Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ramadan

  • GRÂCE A PLUZZ.FR, LE JOURNAL DU 31/08/11 DE 12H30 DU 974.

    Salut !

    Pour avoir l'impression (Eh oui, les enfants juste une illusion) d'être à la Réunion, le journal de 12h30 d'aujourd'hui.

      RÊVONS ! RÊVONS ! Je rêve avec vous.

    http://www.pluzz.fr/jt-reunion-midi-2011-08-31-12h30.html

    Thierry Dol, ce martiniquais pris en otage, on en parle dans ce journal. Ainsi que de la fin du Ramadan sur l'île. UN PETIT COUCOU A ETE LANCE AUX INTERNAUTES DONC A NOUS AUSSI.

                      BONNE JOURNEE !

                      JCLAVEAU

  • DANS LE SUD-OUEST DU PAKISTAN, DES MILITANTS ONT ATTAQUE...

    ...UN AUTRE CONVOI DE CARBURANT DESTINE A L'OTAN.

    Salut !

    Comment allez-vous ? Et les amours ? Et ceux qui font "LE RAMADAN" ? Pas trop dur ? On supporte ? CA va mieux maintenant ?

     Pouvez-vous me dire pourquoi durant le mois du Ramadan, pour la guerre, il n'y a pas de répit ?

    Alors qu'avant il y avait une trêve ? Pourquoi les civils dont les enfants ne sont plus épargnés ?

    D'ailleurs : Surtout pour les enfants.

    Définition treve: Cessation temporaire de tout combat. {sens figuré} Moment d'interruption dans une dispute, moment de repos.

    trêve, définition et synonymes du mot trêve dans le dictionnaire. Définition : Suspension temporaire des hostilités...

    LA TRÊVE OLYMPIQUE.

    L'idéehttp://www.olympic.org/PageFiles/422529/logo_treve.gif

    La tradition de la "Trêve olympique" ou "Ekecheiria" fut établie dans la Grèce antique au IXe siècle avant J.-C. par la signature d’un traité entre trois rois. Durant cette période de trêve, les athlètes, les artistes et leur famille, ainsi que les simples pèlerins pouvaient voyager en toute sécurité pour participer ou assister aux Jeux Olympiques puis retourner dans leurs pays respectifs. Alors que l’ouverture des Jeux Olympiques approchait, la trêve sacrée était proclamée et annoncée par les citoyens d’Elis, qui voyageaient à travers le monde grec pour diffuser ce message.

    La Trêve olympique est symbolisée par la colombe de la paix avec, en arrière plan, la traditionnelle flamme olympique. Dans un monde encore déchiré par les guerres et la violence, la colombe de la paix représente l’un des idéaux et des défis du CIO : construire un monde pacifique et meilleur par le biais du sport. La flamme olympique a permis d’insuffler à tous les peuples de la terre la chaleur de l’amitié par le partage et la camaraderie. Dans le symbole, la flamme se compose d’éléments colorés effervescents - évoquant la liesse éprouvée lors de la célébration de l’esprit humain. Ces éléments symbolisent le rassemblement des peuples, sans distinction de race, pour le respect de la Trêve.
    Rings_huge.gif
    "Le sport à lui tout seul ne peut faire respecter ni maintenir la paix, mais il a un rôle essentiel à jouer en faveur de l´édification d´un monde pacifique et meilleur."
    Jacques Rogge, président du CIO, octobre 2007

       Lire la suite sur :

    http://www.olympic.org/fr/content/le-cio/commissions/international-relations/treve-olympique/

    Maintenant la nouvelle.

    Des hommes armés non identifiés dans le Sud-Ouest de la Province du Baloutchistan pakistanais ont incendié au moins six camions-citernes transportant du carburant pour l'OTAN sous commandement américain destinés aux troupes étrangères en Afghanistan.
     khan20110819171424060.jpg
     Photo d'archives montrant un convoi de l'OTAN incendié au Pakistan.

    D'après les derniers rapports, les pétroliers passaient par la région du Baloutchistan Dasht lorsque deux assaillants à moto ont ouvert le feu, visant les véhicules.

    Les assaillants ont réussi à s'enfuir. Aucun individu ou groupe n'a encore revendiqué la responsabilité de l'attentat qui n'a pas fait de victime.

    Des centaines de camions-citernes et les conteneurs de l'OTAN ont été détruits dans différentes parties du Pakistan au cours des trois dernières années.
    En réponse, les autorités pakistanaises ont déployé d'importants contingents de forces policières et militaires sur toutes les grandes artères de la région pour tenter d'enrayer les attaques.

    Des militants pro-talibans revendiquent souvent la responsabilité de ces attaques, disant que les agressions sont commises en représailles pour les frappes de drones américains dans les régions tribales du Pakistan non sanctionnées par l'ONU.      

    Malgré les attaques fréquentes sur les convois d'approvisionnement de l'OTAN, l'armée américaine n'a pas cessé ses bombardements de drones non autorisés sur le territoire du Pakistan.

    SS / JR / HGH

                                        

     

  • EN TUNISIE, ON SE DEMANDE SI LE RAMADAN SANS MONSIEUR BEN ALI...

    ....EST UNE LIBERTE DE CULTE RETROUVEE OU TOUT SIMPLEMENT DE L'ACTIVISME ISLAMISTE ?

    Vendredi 12 août 2011.

    Chaque jour après l'iftar, repas unique de rupture du jeûne, les mosquées brillant de mille feux se remplissent et débordent sur la rue pour les prières de "tarawih", non obligatoires mais accomplies assidûment jusqu'au 27e jour du ramadan, qui commémore pour les musulmans le début de la révélation du Coran au prophète Mahomet par l'archange Gabriel.

    "L'accès de religiosité s'explique par un retour du refoulé. L'ancien régime exerçait de fortes pressions et une surveillance policières très stricte des mosquées", explique à l'AFP l'anthropologue Iqbal al-Gharbi. Selon elle, il s'agit donc de "l'expression d'une liberté retrouvée".

    Sous le règne de Zine El Abidine Ben Ali, renversé en janvier après 23 ans de pouvoir sans partage, seuls les plus courageux ou les personnes âgées participaient à ces prières collectives sévèrement surveillées et parfois filmées par la police.

    Ceux qui se rendaient à la prière de l'aube, notamment les jeunes, étaient l'objet d'enquêtes ou de convocation au ministère de l'Intérieur, qui avait la charge de désigner les imams et décidait du contenu des prêches de la prière hebdomadaire du vendredi.

    "A bas la tyrannie, vive la liberté", lance Mohamed, un imam de 47 ans interdit de diriger les prières sous Ben Ali à cause de la tonalité de sa voix "trop belle" risquant d'attirer les foules.

    003c5c3d77ebbb50bbab37dfb0dc7a9d.jpg

    "Mouvement islamiste rampant"

    Mais pour l'universitaire Saloua Charfi, auteur de l'ouvrage "Les islamistes et la démocratie", "tout ça est purement politique et procède d'un mouvement islamiste rampant".

    Ce nouvel activisme salafiste a motivé le lancement d'une campagne d'ONG et partis pour "un Ramadan sans violence". Jusqu'à présent, aucune attaque n'a été enregistrée.

    Partisan de la laïcité, l'avocat Abdelaziz Mzoughi, minimise les craintes: "Il n'y a pas de quoi fouetter un chat, après tant d'années de répression il est normal que les gens soient plus nombreux à fréquenter la mosquée durant le ramadan".

    Témoin du regain de la pratique religieuse, la multiplication des écoles coraniques, qui étaient sous haute surveillance et qui ont poussé comme des champignons dans la Tunisie d'après Ben Ali.

    "Cette année on a vu des gens assoiffés d'apprendre, auparavant la liiste des inscrits devaient être validées par le ministère de l'Intérieur", explique Foued Bouslimi, président d'un centre islamique, évoquant un record d'étudiants, entre 1.000 et 1.200 personnes de tous âges.

    Le régime du président déchu avait longtemps été soutenue par l'Europe et les Etats-unis qui voyaient en lui un rempart contre le terrorisme et l'extrémisme islamiste.

    "Le regain de pratique est certainement en rapport avec la conjoncture politique. Ce rapport entre le fait politique et le fait religieux a déjà été constaté dans le monde musulman à la faveur des moments d'effervescence politique", analyse l'anthropologue, Mme al-Garbi.

    "Il y a des gens qui viennent pour Allah et d'autres pour la propagande, (mais) la mosquée doit resteer un lieu de méditation et de prière", commente un pratiquant apolitique de la Cité populaire Ettadhamen (ouest de Tunis).

    Et de s'interroger: "Est-ce la charité recommandée par l'islam durant le ramadan, ou une pré-campagne islamiste en vue de l'élection" de l'Assemblée Constituante du 23 octobre?

    Le parti islamiste Ennahda est donné par les sondages comme le grand favori de ce scrutin capital.

  • AUJOURD'HUI, DERNIER JOUR DE FÊTE POUR SOUHAITER LA FIN DU RAMADAN.

       Bonjour !

      Durant ces trois jours de fête, j'espère que tout s'est bien passé pour vous ?

        Moi aussi, je vous souhaite :

     

      4516g.gif

     

     

                                      BONNES FÊTES !

     

  • SI VOUS AVEZ RATÈ LES INFOS DU 16 ET 17 AOÛT 2010. (RECTIFICATIF).

    Bonjour !

    J'espère que vous vous portez bien ainsi que les p'tits bouts à qui je souhaite de passer une bonne journée.
    Et bon courage à ceux qui malgré leur jeune âge font le ramadan.

    D'ailleurs, si vous n'avez pas vu le journal du 16 août 2010 parlant du mois du ramadan, le voilà ainsi que celui du 17 août 2010 sur France3.

    BONNE ÉCOUTE ET BISOUS À TOUS !

    http://info.francetelevisions.fr/video-info/player_html/index-fr.php?id-video=&chaine=&id-categorie=JOURNAUX_LES_EDITIONS_REGIONALES_PARIS_ILE_DE_FRANCE_1213&ids=&timecode=false&sequence=false#navVdoPlayer

    rtsp://a988.v101995.c10199.e.vm.akamaistream.net/7/988/10199/3f97c7e6/ftvigrp.download.akamai.com/10199/cappuccino/production/publication/France_3/Autre/2010/S33/154331_HD_1900_vanves_jtregional_160810.wmv-

    Vous pouvez revoir celui d'aujourd'hui ainsi que d'autres comme celui du 16 août