Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

source

  • ACCIDENT D'AVION : LE MAROC REVENDIQUE 80 MORTS.

    BONJOUR TRISTESSE !

    SANS COMMENTAIRE.

      Des sources militaires et hospitalières rapportent qu'un avion militaire marocain s'est écrasé dans le sud du pays africain, tuant les 80 personnes à bord.  

    Selon une déclaration faite par l'armée marocaine, l'avion a percuté une montagne alors qu'il tentait d'atterrir dans un aéroport militaire près de la ville de Guelmim, juste au nord du territoire du Sahara occidental.
    source : de l'AFP.

    khan20110726164803060.jpg

                        Les secouristes arrivent sur les lieux de l'accident d'avion militaire au sud du Maroc.
                                                              Juillet 26, 2011.

    Dans son communiqué, l'armée marocaine précisait avant tout que le nombre de personnes tuées dans le crash est de 78, car deux personnes blessées ont été transportés à l'hôpital.

    Plus tard, une source hospitalière a indiqué que suite à leurs blessures, les blessés sont décédés.
    Les circonstances exactes qui ont provoquées cette catastrophe ne sont pas encore établies.

    Cependant, d'après certains rapports, les mauvaises conditions météorologiques seraient à l'origine de ce drame.
      Un responsable du Ministère Marocain de l'Intérieur a déclaré : " On croit que le brouillard et les mauvaises conditions météorologiques sont derrière cet accident, mais pour l'instant, nous n'avons pas assez d'information".
                                          
    De Bruxelles, le Parlement Européen a adressé ses condoléances au peuple marocain suite à ce crash.
    Bruxelles - Président de la Parlement européen Jerzy Buzek a adressé ses condoléances mardi aux familles des victimes de l'accident du C-130 avion militaire au sud du Maroc.
    «Au nom du Parlement européen, je tiens à exprimer mes sincères condoléances au peuple marocain et aux familles des victimes du crash d'un avion militaire dans le Sud du Maroc", a déclaré M. Buzek dans un communiqué
    Nos pensées sont avec ceux qui ont perdu des êtres chers. Je souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées ", a ajouté l'officiel européen.
    L'avion C-130 des Forces Armées Royales du Maroc (FAR) s'est écrasé dans une montagne à cause de mauvais temps, laissant 78 morts et trois blessés graves, selon les Forces Armées Royales.

  • MAROC : AU MOINS NEUF TOURISTES PORTUGAIS TUÉS DANS UN ACCIDENT...

    ...D'AUTOBUS.

    photo_128393f0fa-3d393.jpg

    Carte du Maroc ©AFP

    RABAT (Maroc) (AFP)

    Neuf Portugais ont été tués et 14 blessés mercredi matin dans un accident d’autocar entre l’enclave espagnole de Ceuta et Tétouan (nord du Maroc), à une quinzaine de kilomètres de Ceuta, a-t-on appris auprès du ministère marocain de l’Intérieur.

    "Parmi les neuf morts, figurent huit femmes, dont une adolescente, et un homme", selon des sources médicales qui ont précisé qu’un guide marocain figure parmi les blessés.Un précédent bilan faisait état de huit morts et de 11 blessés.

    "Il y avait beaucoup de brouillard et une pluie fine.L’autocar a glissé et est tombé dans un ravin", a indiqué un témoin.
    Une source policière a précisé à l’AFP depuis Tétouan que l’excès de vitesse serait une "autre cause de l’accident".

    Les blessés ont été emmenés dans les hôpitaux de Tétouan, Fnideq (près de Ceuta) et M’diq (10 km de Ceuta), selon la police marocaine.

    Selon le secrétaire d’Etat aux Communautés portugaises, Antonio Braga, "les causes de l’accident n’ont pas été établies"."Dans un premier temps, la police marocaine avait évoqué la pluie comme cause éventuelle mais cela n’a pas été confirmé", a-t-il indiqué lors d’un point de presse.
    Selon des témoignages cités par les médias portugais, le véhicule circulait au sein d’un convoi de plusieurs autobus.

    Le chauffeur figure parmi les blessés, selon la même source.
    L’autocar transportait un groupe de 44 touristes portugais qui effectuaient une excursion au Maroc dans le cadre d’une croisière en Méditerranée, a indiqué à Lisbonne le porte-parole de la compagnie portugaise Classic International Cruises, interrogé par la télévision portugaise Sic.

    Ce porte-parole, Nuno Fonseca, a précisé que l’accident s’était produit à 06H45 (GMT).L’autocar appartenait à une entreprise de transports de Ceuta, l’enclave espagnole où le paquebot "Funchal" transportant quelque 400 touristes portugais était en escale, a-t-il ajouté.

    Outre les 44 passagers, l’autocar transportait le chauffeur, de nationalité espagnole, un guide marocain ainsi qu’un membre du personnel de la compagnie Classic International Cruises, a-t-il encore indiqué.

    Source : AFP

    BONNE JOURNÉE !

    JCLAVEAU

  • DES SUPPORTERS BORDELAIS CAILLASSENT LE BUS DE L'OM.

    Bonjour !

    Comment allez-vous ? Et vous les jeunes ? Et vous les enfants ? Heureux de retrouver le chemin de l'école.

    Tiens ! Je sens une odeur de neuf. Cartable, fournitures scolaires, la dernière paire de baskets à la mode.
    Combien ont eu du mal à s'endormir hier soir ? Combien se sont réveillé(e)s tôt ce matin, avec une seule idée en tête revoir les copains-copines, leur raconter les vacances ?
    A vous tous, je souhaite une bonne rentrée scolaire.

    Bon ! reprenons le cours de mon post.

    Le bus des joueurs de l'Olympique de Marseille a été la cible de jets de projectiles de la part de supporteurs des Girondins de Bordeaux avant la rencontre de Ligue 1 opposant les deux équipes à Bordeaux, a-t-on appris dimanche de source policière après le match.

    Une vitre du bus a été endommagée par un projectile, probablement une bouteille en verre, mais personne à l'intérieur n'a été blessé.

    A l'arrivée du car, les forces de l'ordre sont intervenues pour écarter les 300 à 400 supporteurs bordelais qui attendaient l'arrivée des joueurs et dont certains commençaient à jeter des projectiles, a-t-on indiqué de source policière.

    Cette rencontre, classée à risques, n'a pas donné lieu à d'autres incidents. Quatre supporteurs bordelais ont été interpellés à leur entrée dans le stade car ils étaient en possession de stupéfiants. Avant la rencontre, l'inspection d'un mini-bus de supporteurs marseillais à un péage d'autoroute a par ailleurs permis la saisie de dix fumigènes, a-t-on ajouté de source policière.

    Source : blog.charentelibre.com

    BONNE JOURNÉE !

    1253529.gif