Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

truqué

  • Démantèlement d'un réseau soupçonné d'avoir truqué 680 matches....

    ...de football.

    Salut !

    publié le 04 février 2013 à 18:59

    envoyer à un amiimprimer cet article
    Europol a révélé l'existence d'un réseau criminel soupçonné d'avoir truqué 380 matches de football dans toute l'Europe.

    Europol a révélé l'existence d'un réseau criminel soupçonné d'avoir truqué 380 matches de football dans toute l'Europe.

    La Fédération internationale de foot estime qu'elle ne pourra pas gérer seule l'affaire des matches de football présumés truqués dans toute l'Europe.

    La Fifa ne peut pas régler le problème toute seule, a réagi la Fédération internationale à la suite des révélations d'Europol, qui a révélé lundi l'existence d'un réseau criminel soupçonné d'avoir truqué 380 matches de football dans toute l'Europe. "Ces révélations sont le fruit d'une longue enquête", a réagi auprès Ralf Mutschke, le responsable en charge de la sécurité à la Fifa. "Les matches truqués et les matches arrangés sont un problème global et un de ceux qui ne disparaîtront pas demain. La Fifa et la communauté du football sont engagées pour tacler ce problème, mais nous n'y arriverons pas tout seuls", a-t-il ajouté.

    "La coopération entre l'exécutif judiciaire et les organisations sportives a besoin d'être renforcée. Le soutien aux structures d'enquêtes, aux enquêtes en cours et ensuite à un renforcement des sanctions est nécessaire, puisque actuellement les risques sont faibles et que les gains potentiels des tricheurs sont hauts", ajoute-t-il.

    Sanctions trop faibles
    Ralf Mutschke rappelle qu'en football "une fédération nationale peut sanctionner une membre de la famille du football s'il a été prouvé qu'il a enfreint les règlements. Le code disciplinaire de la Fifa offre la possibilité d'étendre ces sanctions, jusqu'à une suspension à vie. Mais en ce qui concerne les gens en dehors du football, les sanctions actuelles sont trop faibles et ne font pas assez pour refroidir quelqu'un qui veut tremper dans des matches truqués".

    Pour connaitre la suite :  cliquez sur l'image ci-dessus, pas sur Mickey

    Source :  le point.fr via laposte.net


                                              

                                                        JCLAVEAU