Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rumeur

  • Quand une rumeur dans la ville fait peur, via les médias aux habitants.

    Salut,

    Je vous envoie ceci pour vous rassurer. Vous qui habitez à Argenteuil, ce n'est qu'une rumeur. Comme a dit Monsieur OBAMA, attention aux "ont dit".

    Pour ceux qui ne sont pas au courant, ou qui ont peur par ce qu'ils ont entendu dans ces deux médias, ni sur les réseaux sociaux. DORMEZ TRANQUILLE. Personne dans le centre ville à Argenteuil (95) n'a pas été transféré dans un hôpital prêt pour accueillir les gens victimes d'Ebola. Les médias n'en parlent plus. Sachez d'ailleurs que lorsqu'il y a une alerte, sous les nouvelles, une bande spéciale "Alerte" passe sans interruption sur ces chaînes. Donc, pas de panique. Je sais, ce n'est pas la première fois Hélas. Mais, je rappelle aux habitants : vous pouvez dormir l'esprit tranquille.

    Par contre, ceci et ce qui suit est vrai 4190760d94cfc10446bd05844ba3f.jpg

    Une course poursuite a viré au drame, vendredi soir, à Sevron en Seine-et-Marne. - © BFMTV

    Les conducteurs voulaient faire "la course". Un enfant de 12 ans a été tué vendredi soir dans un accident, à Servon, en Seine-et-Marne, consécutif à une course poursuite dans le Val-de-Marne entre une Subaru et une BMW.

    La jeune victime était un passager de la Subaru, qui s'est encastrée dans un arbre sur la Nationale 19, vers 21h30, a expliqué cette source.

    Passagers grièvement blessés

    Le conducteur, âgé de 20 ans, et les trois autres passagers, qui habitent en Seine-et-Marne, ont été transportés à l'hôpital.

    Deux passagers, dont l'un qui a dû être transporté à la Pitié-Salpêtrière par hélicoptère, avaient leur pronostic vital engagé vendredi soir.

    Interpellés sur place

    Suite :  http://www.bfmtv.com/societe/course-poursuite-pres-de-paris-un-enfant-meurt-dans-un-accident-841013.html

    S'il vous plaît, soyez attentif. Que vous ayez des enfants ou non à bord.

     Après ces vacances, je vous revois ici n'est-ce-pas ? CHICHE !!!

    Vous êtes actuellement :  2 698 visiteurs uniques 6 982 visites. Vu déjà :  36 071 en tout chez Hautetfort ce mois-ci.

    Enfin, je rappelle aux habitants : vous pouvez dormir l'esprit tranquille. Laissez le marchand de sable que je suis vous bercer et vous emmener doucement dans les bras de Morphée. D'ailleurs moi aussi, j'irai. Des grains de sable commencent à "envahir" mes yeux. Encore deux ou trois postes, et moi....

    P.S : Actuellement le 19/10/2014 à 7 h 01 FRANCE Ô :

               http://www.franceo.fr/direct

     

  • La rumeur actuellement sur la "Toile" : Un chômeur touche 812 millions...

    ... D'euros et reste introuvable.

    Salut,

    Quand on ne lit pas bien un article, sur Internet, c'est une grosse erreur.

    Pôle Emploi : le chômeur ayant touché par erreur 812 millions d’euros reste toujours introuvable.

    Pôle Emploi
    Ce matin, l’AFP nous apprenait que le Pôle Emploi avait, au cours de l’année 2012, reversé par erreur près de 812 millions d’euros d’indemnité. Une somme colossale dont l’identité du bénéficiaire reste pour l’instant inconnue.

    Les services de recouvrement de l’agence ont déclaré avoir entrepris une procédure pour récupérer ce trop perçu mais affirment rencontrer certaines difficultés : « Nous essayons de récupérer ces millions mais la personne à qui ils ont été accidentellement versés est pour l’instant injoignable et introuvable. Elle ne vient plus à ses rendez-vous mensuels avec son conseiller Pôle Emploi depuis 10 mois déjà.

    Mais, je vous conseille de lire les commentaires : http://www.legorafi.fr/2013/07/10/pole-emploi-le-chomeur-ayant-touche-par-erreur-812-millions-deuros-reste-toujours-introuvable/ :

    et faites un tour :

     Lawrence Aguet

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/07/10/97002-20130710FILWWW00283-812-m-d-verses-par-erreur-aux-chomeurs.php
    http://www.liberation.fr/economie/2013/07/10/pres-de-812-millions-d-euros-verses-par-erreur-a-des-chomeurs_917245

    Apprendre à lire permet d’éviter des erreurs, ce n’est pas un chômeur mais l’ensemble d’un certain nombre de chômeurs qui perçoit une somme globale de 812 m€, sinon ce serait trop facile

     Près de 812 millions d'euros ont été versés par erreur en 2012 à des demandeurs d'emploi, selon un rapport du médiateur de Pôle emploi qui préconise une simplification des règles de l'assurance chômage afin de limiter ces "indus".

    Pôle emploi va récupérer les sommes versées à tort.

    Pôle emploi peut désormais récupérer les allocations et les aides qu'il a indûment versées au chômeur en opérant par des retenues sur les prestations à venir. Avec un montant maximum de 20 % de cet indu, s'il s'agit d'un recouvrement portant sur l'Allocation de solidarité spécifique (ASS) ou sur l'Allocation temporaire d'attente (ATA). Les sommes payées à tort mais inférieures à 77 € ne sont pas recouvrées.

    Le chômeur peut former un recours gracieux préalable devant le directeur général de Pôle emploi pour contester. Si sa demande est rejetée,... Voir : http://www.leparticulier.fr/jcms/p1_1441796/pole-emploi-va-recuperer-les-sommes-versees-a-tort

    http://www.liberation.fr/economie/2013/07/10/pres-de-812-millions-d-euros-verses-par-erreur-a-des-chomeurs_917245

    L'enseigne d'une agence Pôle Emploi à Bailleul, dans le nord de la France, le 13 septembre 2012.

    L'enseigne d'une agence Pôle Emploi à Bailleul, dans le nord de la France, le 13 septembre 2012. (Photo Philippe Huguen. AFP)

    C'est ce qu'indique un rapport du médiateur de Pôle emploi portant sur l'année 2012.

    Près de 812 millions d’euros ont été versés par erreur en 2012 à des demandeurs d’emploi, selon un rapport du médiateur de Pôle emploi qui préconise une simplification des règles de l’assurance chômage afin de limiter ces «indus».

    Dans ce rapport discuté mercredi au Conseil d’administration de Pôle emploi, auquel l’AFP a eu accès, Jean-Louis Walter plaide en particulier pour une refonte des règles de calcul de l’indemnisation dans le cas du cumul autorisé de l’allocation chômage avec un travail.

    VOIR ET ÉCOUTER :

     

    VIDÉOS - Le ministre du Travail, François Rebsamen, a déclaré ce matin sur i-Télé avoir demandé à Pôle emploi d'accentuer les vérifications et de sanctionner ceux qui ne cherchent pas vraiment un emploi. Les syndicats sont révoltés.

    Contre le chômage, le gouvernement joue de la carotte et du bâton. Le ministre du Travail, François Rebsamen, a déclaré ce mardi sur i-Télé avoir demandé à Pôle emploi de «renforcer les contrôles» sur les chômeurs «pour vérifier qu'ils cherchent bien un emploi». Le ministre, qui constate qu'il y a en France 350.000 offres d'emplois non pourvues, veut que Pôle emploi agisse «dans un état d'esprit différent».

     Suite :  http://www.lefigaro.fr/emploi/2014/09/02/09005-20140902ARTFIG00076-rebsamen-veut-renforcer-le-controle-sur-les-chomeurs.php

                 

                                               A PLUS TARD.

                                            JCLAVEAU