Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rome

  • Durant ces grandes vacances, quelques jours consacrés à la découverte...

    ... De Dieu et des différents....

    salut,

    Et tout d'abord : 

    <<UN ETE SOLIDAIRE AVEC LES ROMS»

    proposé aux 18/30 ans par le Secours catholique du Val d’Oise auprès des
    familles roms de Méry-sur-Oise du 7 au 30 juillet : une semaine ou plus de
    bénévolat, du lundi au vendredi, afin de mettre en place des activités ludiques de plein air, pour les 5/12 ans et 12/15 ans. Transport, hébergement, repas pris en charge
    par le Secours Catholique.
    Contact, renseignements, inscriptions : emmanuelle.beaurain@secours-catholique.org
    ou 01 30 31 87 30
                                                                     II)
      
    LES FRATERNITES MONASTIQUES DE JERUSALEM
    proposent à quelques jeunes de 18 à 35 ans de vivre une
    expérience spirituelle unique en partageant la vie quotidienne des frères et des sœurs pendant 9 mois, à Rome.
    Informations complémentaires : http://jerusalem.cef.fr/un-an-pour-dieu-a-rome
                                       et   :

    https://www.youtube.com/watch?v=oDVi1rM06Hw

       Pour cet été, il y a aussi :    III)

                      PELE VTT : ROULER VERS LA SAINTETE
    proposé aux jeunes du 25 au 29 Août à travers le Vexin.
    Informations et bulletin d’inscription :
                                                 IV)
     
           SESSIONS D’ETE A PARAY LE MONIAL
     
    Le service diocésain des pèlerinages propose une offre "tout compris" pour participer à la session du 2 au 7 août à Paray le Monial, avec transport en car au départ du
    Val d'Oise.
    Tous les renseignements :
    http://www.catholique95.com/pelerinage/presentation.php?identifiant=1304paray
                                 les autres dates des sessions sont consultables sur :
                                     www.sessions-paray.com
     
    SOIRÉE FESTIVE ET DE SOUTIEN DE LA JOC
    Samedi 4 octobre 2014.
    Toutes les générations de jocistes sont invitées Horaires et lieu à venir.
    Inscription avant le 14 juillet auprès de Marie-Juliette GERARDN  /06.6–
                              mariejulietteg@free.fr
                                PETITES ANNONCES
             PROPOSITION D’ÉTÉ POUR LES PRÊTRES 
     
    Monsieur Michel Serre, paroissien d’Eaubonne, propose gracieusement
    pour le mois d’Août, l’accueil d’un prêtre, (retraité ou non) dans sa maison du Bourg
    (63850)
    commune Saint Genés
    Champespe, afin d’assurer quelques célébrations dans les paroisses alentour. Possibilité d’un véhicule pour le transport
    et sur place pour circuler.
    Contact :  Michel SERRE
    michel.serre8@orange.fr
    Tél. 01 39 59 12 22 ou   06 30 36 96 65
                                                                                          A PLUS TARD.
                                                            
  • Connaissez-vous une entreprise qui soit aux petits soins (bien que...)...

     ... Pour ses employés mais surtout, surtout... Pour ses EMPLOYÉES ?

      Salut,

    Combien d'entre vous aimeraient faire partie de ces équipes ? combien de femmes aimeraient être ainsi chouchoutées ? Bref ! Je vous laisse découvrir. Cela se passe ainsi à Paris ? Il me semble que... Pas tout à fait ou alors... Mais je ne sais pas si les couleurs sont aussi belles. On a déjà montré un reportage et je crois même deux reportages sur une en France, qui pour moi ne vaut pas ces entreprises "sœur".

    Conférence pour découvrir le lien entre expérience-client et expérience-employé !

    Sylvie Bédard Sylvie Bédard      164 vues

     Si cela vous dit de travailler chez Google...

    Life at Google. Inside Google's lair - How google employees work

    La vie chez Google. Au milieu de la "Maison" Google. Comment Google fait travailler ses employées.  Pour vous les enfants, j'ai essayé de traduire. Mais c'est à peu près cela. Cela vous dit les filles ? Dans quelques années, vous y serez ?

    Ashesh Ashesh      87 813 VUES

    MetroFocus | Inside Google's New York Offices

    THIRTEEN THIRTEEN      VUES :  8 805

     

    What FACEBOOK and GOOGLE are Hiding from world.

    thoughtawakening thoughtawakening          1 038 327  vues

     Que vous (nous) cachent Facebook et Google ? Ou si vous préférez les enfants :

    Que cachent au monde Facebook et Google ? C'est comme vous voulez.

     

    google office around the world

    nicewoo1984 nicewoo1984    548 459  VUES

                                 A PLUS TARD.

     21 H 53 DU 23 01 2014. Je regarde pour l'instant :  http://www.france2.fr/direct

     Le 24 01 2014 Pour suivre la rencontre de Monsieur François Hollande et le Pape François en direct :

                                           http://www.ktotv.com/                           

         Ou si vous préférez :  http://www.itele.fr/direct

                                  BONNE JOURNÉE À TOUS.

                  Les deux s'ouvrant dans un nouvel onglet, rien ne vous empêche donc d'être toujours connecté sur ce blog.

                                               

  • Le Pape François, Benyamin Netanyahou et Enrico Letta à Rome avec...

    ... En toile de fond : Téhéran.

    Salut,

    Avec tout ce qui se passe, je pense qu'on est un peu perdu. Qui aurait pu nous prédire un monde aussi "fou" ? Un monde où certains ont droit de vie et de mort sur ses semblables aussi "gratuitement", sans que l'on puisse intervenir ? Pour intervenir, le dialogue ne suffit pas, il faut prendre les "armes". Il faut envoyer des innocents aider, défendre des innocents. Qu'auront ces pays en retour ? Nos enfants même dans les pays "sans guerre" "neutres", ils se posent des questions. Ils sont pour l'instant épargnés. Mais pensez-vous qu'ils ne se posent pas des questions ? Souvenez-vous de cette enfant dans une certaine PUB... Dis papa, pourquoi ? Moi aussi, innocemment, je me pose des questions. Mais hélas, j'ai la faculté de comprendre. Je ne suis donc pas innocente. Et croyez-moi, certains moments, j'aimerais retrouver cette innocence, MON INNOCENCE. Dommage, je ne peux "retourner", revenir en arrière. Qu'est-ce-que je donnerais pour revenir cette petite fille qui allait "droit devant" ? Mais avec dans ma petite main, celle de ma maman ou celle de mon papa ?  Ce temps est terminé. Il ne me reste que ma mère ici-bas, et c'est elle qui aimerait avoir ma main dans la sienne.

    Laissons cela et revenons à cette dure réalité qu'est la nôtre.

     Comme je vous l'ai déjà dit, des choses nous sont cachées et croyez-moi, il y en a beaucoup.

    Tel que :

    cette nouvelle que décrit : Hélène Keller-Lind  le lundi 2 décembre 2013.

    C’est accompagné de six ministres et de son épouse que le Premier ministre israélien s’est rendu à Rome le 1er décembre pour une visite de deux jours au cours de laquelle ont figuré une rencontre cordiale avec le Pape François, une visite à la grande synagogue de la capitale italienne où l’accompagnait le Président du Conseil italien pour l’allumage de la cinquième bougie de Hannouka. Avec nombre de dossiers évoqués, dont celui de l’Iran, sujet sur lequel Benyamin Netanyahou refuse de garder le silence...

    Le Pape François, un accord délicat négocié depuis treize ans et un probable pélérinage ou pélerinage (on dit les deux les enfants) en Terre Sainte.

    Radio Vatican, voix officielle du Vatican, fait état « d’entretiens cordiaux" entre Benyamin Netanyahou et le Pape François qu’il rencontrait pour la première fois. Ajoutant qu’un communiqué du Saint-Siège indique que les sujets abordés lors des vingt-cinq minutes qu’a duré cette rencontre ont été "la situation politique et sociale complexe du Moyen-Orient, et notamment ...la reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens, avec le souhait que l’on puisse parvenir au plus vite à une solution juste et durable, dans le respect des droits des deux Parties ».

    Par ailleurs « le projet d’un pèlerinage du Saint-Père en Terre Sainte a été évoqué, et l’on a affronté aussi certaines questions concernant les rapports entre les Autorités de l’Etat d’Israël et les communautés catholiques locales, ainsi qu’entre l’Etat d’Israël et le Saint-Siège, avec le souhait d’une conclusion rapide de l’Accord depuis longtemps en préparation ». Cela fait, en effet, treize ans qu’Israël et laVatican négocient les termes de cet accord portant sur "la vie, les activités et le statut fiscal de l’Eglise catholique en Israël", expliquait Mgr.Ettore Balestrero en juin 2012.

    Si ces négociations durent depuis si longtemps c’est que la partie palestinienne a manifesté des inquiétudes, craignant que "le Saint-Siège reconnaisse indirectement avec cet Accord la souveraineté d’Israël sur Jérusalem Est et les autres territoires occupés depuis 1967". Réponse de celui qui était alors sous-secrétaire aux relations avec les Etats : "Depuis le début, nous travaillons à un accord global comprenant aussi la Schedule One, c’est à dire une liste de propriétés privées du Saint-Siège et d’autres institutions catholiques de Terre Sainte qui sont depuis des années sujettes à de fortes impositions de la part de l’Etat d’Israël. Certaines se trouvent, il est vrai, à Jérusalem Est ou dans les zones occupées. Tendant à résoudre des problèmes concrets, il a été décidé de négocier dans l’Accord que de propriétés qui ne sont ni à Jérusalem Est ni en Cisjordanie".

    De ce fait, précisait Mgr.Ettore Balestrero « il est donc inexact de dire qu’avec cet accord le Saint-Siège violerait la Convention de Genève sur la protection des civils en temps de guerre. Cette confusion et cet alarme résultent de l’usage incorrect d’un document de travail en phase de re-élaboration, dont la première version était dépassée".


    Autre point délicat : celui de la question de Jérusalem. Le Sous-Secrétaire assurant alors que la position du Saint-Siège sur Jérusalem est inchangée. Elle est exprimée dans l’Accord base entre l’OLP et le Saint-Siège et elle le sera dans l’Accord global en phase d’élaboration ». Par ailleurs, Mgr.Ettore Balestrero assurait que cet "accord n’aura aucune incidence avec ceux qu’Israël a conclu avec d’autres états", quand vous serez ici : notamment l’Italie et la France. Profitez pour regarder à droite les évènements à venir via le Vatican et tweetez si vous voulez même en passant par : https://twitter.com/pontifex_fr, et lisez les messages du Pape pour le Monde sur son tweeter. Et pour l'écrire : TWITTER @PONTIFEX_FR 
    Des relations diplomatiques relativement récentes et les points épineux...

    Des relations diplomatiques ont été établies entre le Vatican et Israël, d’une part, et le Vatican et l’OLP, d’autre part en 1994. Le "15 février 2000 à Rome" eut lieu "une rencontre entre le pape Jean-Paul II et Yasser Arafat, président de l’Autorité palestinienne, à l’issue de laquelle un Accord fondamental a été signé entre le Saint-Siège et l’OLP agissant au nom de l’Autorité palestinienne. Cet Accord reconnaît juridiquement, la présence de l’Église catholique dans les territoires sous contrôle palestinien et requiert, dans son préambule, des garanties pour Jérusalem".

     La suite de cet intéressant post : http://www.desinfos.com/spip.php?page=ispip-article&id_article=38759

                                          BONNE LECTURE.

                                           JCLAVEAU


     

  • Peut-être un miracle pour les français disparus ? Ces russes me...

    ... donnent l'envie d'y croire..

    Salut !

    Ceci je l'ai depuis hier, mais je n'ai pas pu vous l'envoyer.

    Voilà ce qui peut nous faire penser, que l'on retrouvera certainement les français vivants.

    Un couple russe qui se trouvait à bord du navire "Costa Concordia" ayant été évacué a été séparé dans un vacarme chaotique et terrifiant, et a été à nouveau enfin réuni à Rome, à 150 kilomètres de la catastrophe.

    keeled-aerial-january-13.n.jpg

    Quand tout ce s'est passé : le navire de croisière italien s'est échoué au large d'une île, Isola del Giglio. Au moins trois personnes - deux passagers français et un membre d'équipage du Pérou - ont été tuées et 67 ont été blessées. Environ 40 passagers sont toujours portés disparus. 3200 passagers de 62 pays, dont 108 citoyens russes, étaient à bord du navire.

    Aleksandr Khoroshikh, 65 ans, et sa femme Angela étaient dans une cabine quand le navire a heurté le récif.

    .. "Le lit a secoué. Après deux minutes, la lumière s'éteignit, je ne pouvais pas ouvrir le coffre-fort, où nous avons gardé l'argent, j'ai perdu mon téléphone - il a volé quelque part Le personnel était juste assis là silencieux et ne voulait pas me laisser sortir [. de la cabine]. Ils nous ont dit "Tout est OK, aucun problème." Mais le navire avait basculé au sérieux », se souvient-il les premières minutes de l'accident.

    Plus tard, Aleksandr fait son chemin sur le pont. A ce moment, le côté droit du paquebot a commencé à être submergé. On s'est déplacé avec les autres passagers du côté gauche du navire où nous avons grimpé au-dessus du niveau des mers. 

    "Je me suis précipité pour aider ma femme. Moi, je suis un grimpeur, mais elle ne pouvait pas monter. J'ai attrapé une corde et elle était couverte d'huile. Je ne pouvais pas tenir plus longtemps ... et puis je suis tombé. J'ai perdu ma veste. Je suis tombé et ai  touché l'eau vraiment très dur. C'était une chute assez haute, comme à partir d'un bâtiment de six étages », explique Alexandre.

    Sur l'impact Aleksandr a brièvement perdu conscience, mais il a rapidement récupéré et a commencé à nager vers le rivage. Il fut sauvé par un pêcheur local, qui l'a traîné à son bateau et l'a emmené à l'embarcadère. Il a été suivi par des médecins.

    «Ils m'ont emmené dans l'ambulance. J'ai essayé d'appeler ma femme, mais ne pouvais l'atteindre. Respirer était difficile, et mes côtes me font encore mal quand je respire. Les médecins voulaient m'emmener à l'hôpital, mais j'ai refusé, je voulais retrouver Angela. J'ai été à sa recherche, pensant qu'elle s'était noyée. Dans le même temps, elle me cherchait ", at-il dit.

    Angela était restée avec un groupe assez important de passagers qui attendait de l'aide.

    «Nous avons été parmi les derniers à être évacués du navire. Pendant longtemps, nous étions sur la proue. Des hélicoptères ont tourné autour, mais ils n'ont pas baissé pour les passagers. Puis les sauveteurs sont tombés, nous ont compté et ont commencé à  emmener les gens vers l'hélicoptère. Mais ils ont pris seulement deux ou trois, mais il y avait beaucoup plus de gens », explique Angela.

    En fin de compte, dit-elle, les gens allaient à la poupe à partir de laquelle des échelles de corde avaient été abaissé avec des bateaux de sauvetage d'attente ci-dessous. Angela descendit l'une des échelles et a été transporté à la sécurité.

    Cependant, le sort de son mari, Alexandre, restait inconnu d'elle pour le reste de la journée. Ils se sont rencontrés seulement à Rome, à 150 kilomètres de l'épave, dans un hôtel où les Russes du célèbre paquebot ont été prises.

    D'autres touristes russes ont également été logés dans des hôtels aux aéroports de Milan, Rome et Nice.

    Ce n'était pas le seul moyen d'échapper miraculeusement à partir du Costa Concordia. Auparavant, les travailleurs de secours ont réussi à sauver un couple qui avait été emprisonné à l'intérieur du navire de croisière. Le couple sud-coréen était en lune de miel.

    L'opération de sauvetage est toujours en cours. Au moins trois personnes ont été confirmées mortes et des dizaines sont encore portées disparues après l'incident. Arturo Cerulli, le maire de Porto Santo Stefano, qui est à seulement une heure à travers la mer du Giglio, affirme que les membres de l'équipage du paquebot pourrait encore être pris au piège dans le ventre du bateau.

    Parallèlement, les médias italiens ont rapporté samedi que le capitaine du navire de croisière a été arrêté alors l'objet d'enquêtes sur des allégations d'homicide involontaire et d'abandonner son navire. Les experts se sont demandés comment  à 52 ans, Francesco Schettino, avec 11 ans  métier pour le propriétaire du navire, pouvait passer si près de l'île de Giglio avec des données de voies maritimes d'Italie bien cartographiées.

    Voilà pourquoi je dis qu'un MIRACLE...

                                                    JCLAVEAU