Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tribunal

  • En Martinique, ils ont prêté serment.

    Salut !

    Quelques nouvelles reçues avant de vous quitter.

    Source : Cynthia Roussi  France-Antilles le 11:01:2012

    38b9e584cd84ae7c09b575ebb23f0327.jpg

    Photo de famille pour les nouveaux assermentés du réseau de transport urbain de la Communauté d'agglomération du centre. (W.T./France-Antilles)

    Vingt-quatre hommes et femmes, employés de la CFTU Mozaïk ont prêté serment hier au tribunal de grande instance, question d'officialiser avec appui du préfet leur pouvoir de dresser des procès-verbaux sur le réseau. « Je jure de bien et fidèlement remplir mes fonctions et de ne rien révéler ou utiliser de ce qui sera porté à ma connaissance à l'occasion de leur exercice » ... En réponse : « Je le jure. » Ce sont, là, les échanges opérés hier après-midi par la présidente du tribunal de grande instance et les vingt-quatre agents (six femmes et dix-huit hommes) de la Compagnie foyalaise de transport urbain (CFTU) à l'occasion de l'assermentation de ces derniers en tant que contrôleurs vérificateurs sur le réseau. N'est donc pas contrôleur qui veut. Car, avant d'en arriver là, tous ont eu à subir des enquêtes de moralité compte tenu du fait qu'ils sont désormais autorisés par le préfet de région à vérifier les identités et dresser des contraventions avec procès-verbal en cas de constat d'infraction. « Ils représentent la force probante de la loi » , précise la représentante du procureur.Pour la CFTU, cette demande d'agrément s'inscrit dans une volonté de faciliter l'exercice du métier de contrôleurs-vérificateurs dans les transports publics. Cette prestation de serment tombe à point nommé au moment où la compagnie de transport urbain de la Communauté d'agglomération du centre (Cacem) a amorcé son virage vers l'avenir avec l'ouverture de sa nouvelle délégation de service public.

    Ces employés ont dit :

    http://www.martinique.franceantilles.fr/regions/centre/profession-controleur-assermente-11-01-2012-140136.php

                                            JCLAVEAU

  • IL URINE EN PLEIN MILIEU DU TRIBUNAL.

     Salut !

        INCROYABLE MAIS VRAI !

    Après avoir été repris par le juge pour avoir marmonné, avoir voulu virer son avocat, un jeune de 17 ans comparaissant pour l'agression d'un policier déboutonne son pantalon pour aller soulager sa vessie dans une poubelle du tribunal. Relativement flegmatique vu les circonstances, le juge va l'avertir: ”Je ne sais comment vous avez été éduqué mais uriner dans une poubelle dans un tribunal n'est pas un comportement approprié. C'est la seconde conversation que nous avons, il n'y en aura pas de troisième.”

    Suite à l'incident, son avocat va demander un test de santé mentale...

     

                           JCLAVEAU AJOUTE :

                  "AUCUN RESPECT NI POUR LA JUSTICE, NI POUR SES PAIRS".