Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

politiques

  • Pour assister au Petit Journal présenté par Yann Barthès mais aussi ...

    Salut,

     Comment allez-vous ? Et les enfants , Ils sont au lit ? Si on parlait mission ? Et même une émission que vous aimez bien.

    DESCRIPTION

    LE PETIT JOURNAL est de retour pour 25 minutes quotidiennes

    d’actualité décalée et de décryptage de l’information.

    Le JT nouvelle génération avec des reportages sur la communication politique, l’international, le régional, des sketchs parodiques et un nouveau point quotidien sur le président de la République.

     Autour de Yann Barthès : Salhia Brakhlia (l’actu politique),

    Martin Weill (l’actu internationale),

    Romain Hary (l’actu régionale),

    Paul Larrouturou (l’actu des off),

    Laurent Lucas (l’actu de François Hollande),

    Éric et Quentin (l’actu rigolote),

    Maxime Musqua (l’actu des défis),

    Catherine et Liliane (l’actu des commères)

    et Cyrille Eldin du SUPPLÉMENT pour des face-à-face hebdomadaires avec les stars.

    Conditions de ce tournage : vous serez assis(e)s

    Le lundi 27 avril 2015 à 17:30

     Studio Visual 

    2 Rue des Cévennes

    75015 Paris   Métro Javel  Téléphone 01 55 93 40 40

    P.S : Sticker officiel du petit journal offert

    Il y a aussi :

     N'oubliez pas les paroles

    Des amateurs de chanson française dotés d’une excellente mémoire, se lancent dans un karaoké géant accompagnés d'un orchestre live pour rythmer leurs prestations.

     Les 3 prochains enregistrements

    Public assis et...  un sandwich et une bouteille d'eau offert par la production 

     Studios la Chapelle
    12 Rue de la Montjoie
    93210 La Plaine - Saint-Denis

    Rendez-vous Le lundi 11 mai 2015 à 12:15 

    Ainsi que toujours le lundi 11 mai 2015 mais à 15:30 

     Assis 
     Un goûter vous sera offert par la production
     Studios la Chapelle
    12 Rue de la Montjoie
    93210 La Plaine - Saint-Denis

    Le mardi 12 mai 2015 à 12:15 et à 15 h 30
     Assis 
      Le midi un sandwich et une bouteille d'eau offert par la production 

    et l'après-midi ; un goûter sera offert. Ainsi de suite.
     Studios la Chapelle
    12 Rue de la Montjoie
    93210 La Plaine - Saint-Denis

     Le mercredi 13 mai 2015 à 15:30 

    Assis 

    Un goûter vous sera offert par la production

     Studios la Chapelle
    12 Rue de la Montjoie
    93210 La Plaine - Saint-Denis

     De la part de JCLAVEAU :  01 55 93 40 40

  • UN HANDICAPE RACONTE SON CAUCHEMAR AU GOUVERNEMENT.

     Bonjour !

     Comment allez-vous ? Surtout vous les lycéens, pour le BAC.

    J'espère que vous avez bien travaillé surtout vous jeunes d'Argenteuil.

    Toute la ville est avec vous.

    Aujourd'hui, on s'est réveillé stressé, une boule dans le ventre, on n'a même pas voulu déjeuner.

    Bref ! Dès que c'est terminé, faîtes un grand "OUF !"

    On en reparlera plus tard.

     Voilà une histoire qui n'est pas une histoire mais un supplice pour celui et ceux qui comme lui ont ce quotidien.

    A bout de nerfs, Louis Van Proosdij, un entrepreneur handicapé, a publié mardi 14 juin un article sur son blog pour "saisir un certain nombre d'autorités, et de politiques, pour alerter, tenter d'inverser la situation". Dans une note poignante, il dénonce son cauchemar quotidien et les mauvais traitements d'une société d'aide à domicile. Grace à un immense mouvement de solidarité via le réseau social Twitter, il a finalement réussi mercredi à faire résoudre ses problèmes par le gouvernement.

    1267958_3_5842_l-appel-au-secours-d-un-tetraplegique-sur-son.jpg

     L'appel au secours d'un tétraplégique sur son blog a créé un élan de solidarité exceptionnel sur Internet, qui a atteint mercredi les sommets de l'Etat. AFP/MYCHELE DANIAU
    Tétraplégique depuis un accident à l'adolescence, Louis Van Proosdij a besoin d'une aide quotidienne pour se coucher le soir et pour se lever, prendre une douche et s'habiller le matin. Mais sa vie a été complètement perturbée par un protocole de soins imposé il y a une quinzaine de jours par la société privée Santé Service, spécialisée dans les soins à domicile.

    "AUJOURD'HUI, JE SUIS EN SOUFFRANCE"

    Lui qui a toujours vécu "pressé par l'envie d'autonomie", il s'est retrouvé confronté à un "violent changement de vie". La liste des griefs est longue. Depuis peu, il n'avait plus droit qu'à une douche par semaine et sa toilette quotidienne se faisait désormais au lit, avec une cuvette. Il était également couché tôt le soir, parfois à 21 heures et levé trop tard le matin pour honorer certains rendez-vous. Son lit confortable avait été changé pour un lit médicalisé en acier avec un matelas "plus dur que des tatamis de judo", alors qu'il ne peut changer seul de position. "Aujourd'hui je suis en souffrance, mon équilibre est rompu, je suis brisé, je suis un protocole", résumait-il dans son appel au secours.

    Une souffrance qu'il n'est pas seul à supporter. Louis Van Proosdij reproduit ainsi des témoignages d'autres handicapés, publiés sur des forums de discussion, et qui se plaignent des mêmes mauvais traitements.

    Ses signalements à la direction de la société Santé Service restent lettre morte. “Vous allez vous y faire, m'a-t-on répété à de nombreuses reprises, c'est une question de temps” relate l'entrepreneur, spécialiste reconnu de l'économie numérique. Une condition professionnelle que ne comprennent pas ses auxiliaires de vie, qui lui expliquent qu'il faut qu'il "arrête de se leurrer, et accepter que votre handicap ne vous permette peut-être pas de travailler à temps plein comme vous vous entêtez à le croire depuis des années".

    ÉLAN DE SOLIDARITÉ SUR INTERNET

    Cet appel au secours, publié le lendemain de la journée de solidarité, a créé un événement sur le Web et sur le réseau social Twitter. Directement pris à partie par des centaines d'internautes émus par cette histoire, des membres du gouvernement ont vite réagi.

    La secrétaire d'Etat aux solidarités Marie-Anne Montchamp, alertée, a pris contact avec le prestataire de services et avec l'entrepreneur. "Il y a eu une rupture unilatérale du protocole" qui est illégale ont indiqué les services de Mme Montchamp. La société Santé Service "a reconnu une erreur et est allée voir M. Van Proosdij cet après-midi pour lui annoncer qu'elle revenait au protocole initial".

    "A l'ère de Twitter et de l'hyper-communication, gestion exemplaire des différents cabinets ministériels et de l'Elysée", résumait mercredi Louis Van Proosdij sur Twitter, qui espère avoir fait prendre conscience aux plus grands nombres des conditions de soins des personnes handicapées.

      Je vous laisse lire la suite sur :

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/06/15/sur-twitter-un-handicape-raconte-son-cauchemar-quotidien-et-mobilise-le-gouvernement_1536688_3224.html#xtor=RSS-3208