredi, et des heurts et bombardement ont eu lieu dans la nuit.
    Parallèlement, des insurgés de L'EILL se sont emparés samedi de l'université de Ramadi,dans l'ouest du pays, faisant de nombreux otages. Les forces de sécurité irakiennes ont lancé ce samedi midi un assaut pour les libérer. 
     
    Source : AFP

                                             IV)

       Enfin : 

    Les cinq fatwas les plus idiotes.

    Eric Azan | le 14.02.2013 à 16:46

    Dangereuse gourgandine mal voilée à l'indécence provocatrice écœurante. Dangereuse gourgandine mal voilée à l'indécence provocatrice écœurante.

    Honnêtement, j'avais pensé à un autre adjectif pour qualifier ces fatwas. Mais ma réserve naturelle,  ma décence intrinsèque, mon sens de la mesure et, accessoirement, les consignes de la direction, me poussent à choisir la voie de l'euphémisme. Mais vous pouvez imaginer n'importe quel adjectif commençant par un c, comportant un o et moins de trois n...

    Or donc, il existe des fatwas dont la hauteur de vue spirituelle n'apparait pas évidente à première vue. A deuxième vue non plus, réflexion faite.

    Ces fatwas ne sont pas le reflet de l'islam. Juste celui de quelques lacunes regrettables de la part de leurs auteurs.

    Voici cinq fatwas parmi les moins brillantes cueillies dans l'actualité la plus récente. Il va sans dire qu'il y a des fatwas hors concours comme celle qui vise Salman Rushdie.

    Fatwa pour voiler les fillettes à partir de l'âge de deux ans

    Auteur : cheikh Abdallah Al-Daoud

    Lors d'une intervention sur la chaîne d'émissions religieuses Al-Majd, le prédicateur saoudien Abdallah Al-Daoud a estimé qu'il fallait « imposer le hijab  aux fillettes à partir de deux ans ». Selon la tradition musulmane, les filles doivent porter le voile couvrant les cheveux à partir de la puberté. « Si la fillette peut susciter un certain désir, ses parents doivent lui couvrir le visage et lui imposer le voile (...) pour ne pas tenter » les pervers, a estimé le prédicateur. Et des pervers, il y en a, c'est vrai. Comme cet autre Saoudien, l'imam Fayhan al-Ghamdi qui a violé, brûlé, brisé les côtes et tué sa fille de cinq ans. Il a été relâché moyennent une amende de 36.000 euros (environ).

     Pour découvrir la suite de cette fatwa ainsi que les 4 autres :

    http://www.fait-religieux.com/le-ciel-peut-attendre-par-eric-azan/2013/02/14/les-cinq-fatwas-les-plus-idiotes

     Dont leur titre est :

    Fatwa contre les ralentisseurs sur les routes.    

    Fatwa contre des lycéennes musulmanes rockeuses

    Fatwa contre la Saint-Valentin

    Fatwa contre le mariage civil

    Quelle chance nous avons d'être dans un pays de libertés et démocratique !

                      

                                MAIS NE RONFLES PAS TROP FORT.

     

  • Journée nationale de la femme marocaine : une loi pour la parité mais...

    ... Il y a aussi...

    C'était il n'y a pas longtemps. Étiez-vous au courant ? Salut,

    Comment allez-vous ? Bien j'espère ? Les enfants aussi, ils se portent bien ?

    Bien. Sachez qu'hier, je voulais vous envoyer ce post ainsi que d'autres, mais la fatigue...

    J'y remédie donc.

    Posté le : jeudi 10 octobre 2013 / par Fouâd Harit

    arton34239-4f6b5.jpg

    Ph : archive Journée de la femme marocaine 2012
    La Journée nationale de la femme marocaine, célébrée le 10 octobre, est l’occasion de présenter le projet de loi portant sur la création de l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes formes de discrimination.
    La femme marocaine est à l’honneur, ce jeudi 10 octobre, dans le royaume. Cette date coïncide avec un projet de loi pour la création de l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes formes de discrimination (Apald). En 2012, cet évènement coïncidait avec la révision du Code de la famille de 2003. Cette Journée nationale de la femme marocaine a donc toute son importance au Maroc, puisqu’elle contribue à faire avancer les droits de la femme en matière de parité.
      Voir des vidéos de 2013.

    http://www.afrik.com/archives-2013-10.html

    http://www.afrik.com/le-canada-condamne-l-assassinat-de-journalistes-francais-au-mali

    http://www.afrik.com/cote-d-ivoire-la-france-offre-500-pistolets-automatiques-contre-le-banditisme

    Côte d’Ivoire - France
    Côte d’Ivoire : la France offre 500 pistolets automatiques contre le banditisme
     

    La France a remis aux autorités ivoiriennes 500 pistolets automatiques pour lutter contre le "grand banditisme", deux ans après la sanglante crise post-électorale, qui a fait plus de 3000 morts. Elles ont été remises par le ministre français de l’Intérieur Manuel Valls dans le cadre de sa tournée en Afrique de l’ouest au cours d’une brève cérémonie à l’école de police d’Abidjan. "L’appui de la France dans la réforme du secteur de la sécurité en cours est vivement apprécié au plus haut niveau de l’Etat.

    arton35274-4c8b4.jpg"La cérémonie qui nous réunit ce matin consacre la remise de 50 ordinateurs et de 500 pistolets à la police nationale et à la gendarmerie", a affirmé le ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko.

    Lire aussi : http://www.afrik.com/cote-d-ivoire-la-france-offre-500-pistolets-automatiques-contre-le-banditisme

    Suite : http://www.afrik.com/la-cote-d-ivoire-decidee-a-faire-face-a-la-menace-terroriste

    Nigeria : l’otage Francis Collomp se serait évadé

    moton39-bd412.gifL’otage français Francis Collomp, enlevé au Nigeria en décembre 2012, a profité d’un opération de l’armée nigériane contre le groupe islamiste Boko Haram pour s’évader, a appris ce dimanche l’AFP de source proche du dossier. Francis Collomp se serait enfui pendant un échange de tirs entre l’armée nigériane et des membres du groupe Boko Haram, la porte de sa cellule n’étant pas fermée. Âgé de 63 ans, Francis Collomp avait été enlevé par une trentaine d’hommes armés dans l’État de Katsina (nord du Nigeria), tuant deux gardes du corps et un voisin.
     
     http://www.afrik.com/local/cache-vignettes/L100xH50/moton39-bd412.gif
     
    Libye : 900 militaires limogés

    L’armée libyenne a annoncé ce jeudi avoir licencié plus de 900 militaires et officiers accusés d’avoir combattu dans les rangs des forces loyales au défunt dirigeant Mouammar Kadhafi durant le soulèvement à son encontre en 2011. La commission de l’intégrité et de la réforme de l’armée libyenne a établi une liste de 915 soldats et officiers ayant soutenu le régime, mais encore dans les rangs de l’armée deux ans après la révolte.
    Libye : Le numéro 2 des renseignements enlevé à Tripoli

    moton30-e7819.jpgLe vice-président des services libyens du renseignement, Moustapha Nouh, a été enlevé ce dimanche par des inconnus à Tripoli, a annoncé à l’AFP un responsable de sécurité. Le numéro 2 des renseignements a été enlevé peu après son retour à Tripoli d’un voyage à l’étranger, a déclaré ce responsable sous couvert de l’anonymat.
    Niger : 87 migrants retrouvés morts dans le désert

    arton34794-5d6da.jpg

    Les cadavres d’au moins 87 migrants ont été retrouvés mercredi dans le désert nigérien, à une dizaine de kilomètres de la frontière algérienne. Ces migrants tentaient de se rendre en Algérie dans l’espoir d’avoir une vie meilleure.

    Les fouilles se poursuivent dans le désert nigérien suite à la mort de plusieurs dizaines de migrants qui tentaient de se rendre en Algérie. Au départ, les autorités avaient annoncé une quarantaines de morts, mais le bilan a été revu à la hausse, puisque 87 cadavres ont été découverts, à une dizaine de kilomètres de la frontière algérienne.

    Ces victimes parmi lesquelles figurent 7 hommes, 32 femmes et 48 enfants s’ajoutent aux 5 femmes et fillettes issues du même groupe de clandestins, dont les dépouilles avaient été découvertes précédemment par l’armée nigérienne, d’après un haut responsable de la sécurité. Mais la voiture qui les transportait est tombée en panne. Tous seraient morts de soif début octobre alors que leur voyage avait débuté en septembre.

    http://www.afrik.com/niger-87-migrants-retrouves-morts-dans-le-desert

    "Bonne nuit" - Elfe et son ours sur un croissant de lune
                                              BISOUS SUCRÉS À TOUS.

                                                         
  • Les ex-otages sont arrivés en France quelques images et vidéos.

    Salut,

    L'Etat français il est dit, ne donne pas d'argent.

    Par Les Echos | 29/10 | 18:16 | mis à jour le 30/10 à 12:11 | 15commentaires

     Vous pouvez vous aussi ajouter votre commentaire.

    - François Hollande a accueilli à l’aéroport de Villacoublay les quatre ex-otages français retenus au Niger depuis trois ans par Aqmi. Une rançon comprise entre 20 et 25 millions d'euros aurait été versée pour libérer les quatre hommes.

    La vidéo provient de France

    Les quatre ex-otages ont retrouvé leurs proches à l’aéroport de Villacoublay - DR
    La vidéo provient de FranceTV

    11h56 Les quatre ex-otages retrouvent leurs proches - Les quatre hommes devraient ensuite se rendre au palais de l’Elysée pour déjeuner, puis à l’hopital militaire du Val-de-Grâce pour des examens médicaux.

    Pour suivre cette actualité : via lesechos.fr

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0203096538934-les-quatre-otages-francais-au-sahel-liberes-623564.php

    5140630bon_dejeuner2.gif

                                                         JCLAVEAU


  • Le récit de l'attaque terroriste dans un centre commercial de Nairobi

    Salut,

    Comment allez-vous ? Et les enfants ? Encore au lit ?

    Pour débuter cette journée sachez que depuis hier soir, France TV Info nous annonce cette terrible nouvelle qui a vu la mort de 43 morts dont 2 victimes françaises. Et il semble que cela continue avec à l'intérieur des personnes prises en otages (des clients et des employés). Ces terroristes viennent de Somalie.

    Les shebab somaliens liés à Al-Qaïda ont revendiqué cette attaque qui a fait au moins 30 morts et 60 blessés. L'opération des forces de l'ordre pour les neutraliser est toujours en cours.

    Par Francetv info

    Mis à jour le 21/09/2013 | 21:31 , publié le 21/09/2013 | 21:10

    Un commando "terroriste" d'une dizaine d'hommes a attaqué, samedi 21 septembre, un centre commercial de luxe à Nairobi (Kenya). 30 personnes ont été tuées et de nombreuses autres personnes ont été prises en otage parmi les riches clients kényans et expatriés. Des ressortissants américains ont été blessés. Les shebab somaliens liés à Al-Qaïda ont revendiqué samedi soir sur leur compte Twitter l'attaque. "Les moujahidines ont pénétré aujourd'hui vers midi dans Westgate", le centre commercial où a eu lieu l'attaque, indique un message posté sur leur compte.

    Les forces de sécurité, policiers et forces spéciales de l'armée, ont progressé magasin après magasin pour évacuer les personnes prises au piège et tenter de déloger les hommes armés.

    http://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/attaque-terroriste-au-kenya/video-kenya-le-recit-de-l-attaque-terroriste-dans-un-centre-commercial-de-nairobi_417447.html#xtor=AL-48

    Francetv info vous permet de suivre en direct sur son site ce qui se passe là-bas et entendre les témoignages de ceux qui malgré eux étaient, sont présents durant ce carnage.

    Mais regardez la vidéo postée par Francetv Info.

    Source de :  (CLAUDE SEMPERE - FRANCE 2)

    Le raid des shebabs somaliens contre un centre commercial de Nairobi, qui a également fait 150 blessés, est toujours en cours dimanche matin. 

    Un policier kényan armé à la recherche des hommes armés et masqués qui ont ouvert le feu samedi 21 septembre 2013 sur les clients et le personnel d'un centre commercial de luxe à Nairobi (Kenya).Un policier kényan armé à la recherche des hommes armés et masqués qui ont ouvert le feu samedi 21 septembre 2013 sur les clients et le personnel d'un centre commercial de luxe à Nairobi (Kenya). (GORAN TOMASEVIC / REUTERS)

                                                  II)

    Attaque terroriste au Kenya : "Soudain tout le monde s'est mis à courir au milieu des coups de feu"

    Par Francetv info avec AFP

    Mis à jour le 22/09/2013 | 07:52 , publié le 22/09/2013 | 07:48

    Lire : http://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/attaque-terroriste-au-kenya/attaque-terroriste-au-kenya-j-ai-couru-pour-me-cacher-dans-un-magasin_417521.html

    Le Tweet de FTVi est présent pour vous faire suivre en direct cet évènement.

    Vous pouvez le faire défiler (haut et bas) pour suivre cette actu.

    Par ce tweet, nous apprenons :

    FTVi

    #KENYA Les témoignages de rescapés soulignent l'horreur et la panique des clients après l'attaque survenue à Nairobi. Les photos de leur échappée sont impressionnantes.

    DIRECT. Attaque terroriste au Kenya : le bilan passe à 43 morts et 200 blessés

    L'assaut des forces de sécurité est toujours en cours dans le centre commercial de Nairobi. Les islamistes shebab détiennent encore un nombre indéterminé d'otages. 

              La suite toujours sur le site de Francetv info.


  • Turbulences autour du vol d'Air Caraïbes ! (il ny avait pas de bombe) mais...

    ... Des commerçants... Je vous laisse lire et regarder.

    Bonjour,

    La personne qui devait me renseigner pour ce problème de bombe, ne travaillait pas dimanche.

    Mais suite de cette histoire via martinique1ère.fr

    Source :

    Joseph Nodin Publié le 16/09/2013 | 14:30, mis à jour le 16/09/2013 | 14:30
    Les quatre suspects, en garde à vue depuis dimanche soir, sont en passe d'être relâchés. Le parquet de Paris, saisi de l'enquête, ne retiendrait aucune charge contre ces personnes, malgré les certitudes de la passagère, qui a déclaré que les suspects en voulaient à la sécurité du vol d'Air Caraïbes.
     Sécurité du vol d'Air Caraïbes.

    L'arrestation de l'un des 4 passagers, filmée par un autre passager © Martinique 1ère
    © Martinique 1ère L'arrestation de l'un des 4 passagers, filmée par un autre passager
    Retour sur la chronologie des événements, depuis le retour de l'avion, à l'arrestation des suspects dans l'avion, en passant par la gestion (difficile) des passagers. Le point dans le journal de 13 heures présenté par Catherine Gonier-Cléon.

     

     Alerte à la bombe : résumé des faits.
     Ouf ! D'après des nouvelles via la radio, ils ont été relâché.
      TOUT EST BIEN? QUI FINIT BIEN.
    Ce sont des mots qu'on dit qu'il ne faut pas prononcer dans un avion.

    Je profite pour vous faire savoir ce qui se passe pour Thierry Dol

    Via : Outre-Mer 1ère.

    Thierry Dol, otage au Sahel, évoque sa maladie cardiaque dans une vidéo diffusée hier.

    Par David Ponchelet Publié le 17/09/2013 | 12:15, mis à jour le 17/09/2013 | 12:15

    La vidéo de trois minutes est rendue publique trois ans exactement après l'enlèvement des otages d'Arlit. 

     

    images extraites de la vidéo diffusée hier © - / AGENCE NOUAKCHOTT INFORMATIONS / AFP
    © - / AGENCE NOUAKCHOTT INFORMATIONS / AFP images extraites de la vidéo diffusée hier
    Sur cette vidéo qui dure trois minutes, et qui aurait été enregistrée le 27 juin 2013, quatre otages français s'expriment, tous enlevés à Arlit, au Niger, le 16 septembre 2010.

    Daniel Larribe, Pierre Legrand, Thierry Dol et Marc Féret parlent visiblement sous la contrainte de leurs preneurs d'otages, c'est pourquoi nous ne diffuserons pas ces images sur notre site.
    La vidéo est parvenue aux autorités françaises par le biais de l'agence d'information mauritanienne ANI, un canal déjà utilisé par AQMI pour diffuser les messages de ce type.

    Suite :

    http://www.la1ere.fr/2013/09/17/thierry-dol-otage-au-sahel-evoque-sa-maladie-cardiaque-dans-une-video-diffusee-hier-70421.html#xtor=EPR-1-[NL_1%C3%A8%3Bre]-20130917-[info-titre1]
    Les français Pierre Legrand, Thierry Dol,(qui a dit entre autre "Aujourd'hui nous sommes le 27 juin 2013. Je souffre d'une maladie cardiaque qui nécessite l'accès à la médecine (...) Je demande à ma société ainsi qu'aux autorités françaises de me faire libérer." Marc Féret et Daniel Larribe, le Néerlandais Sjaak Rijke, le Suédois Johan Gustafsson et Stephan Malcolm, à la double nationalité britannique et sud-africaine, visiblement en bonne santé, barbes soignées, drapés dans des caftans touaregs, exhortent leur peuple et leur gouvernement respectif à négocier leur libération.
    Dans cette vidéo où les otages français précisent qu'ils parlent le 27 juin 2013, Daniel Larribe, 61 ans et demi, qui fut le premier à prendre la parole, affirme : «Je suis en bonne santé mais menacé de mort. (…) Je vous tiens responsables, vous, Autorités françaises, de tout ce qui peut m’arriver de mal à compter de ce jour». Et d’appeler proches, amis, société civile pour «se mobiliser massivement sur les Autorités françaises» avant d’ajouter : «Ma vie a été mise en danger par les bombardements de l’armée française».
    Le hic est que cette vidéo est tombée en même temps que la marche effectuée à Paris, dans la nuit du dimanche 15 au lundi 16 septembre 2013, par les familles des quatre otages français enlevés au Niger par Aqmi en septembre 2010.
    En effet, la marche a débuté à trois heures du matin, l’heure exacte de l’enlèvement de Pierre Legrand, Thierry Dol, Marc Féret et Daniel Larribe,... Suite : http://www.ani.mr/?menuLink=9bf31c7ff062936a96d3c8bd1f8f2ff3&idNews=22745

                                    BONNE SOIRÉE


  • En Floride : Bilan d'une prise d'otages vendredi : 7 morts.

    Bonjour,

    J'aurai voulu commencé cette journée par que de bonnes nouvelles, mais hélas, l'actualité de ce dimanche n'est pas mieux. Tous les jours, il y a des morts à travers le monde, surtout dans les pays arabes.

    C'est le Ramadan, depuis quelques temps, même durant ce temps de prières, il n'y a pas de répit.

    Tandis que certains prient, d'autres se tuent dans différents conflits.

    Cette après-midi, je vous montrerai +. Pour l'instant, terminons ce post.

    Par : (Jane Sutton, Hélène Duvigneau pour le service français)

    Une prise d'otages s'est soldée par la mort de sept personnes samedi dans un appartement d'une banlieue ouvrière de Miami, en Floride, a annoncé la police.

    A l'origine du drame, une querelle vendredi soir entre le tireur présumé et un ménage italien chargé de la gestion de l'immeuble. L'homme et la femme, âgés de 78 et 68 ans, se sont rendus dans l'appartement du suspect pour régler un différend et ont été abattus.

    L'homme vivait avec sa mère dans un appartement du quatrième étage, selon le Miami Herald. Après avoir tué les deux gérants, il est allé se barricader dans un autre appartement au cinquième étage en prenant deux otages.

    La police a tenté de négocier avec lui, sans succès, et vers 02h00 du matin (06h00 GMT) des policiers spécialisés dans les opérations paramilitaires, les SWAT, sont intervenus.

    Les deux otages ont été libérés sains et saufs, a déclaré le commissaire de police d'Hialeah à la chaîne NBC News.

     Mais les quatre autres morts : via l'URL suivant :

    http://www.zonebourse.com/actualite-bourse/USA-Sept-morts-lors-d-une-prise-d-otages-en-Floride--17131444/     posté le : 27/07/2013 | 17:45

    Mais avant, on a dit :

    Etats-Unis: sept morts dans une fusillade à Miami

    Créé le 27-07-2013 à 15h51 - Mis à jour à 15h51
    Sept personnes, dont le suspect, ont été tuées après une prise d'otages entamée vendredi soir et achevée samedi au petit matin dans le quartier hispanique de Hialeah, à Miami, en Floride (sud-est), a annoncé la police.
(c) Afp
    Sept personnes, dont le suspect, ont été tuées après une prise d'otages entamée vendredi soir et achevée samedi au petit matin dans le quartier hispanique de Hialeah, à Miami, en Floride (sud-est), a annoncé la police. (c) Afp

    "L'incident a commencé vendredi soir vers 18H30 et s'est achevé samedi matin à 02H30 quand une équipe d'intervention de la police, le Swat, a investi l'immeuble et est entrée dans l'appartement. Le suspect retenait encore deux otages à ce moment-là", a ajouté Eddie Rodriguez.

    Parmi les victimes figurent un couple de personnes âgées. Ce sont les deux seules victimes identifiées pour le moment. Leur fille a précisé que ces deux personnes, dont l'une était âgée de 78 ans, étaient les propriétaires de l'immeuble où a eu lieu la fusillade. Ils étaient d'origine colombienne.

     Le début de ce post :

     http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20130727.AFP0758/etats-unis-sept-morts-dans-une-fusillade-a-miami.html

    HIALEAH, États-Unis – Six personnes ont été tuées vendredi soir par un homme qui s’était barricadé avec des otages, près de Miami, en Floride.

    L’homme a assassiné trois femmes et deux hommes dans l’édifice à logements où il s’était terré, à Hialeah, au nord de Miami. Un autre homme qui se trouvait dans la rue, en face de l’immeuble, est tombé sous les balles du tireur, qui a par la suite été abattu par les forces d’intervention de la police.

    http://journalmetro.com/monde/349823/miami-un-tireur-fait-6-morts-avant-detre-abattu/

    Malgré tout,  je dis :

     etats-unis,homme,otages,miami,floride,police,abattu,immeubles,logements,rue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                    JCLAVEAU

  • Les otages français du Niger seraient en Algérie depuis plus d'un mois ou environ..

    Salut,

    Depuis jeudi environ, ceci circule via certains journaux français, mais  surtout africains.

    Les otages français du Niger seraient en Algérie

    Le Monde.fr |20.06.2013 à 11h55 • Mis à jour le 20.06.2013 à 14h27

    Manifestation de soutien à Pierre Legrand, à Nantes, le 1er juin 2013.

    Les quatre otages français enlevés en septembre 2010 à Arlit, dans le nord du Niger, ont été transférés en Algérie où ils sont aux mains du nouveau chef d'Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), Yahia Abou El Hamam, affirme Le Nouvel Observateur, jeudi 20 juin. Sur France Info, le ministre français de la défense, Jean-Yves Le Drian, s'est refusé à tout commentaire, conformément à la doctrine du gouvernement.

    Marc Féret, Pierre Legrand, Thierry Dol et Daniel Larribe ont été capturés lle 16 septembre 2010 par AQMI dans le nord du Niger, à Arlit, un site d'extraction d'uranium.

    L'hebdomadaire s'appuie sur le témoignage d'un émissaire touareg qui se serait efforcé d'établir un contact avec les preneurs d'otages d'AQMI. Selon lui, l'ancien chef d'AQMI, Abou Zeïd, tué lors des combats dans le massif des Ifoghas, dans le nord du Mali, avait acheté une Toyota pour exfiltrer les otages après l'intervention française, mais il n'en a pas eu le temps.

     

    Yahia Abou El Hamam, qui lui a succédé, s'en serait donc chargé, d'autant que les conditions de détention dans le désert devenaient très difficiles pour les otages, épuisés par leurs placements continuels. L'un d'eux se serait blessé à un doigt mais serait hors de danger.

     

    L'hebdomadaire précise que l'ancienne équipe de négociateurs s'active toujours et qu'un représentant du président du Niger "a fait le voyage pour rencontrer Yahia". Il serait toutefois reparti sans résultat immédiat.

     La suite : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/06/20/les-otages-francais-du-niger-seraient-en-algerie_3433390_3212.html

    BON COURAGE AUX FAMILLES DE LA PART DE LA COMMUNAUTE "HAUTETFORT". NOUS PRIONS POUR EUX, ET CELA, QUE CE SOIT NOTRE RELIGION.

              


     

                                              JCLAVEAU


  • Nigeria: Ansaru annonce l'exécution de sept otages.

    Bonjour.

    Comment allez-vous ? Avez-vous déjà terminé votre poésie ? Moi, il me semble que ...Oui. Mais il faut que je la corrige etc...

    Plus tard, je vous la posterai et vous aussi. Promis ?

    En attendant sachez que :

    l'exécution de sept otages

    A. G. avec AFP
    Le 09/03/2013 à 17:55
    Mis à jour le 09/03/2013 à 18:24

    Le groupe islamiste nigérian Ansaru a annoncé samedi avoir tué sept otages étrangers enlevés à la mi-février dans le nord du Nigeria sur un chantier de travaux publics, a rapporté le groupe de renseignements SITE. Aucune confirmation officielle de ces assassinats n'a pu être obtenue pour le moment.   
    "Dans le communiqué, le groupe a déclaré que suite aux actions menées par les gouvernements britannique et nigérian pour libérer les otages, et aux arrestations et aux exactions qu'ils auraient perpétrés, il a été poussé à exécuter" les otages, rapporte le SITE.
    Parmi les otages se trouvaient deux Libanais, deux Syriens, un Grec, un Italien et un Britannique, selon des informations données par la police nigériane et les précisions d'un responsable de la société de construction libanaise Setraco qui les employait.

    Source :  BFMTV.COM via AFP

                                                 BONNE APRES-MIDI


  • Thierry Dol et les autres otages attendent. Pendant ce temps, on se mobilise.

    Salut !

    C'est vrai, on ne peut pas les aider (ce qu'on aimerait faire), mais nous sommes avec eux en pensée et surtout Thierry Dol, cet enfant de la commune du François est attendu par les habitants, afin qu'il enlève sa photo sur le mur de la Mairie.

    Mais pour l'instant :

    Publiée le  6 oct. 2012 par                25 vues + 1.

    Edition speciale Thierry dol by teleAntilles.com

    Publiée le 17 sept. 2012 par                  79 vues + 1

    Marche Thierry Dol - Club Presse Martinique

    Ajoutée par le  2 févr. 2012                 44 vues+ 1

    Marche silencieuse de soutien à Thierry Dol pour ses 500 jours de captivité, organisée par le Club Presse Martinique et le Collectif des associations du François le dimanche 29 janvier 2012.

    7h15 reçoit Awri DOL épouse de l'otage (Thierry DOL) Emission du 17/09/12.

    Publiée le 17 sept. 2012 par            90 vues+ 1

                     BONNE SOIREE A TOUS.

             

  • Alors que maintenant, les otages demandent, supplient la France de faire...

    ...quelque chose afin qu'il retrouve la liberté.

    Salut !

    Toujours concernant les otages  :

    Vidéo : Les otages français supplient le président français d’agir pour les libérer.

    Nord du Mali - Sahara Média Samedi 8 Septembre 2012.
     
    Quatre otages français lancent un appel au président François Hollande, dans une vidéo obtenue par Sahara Médias, pour intervenir en vue de sauver leur vie en priviliégiant les négociations avec l’organisation qui les tient en otages depuis environ deux ans.
    La vidéo en question a été enregistrée mercredi 29 août 2012, soit il y a une semaine seulement  selon ce qui est dit par l’otage Daniel Laribe, le plus âgé de ces otages mais aussi celui qui a paru le plus calme.
    Laribe, ancien cadre dans la société Areva, exploitant l’uranium dans le nord Niger, et dont la femme, Françoise Laribe avait été kidnappée avec lui avant d’être libérée par Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) dans ce qui a été considérée comme une transaction avec payement de rançon.
    Laribe a déclaré dans le nouvel enregistrement « être en bonne santé et bien traité » par ses ravisseurs, avant de s’adresser à sa famille en disant : « je regrette de n’avoir pas été présent pour la commémoration du quatre-vingt-quatorzième   anniversaire de la naissance de mon grand-père et le quarantième anniversaire de mon mariage avec toi Françoise ».
    Il a interpellé sa femme en ces termes : « tu dois, toi Françoise, engagé un avocat, si tu ne l’as pas encore fait, pour défendre notre cas », selon son expression.
    Laribe a poursuit son propos en s’adressant aux sociétés minières, et notamment à Areva dont il dit qu’elle « est responsable de ce qui est arrivé », affirmant, « peut être qu’il y aura un prix fort à payer, un prix fort de la même nature que la baisse du niveau des mesures de sécurité à Arlit » où les sept otages ont été enlevés, avant d’ajouter qu’Areva « doit peut être intervenir pour les libérer ».
    De son côté, Pierre Lagrand, le plus jeune des otages mais aussi celui qui a paru le plus troublé  avait dit « ma famille, vous me manquez tellement. Depuis 700 jours, je n’ai aucune nouvelle de vous, c’est difficile pour et je pense chaque jour à vous et je souhaite vous voir très rapidement ».
    Au cours de son intervention Legrand s’est demandé « m’avez-vous oublié », ajoutant « deux ans c’est difficile, qu’il s’agisse de la santé ou du moral », poursuivant en ces termes : « je suis fatigué, et vous devez faire quelque chose avec Al qaeda pour que je puisse rentrer ».
    Quant à Marc Vérité, il a lancé un appel aux responsables français sur la nécessité d’entrer en contact avec Al qaeda pour les libérer, ajoutant « deux ans sont passés, ce n’est pas normal, m’avez-vous oublié » ? Poursuivant en ces termes : « j’étais à Arlit pour un but précis et non pour faire du tourisme », selon ses termes.
     

    Il a demandé aux membres de sa famille, et particulièrement à son épouse, Katia, « de tout faire pour qu’il puisse être libérer et se retrouver avec eux le plus vite possible».
    Le dernier intervenant dans cette vidéo était Terry Dole, qui semblait terrassé par la fatigue et la maladie et qui a dit : « Nous avons été fatigué par ces deux ans de vie en plein désert mais malgré cela, Aqmi fournit un effort pour nous maintenir en vie », précisant que « depuis 6 » jours, il n’a pu obtenir ses médicaments ».
    Dole a déclaré qu’il pense que la situation « est bloquée au niveau des négociations », mettant en garde contre toute attaque et demandant à ce que « les négociations se poursuivent », ajoutant qu’il félicite le président et le gouvernement français « pour leur sagesse et leur clarté » mais qu’ils doivent « aller directement au but qui est de nous sortir de là», précisant que les choses « peuvent ne pas être facile mais que c’est le prix à payer ».
    Terry Dole a demandé aux familles des otages de s’unir et de mettre la pression sur le gouvernement français pour agir dans le sens de leur libération avant de s’adresser à sa propre famille pour lui dire d’œuvrer dans ce sens même si lui est victime d’un quelconque accident.
    Signalons qu’Al Qaeda avait enlevé, en septembre 2010, dix otages de la ville d’Arlit, travaillant pour le compte de la société Areva, au nord Niger, avant d’en libérer trois (une française, un togolais et un malgache) et de continuer à retenir en otages quatre français. Au cours de l’un des rounds de négociations, Al qaeda avait exigé le payement d’une rançon de 90 millions d’euros, ce que le gouvernement français avait évidemment refusé à l’époque, selon ce qui avait été rapporté par des médias locaux.
     
    D'autre part, il est dit :
     
     
     Publiée le 20 avril 2012 par

    Un groupe de Touaregs, dans une tentative de surenchère d'autonomie au Mali, a lancé une rébellion avec l'appui de plusieurs mouvements Jihadistes, AQMI, ANÇAR DINE, BOKO ARAM... Cette coalition a rapidement profité d'un putsch qui a lourdement déstabilisé le sommet de l'Etat Malien pour annexer toutes les grandes villes du Nord. On découvre les raisons et comment le MNLA a été expulsé de toutes ses régions annexées comme des malpropres par ces mêmes Jihadistes.
    Oumar Amarha, Commandant militaire d'AQMI, explique à la population de Gao les raisons principales de leur aversion actuelle contre le MNLA, leur ancien partenaire, qui a basculé dans les viols et les pires exactions comme armes de guerre contre sa propre population au Nord du Mali.
    Des images qui contrastent fort avec tous les mensonges étalés sur les plateaux des médias (RFI, France 24, TV5, BFMTV, France5...) par les différents porte-paroles du MNLA.

    Ces images parlent d'elles mêmes.

     EDIFIANT ! VRAIMENT EDIFIANT ! A QUEL SAINT SE VOUER ?

                                                         JCLAVEAU

     
     
     
  • QUAND THIERRY DOL REVIENDRA EN MARTINIQUE AU FRANCOIS...

    ...SON PREMIER GESTE SERA :

     Salut !

    L'un des premiers gestes que devra faire Thierry Dol après sa libération et son retour en Martinique, sera d'enlever cette affiche sur la facade de la Mairie du François.

    230302_149533651782391_120487028020387_282164_1286758_n.jpg

    Accrochée sur la façade de la Mairie, Pour que tous les Franciscains, se souviennent et soient toujours mobilisés.         

    ESPERONS QUE CE JOUR VIENDRA BIENTÔT !

    Pour vous, si vous voulez apporter votre soutient aux parents, amis et autres, même par un simple mot :

    http://www.facebook.com/pages/Soutien-%C3%A0-Thierry-DOL/120487028020387

                                     BON COURAGE LES PARENTS, LE FRANCOIS ET LA MARTINIQUE !

                                                NOUS SOMMES AVEC VOUS !

                                                          JCLAVEAU

  • Niger: les ravisseurs des deux otages français localisés près du Mali.

          bONJOUR !

      Tout d'abord, Bonne année, bonne santé et que cette nouvelle année soit pour vous "positive" dans tout ce que vous allez entreprendre. Je vous en dirai plus, plus tard.

      Pour l'instant, sachez que :

    Les ravisseurs des deux Français enlevés vendredi soir à Niamey ont été localisés près du Mali par les forces de sécurité nigériennes qui ont échangé des tirs avec eux, a déclaré samedi le gouvernement nigérien.

    Nicolas Sarkozy a confirmé samedi depuis la Martinique que les deux personnes enlevées vendredi soir à Niamey (Niger) étaient bien de nationalité française et précisé que l'armée nigérienne "semblait" toujours à la poursuite de leurs ravisseurs.

    En conférence de presse, le porte-parole du gouvernement Laouali Dan Dah a quant à lui précisé ne pas être en mesure de donner l'identité des assaillants, alors que les soupçons se portent sur Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui opère dans la bande sahélo-saharienne aux confins du Niger, du Mali, de l'Algérie et de la Mauritanie.

    photo_1294466977109-19-0.jpg

    Lancées à la poursuite des preneurs d'otages, les Forces de défense et de sécurité nigériennes leur ont brièvement fait face près de la frontière malienne dans la nuit de vendredi à samedi, a-t-il affirmé.

    Des échanges de tirs ont eu lieu mais les forces nigériennes "n'ont pas voulu ouvrir le feu sérieusement de crainte de blesser les otages et de mettre leur vie en danger, raison pour laquelle les ravisseurs ont pu passer à travers les mailles du filet", a poursuivi le porte-parole.

    "Nous avons leur position" et les ravisseurs "sont encore en territoire nigérien", a assuré M. Dan Dah.

    "Tous les axes principaux vers la frontière malienne ont été bouclés", avait indiqué plus tôt à l'AFP une source militaire ayant requis l'anonymat.

    Les deux Français, dont l'un allait épouser la semaine prochaine une Nigérienne, ont été kidnappés vendredi soir dans un restaurant de Niamey par des inconnus "enturbannés et armés" et qui "parlaient l'arabe", selon des témoins.

    Les assaillants ont fait irruption au Toulousain, dans le quartier du Plateau, fréquenté par de nombreux expatriés, entre 22H30 et 23H30 locales (21H30 et 22H30 GMT).

    Selon le gérant du restaurant, Soumaïla Kima, l'un des Français est un "client régulier, résidant à Niamey" et travaillant pour une ONG. L'autre otage est l'un de ses amis, arrivé le soir même pour assister à son mariage le 15 janvier, a-t-il indiqué à l'AFP.

    D'après un client français présent, les ravisseurs "avaient l'air de savoir qui ils étaient venus prendre".

    Ils les ont contraints à partir avec eux à bord d'un 4x4 immatriculé au Bénin dans lequel d'autres hommes armés les attendaient, a raconté un membre du personnel du restaurant.

    Le ministre nigérien de l'Intérieur Ousmane Cissé a affirmé que "tous les moyens ont été mobilisés" depuis l'enlèvement. Un "comité de crise" qu'il pilote a été mis en place, a-t-il dit.

    Selon une source aéroportuaire nigérienne, un avion de reconnaissance français aurait décollé de Niamey samedi vers 03H00 (02H00 GMT).

    C'est la première fois qu'un enlèvement de ce genre survient à Niamey, capitale considérée jusque-là comme sûre, à environ 200 kilomètres au sud de la frontière malienne.

    La menace s'était toutefois rapprochée fin 2008 avec le rapt par Aqmi de diplomates canadiens à seulement 40 km à l'ouest de la ville, sur l'axe principal Niamey-Mali.

    La France tente actuellement d'obtenir la libération de cinq de ses ressortissants enlevés le 16 septembre 2010, avec un Togolais et un Malgache, sur le site d'extraction d'uranium d'Arlit, dans le nord du Niger.

         Lire la suite sur : http://www.lunion.presse.fr/article/afrique-du-groupe/niger-les-ravisseurs-des-deux-otages-francais-localises-pres-du-mali

                               BONNE FIN DE JOURNEE !